«

»

Avr 02

Imprimer ce Article

Quand la baignoire déborde (+ podcast)

baignoire débordeAujourd’hui, c’est au son de ma voix que vous allez vibrer, puisque je vous ai concocté un super podcast en accompagnement de l’article : ) Vous allez apprendre comment libérer vos émotions (le chainon manquant du lâcher-prise !) et comment ressentir ce que vous voulez pour vous sentir bien ou pour atteindre vos projets/objectifs/rêves. Très utile en cas d’hyperémotivité, de dépression & burnout, de culpabilité, de douleurs chroniques, de manque d’entrain… Mais aussi pour ceux qui en ont assez d’osciller entre « Je vais super bien ! » et « Je ne sais pas ce qui m’arrive. Je me sens triste. » (Avis aux ladies: ça peut aider pour le PMS).

Joie Versus Peine

Autant certaines émotions vous font du bien comme la joie, la sérénité, l’amour, et l’espoir. Autant d’autres peuvent s’avérer destructrices comme la tristesse, la culpabilité, la haine, et le désespoir. Pourtant, elles ne sont pas si différentes l’une de l’autre. C’est leur intensité qui les distingue. Comparer l’amour et la haine, c’est comme comparer la lumière et l’obscurité ; l’un est l’absence de l’autre. Même un sentiment constructif peut s’avérer destructeur. Comme l’enthousiasme exacerbé de certaines personnes vis-à-vis d’une cause qu’elles défendent. Aussi bonne soit la cause, de la dévotion au fanatisme… il n’y a qu’un pas.
L’émotion ne peut vous faire souffrir que si vous lui en donnez le pouvoir. En soi, une émotion est un cadeau. Si vous y étiez imperméable, vous ne feriez pas l’expérience d’émotions agréables. Imaginez une vie sans joie ni émerveillement. Ne serait-ce pas comme un arc-en-ciel en noir et blanc ?
Je pense pouvoir affirmer que nous avons tous, à un moment ou à un autre, souffert de nos sentiments et émotions, parce que nous avons perdu toute objectivité face à une situation donnée. Et si nous apprenions plutôt à vivre avec, sans les refouler ni s’y attacher ? Car inhiber nos émotions ne fait qu’empirer la situation. Une fois que nous acceptons l’émotion qui se présente, tout en travaillant éventuellement sur ce qui l’a suscitée, nous devenons à même de nous en libérer ou de l’utiliser comme tremplin vers quelque chose de meilleur, plutôt que de la laisser s’enraciner.

Le contrôle, cette illusion

Un jour, mon professeur de pratiques holistiques demande au groupe: « D’après vous, comment garder le plus de sable dans votre main ? Montrez-moi vos mains… » Moi les poings fermés et elle de poursuivre : « En gardant la main ouverte. Si vous fermez la main dans l’espoir de le contenir, le sable s’échappera entre vos doigts. »
La vie, c’est pareil. Plus nous tentons de la retenir, plus elle nous échappe. Embrasser nos émotions, c’est embrasser la vie. Vouloir les contrôler reviendrait à forcer un couvercle sur une casserole d’eau en ébullition ; c’est le débordement assuré. La seule chose sur laquelle vous avez le contrôle, réside en votre façon d’être et d’agir. Comme je dis souvent : il y a ce qui est et ce que vous en faites. Et lorsque vous acceptez ce qui est, plutôt que de lutter contre, vous laissez place au changement.  
Par exemple, si notre colère ou jalousie s’est déclenchée parce que la situation nous renvoie à une image de soi fragile : d’une part admettons-le et d’autre part, utilisons l’énergie dégagée par ce sentiment pour recréer une bonne image de soi. Que ce soit en allant courir trois fois par semaine ou en changeant de coiffure ; tout est bon à partir du moment où nous passons à l’action.

Du contrôle à la contemplation

mighty tree - schriek 2014Le processus suit son cours et vient le moment où nous sommes à même d’observer l’émotion, sans aucun jugement. Nous réalisons qu’elle est ce qu’elle est, tout simplement. Inutile de la soumettre au filtre de la perception. Car ce qui est ne peut être sujet qu’à une chose : la contemplation.
Hier, vous étiez en colère parce que votre train avait vingt minutes de retard. Aujourd’hui, le train est encore en retard, vous êtes irrité, mais vous observez ce sentiment comme un nuage dans le ciel et vous le laissez se dissiper. Demain, si le train était à nouveau retardé, à quoi bon se tracasser ? Qui sait ce qu’il ressortira de la situation ? Peut-être allez-vous avancer dans votre bouquin et lire exactement ce dont vous aviez besoin ? Peut-être qu’un autre voyageur va engager la conversation et que ce sera le début d’une amitié ? TOUTES les énergies vous soutiennent. Même lorsqu’elles semblent se mettre en travers de votre route !

Podcast & Exercices ♫♪♫

Envie de m’entendre raconter mon expérience du non-attachement (par essais et erreurs) et ma métaphore de la baignoire, envie de pratiquer un exercice de respiration avec moi et un exercice de ressenti que j’utilise en coaching ? Cliquez sur PLAY : ) L’audio est aussi téléchargeable en MP3. Durée : 21’.

Enjoy !

Et chez vous les émotions, vous les vivez comment ? Du genre :
Euh, quelles émotions ? / Je refoule. Tout va bien, je vais bien (Passe-moi le sucre) / Je culpabilise et je me pose 1000 questions / Je m’aime & j’assume. Quitte à pleurer, autant y aller ; après tout ça ne dure pas / : )

 

Héloïse De Smet

Code Name : PureNrgy. Sa devise : libre d’être. Sa mission : épanouir le monde un coeur à la fois. Ses valeurs : liberté, responsabilité, authenticité, amour. Ses atouts (à part un charme fou) : sérénité, vision holistique, super coach & thérapeute en épanouissement personnel. Ses armes fatales : état modifié de conscience, reprogrammation mentale & énergétique. Pêché mignon : les mangues.

Lien Permanent pour cet article : http://purenrgy.com/emotions-podcast/

(29 commentaires)

3 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. Max Montgomery

    Le « souverain créateur de votre vie », expression empruntée à la liturgie catholique. C’est de Dieu que je suis reçu, c’est lui le Créateur souverain de notre vie. Nous nous recevons de lui. Nous sommes co-participants. mais nous ne nous sommes pas créés nous-mêmes. En revanche, nous sommes essentiellement créateurs de notre – existence -, ce qui est une nuance.

    1. Heloise De Smet

      Question de croyance… En l’occurence ici autour de la réponse à la question « Et qui est Dieu? » 😉
      Mais je respecte votre croyance bien entendu. Et si déjà l’idée que nous sommes créateurs de notre existence, traverse les esprits, c’est un bond en avant ♥

      Merci Max.

      1. Max Montgomery

        Merci à Vous Héloïse et soyez sûre que je respecte votre croyance en ce que ça puisse ne pas être Dieu et que nous puissions aussi, pourquoi pas, avoir créé le soleil. On peut tout croire. La question que je vous pose demeure: qui m’a créé ? Vous serez sans doute la dernière à dire que ce n’est qu’un concours d’alchimies et d’énergies, explication bien pauvre et jadis mille fois écartées par toutes les sagesses…
        Je suis toujours fasciné par le manque de faim et de soif, par la satisfaction vite atteinte, par l’absence de sublime. Il est certain que l’explication au ras du sol correspond à une vie qui n’a pas été émaillée de preuves suffisamment éclatantes et éblouissantes d’une vertigineuse métaphysique: on a les croyances dont on se contente, les expériences de ses expériences et lorsqu’on ne croit qu’en soi-même, c’est qu’on a finalement peu vécu et peu rencontré. Je ne peux alors que souhaiter, pour des personnes aussi charmantes que vous l’êtes sans doute, qu’elles fassent, avec la vie, la rencontre qui donne enfin, comme devant l’illumination que peuvent procurer la contemplation des hiéroglyphes ou des astres, ou de la maternité, le sens de la beauté infinie que rien de rationnel ne suffit à expliquer.

        1. Héloïse

          C’est formidable, Max, l’on se rejoint par d’autres chemins 😉 car je n’ai pas sous-entendu « que ça puisse ne pas être Dieu », mais que mon entendement de qui est Dieu/Source/Créateur… est différent de celui qui l’entendrait comme un être, une chose, à l’extérieure de Tout ce qui Est (de nous aussi donc). Mon entendement est plus vaste (sans donner une valeur au mot vaste)
          Et c’est justement grâce à ces expériences de la Vie, à la contemplation et l’émerveillement devant la beauté de tout ce qui est, que j’en suis venue à ouvrir les yeux/le coeur à ce niveau. Et au fil du ‘temps’, je découvre que cet insight est partagé par tant d’autres depuis ‘toujours’.
          Chacun son chemin, même si dans l’absolu nous participons tous à l’expérience de chacun : )
          Belle journée

          1. philippe

            « souverain créateur de votre vie »

            …lors d’une conversation entre Sri Ramana et deux croyants chercheurs orthodoxes…

            Question: Dieu a-t-il une forme?
            Réponse: Qui dit cela ?
            Question: Bien, si Dieu n’a pas de forme, est-ce approprié d’adorer des images?
            Réponse:Laissez Dieu seul, car il est inconnu. Mais vous, avez vous une forme?
            Q: Oui.Je suis un tel et j’ai telle et telle caractéristique.
            R:Ainsi vous êtes un homme d’environ 1.75m, avec des membres, une barbe, etc. N’est ce pas?
            Q: Certainement.
            R:Est-ce que vous vous reconnaissez comme tel en sommeil profond?
            Q: Au réveil, je m’aperçois que j’ai dormi.C’est pourquoi, j’en déduis que j’étais ainsi en sommeil profond.
            R:Si vous êtes le corps, pourquoi enterre-t-on le corps après la mort? Le corps devrait refuser d’être enterré.
            Q:Non.Je suis le corps subtil dans le corps physique.
            R:Ainsi, vous voyez qu’en réalité vous êtes vraiment sans forme; mais actuellement, vous vous identifiez avec le corps.Tant que vous avez une forme pourquoi n’adoreriez vous pas le Dieu  » sans formes » comme étant avec forme?
            Les questionneurs restèrent intrigués et perplexes…

            Extrait: L’enseignement de Ramana Maharshi.

            Ma petite contribution sur ces  » autres chemins »…bon…euh… je note que l’alerte mail….c’est toujours pas ça…bah…mais…et si c’était pas un hasard…. ( rires)….

            Bonne journée
            Philippe

            1. Héloïse

              Merci, merci Philippe! Partage enrichissant!

              Eh oui, tout dépend de la perception que nous choisissons…

              Ps: bizarre (ou pas) 😉 Pourtant je viens de vérifier et tu es bien dans la liste. Je vais te transférer le dernier mail, tu me diras si tu ne l’as pas reçu au préalable. Merci!

              Bonne nuit, à bientôt

              1. philippe

                Tout semble donc normal côté messagerie….je vais donc « délaisser ce monde » et ainsi aller plonger en sommeil profond….
                Merci pour tout.
                A bientôt

  2. Jordane (MonBonPote)

    Comme on dit, tout passe avant tout par soi ! Et le premier truc à faire c’est d’abord d’arrêter de vouloir contrôler les choses, surtout celles que l’ont ne peut pas contrôler. Et de contrôler ce qu’on peut c’est à dire ses pensées! Et comme tu le dis accepter ce qui nous arrive. Mais combien de personnes le font ? Je suis persuadé que beaucoup de personnes le savent mais ne le font pas…

    Ha ca y est tu t’y es mise ! 🙂 Plus de 20 min de PodCast ? Well done, je vais m’écouter ça
    Jordane (MonBonPote) Articles récents..Devenir positif et de bonne humeur avec ces 5 trucsMy Profile

    1. Heloise De Smet

      Coucou Jordane,
      Oui, je me s’y suis mise 🙂 Merci. Ce n’est pas le 1er. C’est plus pratique que les webinars à cause de l’option d’enregistrement qui ne marche plus. Du coup je me fais un live ‘toute seule’ pour rediffuser.
      Beaucoup comprennent la théorie sans comprendre l’impact réel sur leur vie. Il y a des choses que je sais mentalement, mais il me faut un moment pour intégrer ce que ça signifie réellement pour moi et ensuite l’appliquer. C’est comme répéter des affirmations à longueur de journée sans le ressentir, ça n’apporte pas grand chose.
      Biz

  3. Éric G. Delfosse

    J’ai écouté deux minutes, puis (vu l’heure) ai téléchargé pour écouter demain…
    Thanks, Dame Héloïse…
    Et belle nuit à toi !

    1. Heloise De Smet

      Merci Eric 🙂

  4. De bouche à table

    Wow! Quelle voix 🙂

    Merci pour tous ces partages! Tu m’inspires. (Je travaille sur un nouveau site ou il il aura de la méditation… )
    De bouche à table Articles récents..Mayo sans oeuf , sans soya ou sans huileMy Profile

    1. Heloise De Smet

      Oooh merci Erika 🙂
      Et j’ai hâte de découvrir ton nouveau site!
      Je devrai aussi plancher sur une nouvelle forme cet été. Les idées sont là mais il faut prendre le temps et les moyens.
      Bon travail 😉

  5. franckwylliams

    salut hélo
    cela faisait un moment que je n’étais pas passé …
    Woua c’est un morceau qur tu nous sort là et une leçon de vie aussi …
    Je pense qu’il faut lire entre les lignes et ne pas hésiter a télécharger ton paodcast pour bien en comprendre toutes les nuances…

    Sans avoir tout écouté et n’étant pas un spécialiste … contredit moi si je me trompe !

    Ressentir des émotions OUI, mais ne pas rester dessus …ce qui est passé reste passé et indiscutablement pas modifiable, rester sur le passé ou le ressasser sans cesse n’aide en rien …. sauf se miner l’esprit !
    On ne peut rien faire pour changer quoique qu’on ai fait ou dit auparavant.

    Pour être bien dans sa tête il me semble, qu’il faut avancer selon son libre arbitre, ses émotions, ses objectifs et faire en sorte de ne pas reproduire les mêmes erreurs, si on pense en avoir fait avant …penser instant présent et futur, le passé ne servant que de référence uniquement .

    Bine sûr personne n’est parfait et nous ne sommes pas des mécaniques, il y a parfois des moment de doute, d’hésitation mais ça fait partie de la vie … agir au feeling c’est souvent la meilleur manière de procéder … exploiter ce 6me sens !

    Biz et bon week-end

    1. Heloise De Smet

      Coucou Franck,

      Merci! J’ai un peu honte de t’avoir laissé sans nouvelles l’année passée, mais à ma décharge ce n’ont pas été les mois les plus fun.
      C’est gentil de m’avoir écouté 🙂

      Tu as raison, ressentir sans s’y attacher. C’est la clé.
      Il ne faut pas non plus nier nos émotions. C’est la cause majeure des dépressions. => accepter, ressentir SANS poser de jugement, et laisser aller.

      C’est le Dalaï Lama, je crois, qui dit que si l’on déprime, on vit dans le passé. Si on est heureux, dans le présent. Et si on est anxieux, dans le futur.

      Au feeling, en se fiant à son intuition; tout à fait! Comme je dis souvent à mes clients: la 1ère réponse est souvent la bonne. Il faut pour cela arriver à s’écouter et à se faire confiance.
      C’est le système éducatif qui devrait en prendre de la graine 😉

      Biz, bon week-end!

  6. Ophélie

    Coucou Héloïse,:-)

    J’aime bien tes images, exemples concrets, tu as cette faculté à bien expliquer les choses!
    Et même un « novice » en la matière peut entrer dans ce que tu proposes. Je m’en inspire et je me baigne de tes paroles 😉 et l’image de la baignoire grandiose, alors si c’est pas parlant… impossible de ne pas se sentir concerné!
    Et j’aime bien aussi comme tu amène les gens à prendre conscience que de se projeter dans des situations, on le fait à longueur de journée… Mais qu’en effet on utilise cette faculté dans le sens inverse de ce qui pourrait nous servir!

    Après je suis de l’école à penser que comprendre est nécessaire pour accepter, qu’il y a une prise de conscience par rapport à un ressenti désagréable. Que si on sait s’est pourquoi c’est là on ne peut tourner la page… Mais de se relier à ce ressenti en est la première étape c’est sûr, et de transmuter serait aussi l’étape finale.

    Merci pour ta douce voix, je me suis sentie bien apaisée à t’écouter, après ces turbulences de ces 2 dernières semaine. Et je ressent aussi la lune aujourd’hui comme une invitation à se reposer en douceur!
    Je te souhaite un tout beau weekend et merci pour ton cadeau de Pâques!
    <3 🙂
    Ophélie Articles récents..Etre ancré, la fondation essentielle pour construire ses rêvesMy Profile

    1. Heloise De Smet

      Merciiii Ophélie ♥

      C’est une métaphore que j’ai apprise il y a loooongtemps en thérapie brève pour les cas de dépression. Je la trouve parlante.

      Exactement! On le fait déjà, alors pourquoi ne pas s’en servir 🙂

      Tout à fait! Une fois que tu acceptes ce que vient, tu peux voir pourquoi ça vient. Et creuser ainsi plus profond pour éliminer la cause (ex: mauvaise image de soi, peur du rejet…) La transmutation se passe en même temps souvent.
      J’aime ta façon de dire  » je suis de l’école à penser que comprendre est nécessaire pour accepter » Typiquement moi aussi 😉 Mais je prends de plus en plus plaisir à intégrer sans devoir ‘tout’ comprendre et sans creuser trop profond. Après tout, nous sommes ‘Tout’ et nous savons déjà tout ce qu’il y a à savoir.

      Oui, la semaine éclipse, équinoxe… j’étais épuisée. La fin d’un cycle. Et maintenant l’énergie du renouveau, ouf 😀

      Passe un merveilleux moment ♥

  7. Éric G. Delfosse

    Bon, donc, si j’ai bien compris, je dois vider la baignoire et boire plus ? Mais si je vide la baignoire, je n’aurai plus rien à boire… 😉
    Ouiiiii, je sais, je ne sais pas rester sérieux… Mais au moins, ça prouve que j’ai écouté ce que tu as dit…

    1. Heloise De Smet

      Ou tu la vides en la buvant? 😉

      Merci Eric! J’apprécie ton humour. Tu as écouté et tout compris 🙂
      Plus d’humour, plus de fun, c’est le meilleur moyen d’être dans le ‘flow’ et de manifester ce que nous voulons!
      Bon week-end ☼ (Trop cool ce temps hein? juste la pluie today mais 20° hier!!!)

      1. Éric G. Delfosse

        Trop tard, elle est vidée, rincée et essuyée…
        😀
        Bon week-end (un peu humide mais pas trop froid) !

  8. Une Porte Sur Deux Continents

    J’ai écouté le début et je me réserve ce bel enregistrement pour plus tard. Ce sera un bonheur de l’écouter avec ta magnifique voix qui nous guide. Bises et doux week-end !
    Une Porte Sur Deux Continents Articles récents..Le Nomade, LausanneMy Profile

    1. Heloise De Smet

      Oh merci Nathalie! Ce sera pour ton grand retour au pays 🙂
      Bises et un magnifique séjour en Europe!!!

  9. Angelita

    Merci Héloïse pour ce cadeau sur la colère je l’observe et en application le processus j’ai pu ainsi cuisiner ce qui m’a permis de me séparer d’elle en la transformant en une création pâtissière. Le sentiment négatif en du positif…bons chocolats.

    1. Heloise De Smet

      Mais c’est génial Angelita!!! Merci pour ton témoignage. C’est toujours chouette de pouvoir inspirer les autres, qui traversent peut-être une émotion similaire.
      Parfois nos émotions sont si fortes qu’elles paraissent nous engloutir. Et puis, lorsqu’on se laisse aller, qu’on arrête de lutter contre, par enchantement elle se transforme. (Et si elle crée des chocolats sur son passage, c’est encore mieux!)

  10. Nadia

    Bonjour Heloïse,

    c’est vrai que nos émotions sont une réponse de notre corps à une situation et que les réprimer ne sert à rien.
    Mais pour les observer sans juger il faut arriver à prendre de la distance.
    Je vais écouter ton podcast pour voir les exercices que tu proposes à ce sujet.

    Belle semaine à toi
    Nadia
    Nadia Articles récents..Cure détox, ce qu’il faut savoir avant de commencerMy Profile

    1. Heloise De Smet

      Coucou Nadia,

      Pas facile d’observer à distance sans juger. J’aime utiliser la métaphore du ciel et des nuages qui passent.
      Mais si c’est trop dur de se distancier, de laisser l’émotion émerger à 100% marche aussi.
      J’ai testé et c’est fou comme elle se transforme du coup! Un moment tu crois que tu vas te noyer et l’autre tu es en paix comme jamais auparavant. J’aurais dû savoir ça il y a 20 ans 😉 à l’époque je mettais fin aux douleurs émotionnelles physiquement. Mais bon, aujourd’hui je suis ici et je peux éviter à d’autres de passer par là, alors c’est ♥
      De toute façon, on ne sait pas rester triste ou frustré ou en colère 24/24 des jours durant. Et on profite de ces moments ‘creux’ pour stimuler des sensations agréables.

      Merci pour l’écoute 🙂 Bon week-end ☼

  11. Polina

    J’adore la métaphore du sable, très belle et parlante ! Et merci à toi Héloïse, c’est une petite victoire pour moi car c’est au son du premier podcast que j’ai écouté de toi que j’ai arrêté de fumer…Bon, je vapote maintenant, mais tout de même ! 🙂

    1. Heloise De Smet

      Merci Polina.
      Et BRAVO ♥ Wow, c’est génial! Je suis heureuse que mon podcast (méditation de la x passée ?) ait pu soutenir ta volonté. Un pas à la fois 🙂

  12. Sophia

    Merci pour ce billet et ce podcast d’une grande qualité. J’ai toujours du mal à faire le partage entre ce que je ressens et l’interprétation que j’en fais. Par contre, j’ai la chance de pas refouler mes émotions. Maintenant, il faut les utiliser à bon escient. Le passé pèse sur le présent, c’est cela la difficulté. J’interprète souvent des situations objectivement difficiles, ce qui les rend catastrophiques…pour un temps 🙂 Et maintenant, je suis parée grâce à tes conseils. Belle journée à toi.

  1. I Feel... Ressentir versus Vouloir • PureNrgy.com

    […] « Quand la baignoire déborde (+ podcast) […]

  2. L’illusion des contraires ou La voie de la sérénité

    […] et je me suis pris une de ces crampes, mais je me suis mise à respirer lentement, profondément, en acceptant la sensation (sans étiquette) et la douleur fulgurante s’est transformée en une sensation plutôt agréable, […]

  3. Émotions, impression de régresser? Dr. Feel ici! ;) • PureNrgy.com

    […] Ps: Oh et quand vous avez l’impression de vous noyer, tirez le bouchon […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse