«

»

Avr 10

Imprimer ce Article

L’ Amour Au Conditionnel

fleur je t aime un peu bcpVous vous en doutez, une bonne relation avec soi-même passe par une estime de soi positive et suffisante que pour vivre votre vie sans devoir courir après l’estime et la reconnaissance d’autrui. Si  vous vivez dans l’attente, si vous vous préoccupez sans cesse de l’opinion des autres à votre égard, vous déclenchez un cycle infernal : vous détruisez votre identité, vous cherchez à plaire et donc vous êtes gentil au lieu d’être authentique ce qui vous amène à dire oui quand vous voudriez dire non et à faire des choses à contrecœur. Vous serez si frustré que tant votre santé que vos relations vont se détériorer et vous allez manquer des opportunités d’apprendre et de grandir parce que vous refuserez la critique même constructive.

Et bien que vous savez certainement très bien que ce que l’autre pense de vous ne vous définit pas, que pour aimer l’autre il faut s’aimer soi-même, qu’il est essentiel d’être authentique, etc. toutes ces choses que nous avons tous entendues au-moins une fois dans la vie et qui pourtant nous passent au-dessus de la tête parce que l’être humain semble être doté d’une chose étrange: l’amour au conditionnel ! Depuis l’enfance nous avons, en général, été conditionnés à faire des choses en vue de reconnaissance et d’amour de l’autre au lieu d’avoir appris à être. Le classique « Si tu ranges ta chambre tu pourras regarder le film avec nous », « Si tu as un beau bulletin nous irons au cinéma », etc. Malheureusement cet amour, cette reconnaissance que nous recevons à dose de conditions nous poursuit à l’âge adulte et nous pousse à toujours vouloir « faire » plus car plus nous faisons, plus nous sommes valorisés. Ajoutez à cela tous les petits ou grands traumas de la vie qui peuvent influencer l’image que nous avons de nous-mêmes et vous saisissez mieux le drame humain.

L’amour devrait toujours être inconditionnel tant vers l’autre que vers soi. La première étape dans cette direction est d’apprendre à pardonner l’autre et surtout à se pardonner. Vous trouverez assez bien de pistes à ce sujet dans la littérature et sur Internet, mais voici déjà 2 suggestions d’exercices axés sur le pardon dont je peux témoigner de l’efficacité:

  • Visualisez la personne que vous voulez pardonner (autre/vous) sur une scène éclairée par un spot, vous êtes spectateur assis dans la salle et vous lui dites « je te pardonne pour… ».
  • Écrivez une lettre à la personne concernée (autre/vous) avec ce que vous lui reprochez et que vous lui pardonnez et que vous vous pardonnez à vous-même de l’avoir jugée. Brûlez ensuite cette lettre en la regardant brûler jusqu’au bout. Le feu ici est un élément symbolique de la purification et la transformation qui parle à notre inconscient. (Tenir compte des mesures de sécurité quand il est question de feu bien entendu

Vous verrez vous vous sentirez libéré. Alors si vous voulez continuer à évoluer et être bien avec vous-même, préoccupez-vous avant-tout de votre équilibre intérieur et non de l’environnement extérieur, tout comme votre organisme procède à vous maintenir en vie,  c’est la condition d’une vie libre et indépendante 😉

Ps: commentaires bienvenus 🙂

© Heloise De Smet and Purenrgy.wordpress.com

Héloïse De Smet

Code Name : PureNrgy. Sa devise : libre d’être. Sa mission : épanouir le monde un coeur à la fois. Ses valeurs : liberté, responsabilité, authenticité, amour. Ses atouts (à part un charme fou) : sérénité, vision holistique, super coach & thérapeute en épanouissement personnel. Ses armes fatales : état modifié de conscience, reprogrammation mentale & énergétique. Pêché mignon : les mangues.

Lien Permanent pour cet article : http://purenrgy.com/l-amour-au-conditionnel/

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. eletta

    très bien ton article Héloïse, je suis persuadée que tes suggestions d’exercices vont aider bien des lecteurs…

    1. Héloïse

      Merci! Je le souhaite 🙂

  2. A l'Ecole D'une Médium

    Et oui l’humain a été éduqué (et je pèse mes mots) à la façon de Pavlov, le conditionnement positif négatif. Grand concept de psycho…
    C’est bien t’as un sucre, sinon une charge!

    mais je suis d’accord, on devrait se souvenir que tous est inconditionnel quand on se libère des attentes.

    Merci pour ce recentrage
    A+ Biz

    1. Héloïse

      Exactement, à la Pavlov!

      merci, biz 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse