«

»

Juil 02

Imprimer ce Article

Le Vide, C’est le Monde des Possibles!

Vous arrive-t-il de vous sentir totalement dépassé par les évènements, de perdre pied, de vous noyer ou de ne plus percevoir la lumière au bout du tunnel ? Je vais vous dire quelque chose que j’ai dit de maintes fois en consultation : quand vos pieds touchent le fond, il n’y a plus qu’une seule chose à faire, pousser sur le sol avec force et remonter à la surface ; quand la baignoire est pleine et déborde, plonger la main dans l’eau et tirer le bouchon ; et quand il fait plus noir qu’une nuit sans lune, ne plus chercher à voir ce qui était mais rêver, imaginer et créer ce qui sera : une nouvelle réalité !

Alors, si parfois vous avez la sensation que tout s’écroule et qu’il ne reste rien, gardez ceci en mémoire : le Vide, c’est RIEN et c’est TOUT à la fois. C’est le monde des possibles. Quand un verre se brise, cesse-t-il d’exister ou change-t-il simplement de forme ? Et il est souvent plus facile de bâtir à neuf que d’essayer de reconstruire l’ancien. C’est pourquoi j’aime tant le Vide, il laisse toujours la place à quelque chose d’autre et c’est à moi de choisir ce que ce sera !

À méditer 😉

Un article sur comment faire le vide ici.

Héloïse

Héloïse De Smet

Code Name : PureNrgy. Sa devise : libre d’être. Sa mission : épanouir le monde un coeur à la fois. Ses valeurs : liberté, responsabilité, authenticité, amour. Ses atouts (à part un charme fou) : sérénité, vision holistique, super coach, compétences diverses en thérapie/hypnose/coaching/bien-être/développement personnel, background leadership et marketing. Ses armes fatales : état modifié de conscience, reprogrammation mentale, lois universelles. Pêché mignon : les mangues.

Lien Permanent pour cet article : http://purenrgy.com/le-vide-monde-des-possibles/

(22 commentaires)

4 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. Nelly

    Bonsoir Héloïse,
    Tu sais que tu me fais peur, tu n’imagines pas à quel point cet article résonne en moi aujourd’hui précisement !!
    Il y a des moments comme cela où effectivement tu sens que tout ce qui t’entoure ne peut plus durer, n’a plus de sens, de « vrai » sens et vous laisse vide en réalité, qu’il faut se faire violence pour partir sur du neuf, quitte a perdre certains reperes pour en trouver de nouveaux plus « sains » et en adéquation avec Soi …
    Ne plus attendre en se disant qu’on a pas le choix, comme me l’a rappelé quelqu’un aujourd’hui sans se rendre compte de la portée de ses mots « On a toujours le choix »: celui de ne plus subir les événements de notre Vie, celui d’agir, de les décider !!
    Le vide fait peur et pourtant comme tu le rappeles, il est le seul à pouvoir porter tous les espoirs.
    Merci pour tes mots … qui sont toujours aussi justes et agréables à lire !!
    Belle et douce soirée .
    Nelly

    PS: Si tu veux découvrir un peu de la Corse, j’ai mis en ligne les photos que nous avons prises ces 2 dernières semaines .. dans le lot, s’y trouvent de jolis paysages ^_^

    1. PureNrgy

      Hello Nelly,
      Alors, c’est pour ça que tu l’as trouvé et lu, il te parlait 😉 Pas de hasard dans la vie!
      C’est amusant parce que j’avais failli ajouter aussi « le sentiment que plus rien n’a de sens » et aussi que finalement le Vide c’est l’Espoir. Et voilà que tu exprimes exactement ces mots, comme quoi tu complètes à merveille l’essence même du message 🙂
      Eh oui, on a toujours le choix, ne pas choisir ou ignorer une situation c’est en soi déjà un choix!
      Merci de me lire et de partager tes pensées, au-moins je sais si ça a un impact et si je touche ne fut-ce qu’une personne, c’est gagné : )
      Le neuf, le changement, font peur mais ils peuvent apporter tant de belles choses aussi…
      Alors Vive le Vide!
      Bonne nuit,
      Héloïse

      Ps: je file voir ça alors!!! merci!

      1. Nelly

        Héloïse,
        Saches que tes billets ne peuvent pas ne pas avoir d’impact, tu y parles toujours tellement simplement et sincerement.
        Pour ma part, c’est toujours un Bonheur de voir un nouvel article apparaitre sur ton blog car je sais d’avance qu’il va me « faire du bien » grce à des messages positifs et posés . Et le fait de savoir que d’autres personnes, telles que toi, partagent certaines de mes idées et valeurs me fait sentir moins seule (comme ça peut être le cas au quotidien bien souvent :-()
        Alors merci par avance pour tous tes futurs super billets 🙂
        Take care !
        Nelly

        1. Merci Nelly, ça me fait plaisir et c’est très encourageant ce que tu dis! Parfois je manque de temps mais je préfère poster quelque chose qui apporte un + : )
          C’est vrai ce que tu exprimes, on peut se sentir « seule » parce qu’on n’est pas entouré de personnes partageant notre état d’esprit alors que grâce aux réseaux, à Internet, on entre en contact avec précisément ces personnes 🙂 Je me sens d’ailleurs souvent plus proche de personnes comme toi et d’autres rencontrées virtuellement que certaines connaissances ou anciennes amies.

          Merci pour l’audience de qualité Nelly 😉

          Take care toi aussi!
          Héloïse

  2. James

    Love this H

    James-

    1. PureNrgy

      Thank You James!

  3. Une porte sur deux continents

    J’adore ton billet et c’est drôle, car moi aussi j’utilise la même expression ! D’ailleurs, j’aime me sentir devant l’univers des possibles, c’est ce que je recherche dans la vie. Bises

    1. PureNrgy

      Comique! Les grands esprits se rencontrent 😉 Oui, on pourrait dire que le vide c’est comme une grande aventure dans l’espace; et si la Vie n’est pas une aventure alors qu’est-ce…
      Merci, bises et bonne soirée!

  4. Fabrice

    Joli miss, belle vision.

    Maintenant nous ne sommes pas tous égaux devant la capacité à rebondir … Et je pense qu’il peut aussi y avoir des facteurs environnementaux non négligeables pour mener à bien se renouvellement ( famille, collègue, voisins, amis … ) Seul ça peut s’avérer très compliqué voir avoir un gout d’insurmontable. Pouark ! pas bon ça …

    merci pour ton partage, à bientôt

    1. PureNrgy

      Hello Fabrice,
      Merci : )
      C’est vrai, certains trouvent la force plus aisément que d’autres ou peut-être ont-ils plus d’expérience… et parfois (souvent) on puise sa force dans les coups durs de la vie 😉 à 16 ans je ne pensais pas que je pourrais m’en sortir, aujourd’hui je sais que je peux accomplir ce que je veux et je choisis mon environnement et mon cercle d’influence en fonction. Parfois il faut faire avec je comprends 😉
      Courage!

  5. Miss Ayo Délé

    Merci pour cette publication inspirante.

    1. PureNrgy

      My Pleasure Miss 😉

  6. hannah@technique Tipi

    Bonsoir Héloïse, ce n’était pas une nuit noire et sans lune hier, c’était une pleine lune bien émotionnelle. J’ai écrit un article et tout a buggé, j’ai perdu mon article dans la foulée…tout à recommencer. Donc je me suis dit que c’était mon état la cause de tous mes soucis et je suis allée me coucher sans rien chercher à rectifier. Un peu de vide m’a fait le plus grand bien.
    Aujourd’hui je m’y suis remise mais différemment et l’article est publié!
    hannah@technique Tipi Articles récents..Dilgo Khyentse, un joyau du bouddhisme tibetainMy Profile

    1. PureNrgy

      Bonsoir Hannah,
      C’est vrai, c’était la Pleine Lune avec son abondance d’émotions.
      Bonne démarche, parfois un peu de distance, de paix, de calme, … de vide est tout ce dont nous avons besoin 🙂
      Bonne soirée,
      Héloïse

  7. de bouche à table

    Humm. T’as raison! Quand on reconstruit, cela ne fonctionne pas si les fondations sont chambranlantes… parfois le vide est nécessaire…
    de bouche à table Articles récents..Eataly – New YorkMy Profile

    1. PureNrgy

      En effet! Les métaphores sont souvent plus explicites 😉
      Enjoy New York!

  8. Servane Marterer

    Bonsoir Héloïse,

    Blog très intéressant ! J’ai à peine commencé à lire … mais je crois que tout va m’intéresser ! 😉 Je ne sais même plus comment je suis ‘tombée’ dessus, je suis passée d’un article à un autre, je crois que c’était sur « laver ses légumes » au début.
    Sans que je m’en rendre compte avant, je devais avoir peur du vide à tel point que je me suis entourée d’un tas de choses, personnes, kilos superflus … tous inutiles et énergivores et dont j’ai commencé (il ya déjà ‘longtemps’!) à me défaire mais je n’arrive tjrs pas à me libérer de certains objets. Le problème est que je pense que ce sont précisément ceux-là qui me bloque dans ma vie, qui m’empêchent d’avancer. J’ai même l’impression d’être esclave d’eux ! Que faire, comment m’en séparer …
    Servane

    1. Bonsoir Servane,

      Merci de ta visite et ton partage : ) Plus nous échangeons, plus nous avançons, tous ensemble d’ailleurs!
      Tu t’es manifestement déjà bien analysée, on s’entoure de choses, de personnes, par peur d’être seul, par peur de manquer d’amour peut-être, par peur…
      Est-ce que ces objets réveillent certaines émotions en toi? ou certains souvenirs qui eux vont susciter l’émotion? Inutile d’essayer de contrôler une émotion, par contre les pensées, c’est autre chose 😉 Or, c’est la pensée qui cause l’émotion (et non l’inverse) Tu penses ceci et tu te sens comme ça…
      Tu as choisi un mot fort, mais juste: esclave! Comme on dit de l’argent, il est un bon serviteur mais un terrible maitre. J’imagine qu’il en va de même pour tout autre objet matériel…
      Tu me diras si tu as trouvé l’émotion et la pensée qui se cache derrière 😉
      à bientôt et bon début de semaine,
      Héloïse

  9. Servane Marterer

    Bonjour Héloïse,

    Merci de ta réponse, je continue à travailler dur sur ce ‘problème’ qui me bloque tant.
    Certains objets sont des souvenirs d’enfance (peluches …), d’autres des textes écrits quand je souffrais beaucoup … il y en a d’autres. Le pire c’est que je pense que je serais plus libre en m’en débarrassant mais je n’y arrive pas ! J’ai déjà jeté ces textes plusieurs fois, à chaque fois que je déménageais pour être plus précise, posés sur la poubelle, j’étais incapable de les déchirer et je les tjrs ai repris ! Je trouve cela assez incroyable … en fait je pense que je vais en avoir besoin pour écrire une auto-biographie un peu romancée …
    Pour les peluches et 2 poupées, j’ai l’impression que je vais mourir si je ne les ai plus ! Alors qu’elles sont dans un carton et que je ne les regarde même pas, mais je me sens « rassurée » de les savoir près de moi. C’est un peu ridicule non, à mon âge, d’être esclave de ses peluches et poupées ?

    Belle semaine à toi,

    Servane

    1. PureNrgy

      Bonsoir Servane,

      Je suis en train de terminer mon livre en ce moment d’où le manque de temps et délai de réponse, mais je ne t’oublie pas 😉

      Je vois que nous avons en commun le transfert de la souffrance sur le papier. Je me suis posée la même question, les garder, les jeter, les publier… et récemment, en les relisant, je me suis rendue compte qu’ils me permettaient de relativiser et de voir tout le chemin parcouru. Il s’agit de textes extrêmement noirs et de les avoir relu m’a montré à quel point, je pouvais être fière d’être qui je suis aujourd’hui. Tire-en du positif et ils ne représenteront plus un lourd poids du passé, mais un exploit du présent 😉 Et peut-être, oui, en utiliser dans le cadre d’un livre. J’y ai moi-même pensé dans le but de montrer que de l’obscurité, peut naitre la lumière, et donner de l’espoir à d’autres…

      Si tu te sens rassurée de les garder, est-ce un problème? J’ai mis longtemps à me débarrasser de certains vêtements, car ils me rattachaient au passé, et puis un jour je n’en voulais plus alors je les ai donnés.
      Je te copie un extrait du chapitre où j’en parle:
      « Alors, concentrez-vous sur ce que vous avez, libérez-vous de ce qui ne vous sert plus et quand vous faites le vide, faites-le librement, sans rester attaché à ce que vous donnez ou laissez aller. Enfin, soyez assuré que quelque chose de meilleur prendra bientôt sa place ; en créant du vide dans votre vie, d’une façon ou d’une autre, elle vous le rendra. »

      = très important de se débarrasser uniquement de choses dont nous sommes prêts à nous défaire!
      Si ces objets ont encore une signification pour toi, peut-être n’es-tu pas prête…
      Bien entendu, s’ils ravivent en toi des souvenirs tristes et douloureux, il faut creuser! S’ils génèrent juste du réconfort… Toutefois, tu peux creuser et voir pourquoi (ou de quoi/de qui) aurais-tu besoin d’être rassurée? Ne te sens-tu pas rassurée? manques-tu d’assurance? … des questions à se poser si nécessaire 🙂

      Bonne fin de semaine,
      Héloïse

  10. Etoile

    J’aime beaucoup ce blog.

    1. Merci Étoile 🙂 Bienvenue à Toi et au plaisir d’échanger avec toi bientôt 😉

  1. Les vampires sont parmi nous!

    […] ces personnes dans votre entourage, elles vont vous tirer vers le bas. Nous avons déjà parler du vide dans le sens de se libérer d’idées ou d’émotions, et même de faire le vide autour […]

  2. D'un monde en crise...

    […] toujours aimé le vide, et la crise aussi parce que je ne vois pas la fin mais le monde de possibilités qui s’ouvre à […]

  3. Comment faire le vide

    […] Dans tous les cas, vous ne savez pas recevoir plus que ce que l’espace ne peut contenir. En vous libérant d’un bagage émotionnel encombrant, un peu comme un nettoyage de printemps, non seulement vous ferez l’expérience d’émotions plus favorables à votre bien-être, mais vous serez également surpris des résultats plus matériels. Pour ma part : vêtements reçus après avoir fait don de vêtements ; livres juste après avoir offert plusieurs de mes livres pour libérer de l’espace dans ma bibliothèque ; rentrées d’argent inattendues ; etc.. La synchronicité est toujours étonnante ! En bref : le vide, c’est le monde des possibles ! […]

  4. L’intention, cette force invisible • PureNrgy.com

    […] vide occupe une place prépondérante dans ma vie, parce qu’il ouvre sur un monde de possibilités infinies. Dans le vide, nait l’intention et, à partir de là, votre réalité… La Nature […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse