«

»

Avr 02

Imprimer ce Article

Découvrez le logiciel Subliminal Power

subliminal power(For my lovely english speaking readers) Que diriez-vous d’une application sur votre ordinnateur qui, à  l’aide d’un petit logiciel, conditionne votre cerveau à être heureux et agir dans le meilleur de vos intérêts ? Subliminal Power est un logiciel révolutionnaire qui « réécrit le code de programmation du cerveau » (façon de parler) pour le rendre plus efficace et créatif afin d’atteindre VOS objectifs!

Je suis passée récemment à la toute nouvelle version « Subliminal Power 2 » et puisque j’en suis extrêmement satisfaite, je vous en parle ici en détail avec quelques captures d’écran et conseils. 

Subliminal Power en deux mots

C’est une simple petite application qui fonctionne en arrière-plan de votre PC (MAC) pendant que vous vous consacrez à votre travail, en affichant des messages sous forme de mots, de phrases ou encore d’images que vous sélectionnez au préalable dans une data base de + de 400 programmes. Ils apparaissent ensuite si rapidement à l’écran que c’est à peine si vos yeux ont le temps de les voir, tandis que votre cerveau, lui, enregistre les informations transmises. Qu’il s’agisse de réveiller votre créativité, d’être plus concentré dans votre travail, de libérer des peurs, d’avoir plus d’énergie, d’arrêter de fumer, de manger mieux, etc., tous les domaines peuvent être explorés.

Comment ça marche

homer-brainL’esprit est un vaste et puissant réservoir, où nous stockons une quantité phénoménale d’informations, et même si nous ne nous rendons pas compte de la place qu’elles occupent, en arrière-plan, elles existent ! Comme un grand tiroir en désordre : on ne voit pas directement ce qu’il y a dedans et, pourtant, il est rempli d’un tas de choses et se nourrit d’idées, d’expériences, de souvenirs. Que vous lisiez le journal, écoutiez votre voisine se plaindre ou regardiez la télévision : vous enregistrez automatiquement des informations. Certaines vous seront favorables, d’autres viendront nourrir des idées limitatives. Or, nous l’avons vu : vos croyances ont un impact considérable sur votre vie puisqu’elles motivent vos choix ; choix qui font votre réalité.

=> Stimulez des croyances qui vous sont bénéfiques

Changez vos croyances et vous changerez d’attitude. Changez d’attitude et c’est votre vie qui changera ! Ainsi, dans le travail sur les croyances, 2 choses s’imposent :

  • Identifier les croyances limitatives pour les éliminer
  • Stimuler les croyances « positives » qui sont en nous et s’en approprier de nouvelles

Et c’est exactement ce qu’un logiciel comme Subliminal Power permet de réaliser !

 

Un outil qui fait gagner du temps

Je suis très axée livres de développement personnel, je suis moi-même en train d’en éditer un. J’ai également suivi nombre de conférences et séminaires et, surtout, j’ai mis en pratique ce que j’ai appris ! Bref, je peux témoigner de l’impact positif que cela a eu sur ma vie. Bien sûr, c’est comme dans tout, il y a à boire et à manger, mais si vous gardez l’esprit critique tout en restant ouvert, vous trouverez des outils qui vous aideront. La vie que vous voulez ou la personne que vous rêvez de devenir est à votre portée de main – ou plutôt: d’esprit ! Toutefois, lire un bouquin ou suivre un programme peut demander du temps et je sais à quel point il est difficile de motiver quelqu’un à lire un livre. Alors, avec mon background d’hypnothérapeute où je conseille souvent de lire, lorsque j’ai découvert début des années 2000 Subliminal Power, j’ai vite saisi le potentiel d’un tel logiciel! Je suis donc très contente qu’il y ait cette nouvelle version 🙂

Subliminal Power 2 : PROS & CONS

PRO Vous avez accès à, une data base de + 400 programmes qui traitent quasi tous les domaines possibles et imaginables de la vie pour nourrir votre esprit d’idées constructives qui influenceront votre vision des choses et donc vos choix 🙂

PRO Vous pouvez aussi créer votre propre programme ce qui est un grand PRO d’autant que les programmes proposés sont en anglais.  Conseil : écrivez vos affirmations dans un document, copiez-les ensuite dans le logiciel tout en sauvant le doc sur votre PC.

Home Page

Home Page

Programs screen & Create program

Programs screen & Create program

CLIQUEZ SUR

LES IMAGES POUR LES

OUVRIR

EN GRAND

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

subliminal power - customize screen letter type colorPRO Vous pouvez choisir dans le menu « customize » : la police d’écriture, la grandeur, la couleur, la transparence.

subliminal power - customize screen fréquence des messagesVous pouvez voir mes paramètres sur l’image. Idem pour le choix de la fréquence d’affichage des affirmations (voir image. Optez pour le + lent au début !)

subliminal power - customize screenVous avez aussi le choix de « où » le message doit apparaitre : voir image.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

subliminal power - brainwave musicPRO vous avez accès à une data base online de musiques pour vous détendre par exemple. Vous avez aussi accès à des formations, vidéos, etc. & vous pouvez même créer des films.

PRO Le logiciel continue de fonctionner en arrière-plan pendant que vous lisez vos e-mails, votre blog favori (celui-ci quoi), regardez une vidéo… Bref, il agit sans prendre de votre temps !

CON Bon à part le fait qu’il faut encoder ses affirmations en français si on n’est pas bilingue (mais perso j’aime choisir mes affirmations quitte à m’inspirer des programmes proposés), le seul truc contraire qui me vient à l’esprit, c’est que même si le logiciel peut démarrer en même temps que votre ordinateur, il faut cliquer sur « turn on » pour que les messages commencent à apparaitre. Au début, ça m’ennuyait mais maintenant, je le vois comme un PRO : parce que 1) ça m’oblige à y penser, ce qui va renforcer l’assimilation et 2) si vous passez autant d’heures que moi sur un pc, vous ne devriez pas l’activer de façon continue. Personnellement, je recommande de le désactiver lorsque vous travaillez sur un document qui requiert déjà toutes vos fonctions cognitives. Astuce: si je manque de concentration, j’active le programme « focus mental » le temps de sentir l’effet et puis je le stoppe.

Oui, un autre CON selon les cas: c’est que la licence n’est valable que sur une machine, mais bon pour le coût, on s’est pas compliqué la vie et on l’a installé sur les deux PC. Déjà, j’achète très rarement des softwares, y a assez d’open source sur le web mais si c’est démocratique et efficace, je me pose pas la question.

En résumé & conclusion, Subliminal Power c’est:

  • + de 400 programmes prêts à l’emploi qui touchent tous les domaines de la vie
  • la possibilité de créer ses propres programmes en un clic de souris
  • le choix de: police, taille, couleur, transparence, fréquence et durée d’affichage, emplacement des suggestions sur l’écran
  • une banque de sons « brainwaves »
  • un accès à des vidéos et formations
  • la possibilité de créer des films avec des sons, images et affirmations
  • ah oui: + des mises à jour gratuites à vie & une garantie satisfait ou remboursé

Très facile à utiliser, c’est comme avoir accès à un panneau de commande secret à l’intérieur de votre cerveau où vous pourriez pousser sur des boutons pour avoir plus de confiance ou stimuler votre créativité ou avoir envie de faire du sport ou de manger sainement ! Bon, la programmation subliminale, ça ne date pas d’hier mais je trouve Subliminal Power assez avant-gardiste. Même Dr Joe Vitale en dit du bien 😉

Subliminal Power pour seulement 37€

Je me suis affiliée au programme donc pour le télécharger, je vous invite à cliquer ici et vous arriverez direct sur la page de commande (voir image ci-dessous), car la page d’info est uniquement en anglais. Si vous comprenez l’anglais, vous y trouverez + d’infos encore et des témoignages, le genre de page à l’américaine quoi 😉

subliminal power orderLe prix est de 67$ seulement parce que Subliminal Power 2 vient d’être lancé, mais il va augmenter dans les mois à venir. Il y a une garantie de remboursement, vous aurez accès gratuitement et à vie à toutes les mises à jour et futures versions du logiciel et je vous ai trouvé un code de réduction qui semble encore marcher: SP20  => soit pour 47$ (ou 37€) ce logiciel est à vous 🙂

Vous pouvez introduire le code sur la 2ème page juste après la page 1 où vous aurez mis votre e-mail où le lien de téléchargement vous sera envoyé.

Et voilà, en quelques instants, vous aurez vos messages subliminaux qui travailleront pour vous en arrière-plan. Bon amusement 🙂

Ps: et s’il vous reste trop de chocolats (Pâques) faites une mousse (sans beurre ni sucre) 😉

 

Héloïse De Smet

Code Name : PureNrgy. Sa devise : libre d’être. Sa mission : épanouir le monde un coeur à la fois. Ses valeurs : liberté, responsabilité, authenticité, amour. Ses atouts (à part un charme fou) : sérénité, vision holistique, super coach & thérapeute en épanouissement personnel. Ses armes fatales : état modifié de conscience, reprogrammation mentale & énergétique. Pêché mignon : les mangues.

Lien Permanent pour cet article : http://purenrgy.com/logiciel-subliminal-power/

(33 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Nelly

    Coucou Héloïse,
    J’avais décidé de ne pas trainer sur le net ce soir pour bosser sur la dinette mais quand j’ai vu passer ton nouvel article, je n’ai pas pu résister … je l’ai lu illico car j’attendais ton retour sur ce logiciel avec curiosité.
    Je trouve le principe génial, je ne pense pas qu’il me faille longtemps pour sauter le pas et l’acheter.
    En plus avec ton super code de réduction, c’est top (merci 😉 ).
    Tu l’as franchement bien vendu, tu peux devenir commerciale chez eux lol
    En tout cas, merci de nous en parler en toute honneteté, et avoir partagé ton avis argumenté !
    Bisous & Belle soirée à toi ^_^
    Nelly

    1. Heloise

      Hello Nelly,
      Tu es géniale, te sachant très occupée avec la Dinette, les préparations de voyage (oui, oui je vois que vous vous évadez cet été; allez-vous seulement revenir, telle est la question) : ) Merci pour la visite et le feedback!
      Tu m’en diras des nouvelles 😉 Je penserai à faire un fichier d’affirmations en français pour faciliter la tâche de chacun.
      LOL oui quand on aime, on en parle avec enthousiasme.
      Bisous et bonne fin de semaine,
      Héloïse

  2. Koalisa

    Très honnêtement je trouve ça plutôt flippant ! C’est quand même un comble de se faire reprogrammer le cerveau par un logiciel avec déjà tout ce qu’on subit par la voie d’Internet, la télé et autres médias… Tu ne m’en voudras pas j’espère, mais là je passe mon tour ^^. Bises !
    Koalisa Articles récents..Week-end prolongéMy Profile

    1. Heloise

      J’imagine que ça peut être vu ainsi, surtout parce que j’utilise le mot « reprogrammer » et que par association libre, ça évoque une machine, un ordinateur… bref, on n’est pas loin du robot intelligent 😉

      Toutefois, ce que je trouve flippant, c’est de se laisser programmer quasi en continu et de ne rien y faire. Car ce logiciel fait simplement ce que les médias font à ton insu, mais ici avec TES propres idées et dans le meilleur de tes intérêts 😉
      Je suis loin d’être immune aux programmations véhiculées, et je suis loin d’être parano ou anti ceci ou cela, mais depuis que je limite les médias et que je compense par des stratégies qui me conditionnent positivement, je suis plus prospère. Dans mon bouquin, je suggère 6 méthodes pour se conditionner mentalement: des outils simples comme la lecture, le vision board, les audio, les affirmations …

      Ce logiciel, c’est simplement un +. Un outil qui permet de contrecarrer ce conditionnement auquel justement on est déjà soumis (comme tu le dis: télé, etc.) Il permet ainsi de renforcer des idées et croyances positives, au sens où cela t’est favorable.
      Si qqun est malade, il se soigne. Il ne laisse pas le virus se propager. Eh bien, on pourrait dire que le logiciel, en affichant automatiquement des mots et phrases clés à l’écran, est une sorte de remède pour pallier aux « virus mentaux » (comme les « mèmes » ou « meme » en anglais, de la mimétique) mais surtout pour faire passer des messages positifs au subconscient. ex: je suis dynamique, je suis de bonne humeur, j’aime le sport, j’ai confiance en mes compétences, etc.

      C’est dans la même idée que les « audiocaments » (des enregistrements d’hypnose Eriksonienne conçus par des médecins). J’en ai moi-même conseillé en + que mes sessions d’hypnose, ça donne bien et ça accélère la guérison/le travail thérapeutique.

      Les sportifs de haut niveau utilisent ce type de méthode aussi.

      Si tu le vois comme une simple solution qui existe grâce à l’avancée technologique (comme on écrit un livre aujourd’hui sur un pc et plus sur papier, à la main) et facilite la vie, c’est autre chose qu’un programme qui vient reformater ton cerveau LOL 😉 Et bien sûr c’est quelque chose à utiliser si on est ouvert à l’idée; ça va plus accrocher des personnes comme moi qui sont du domaine thérapeutique ou simplement investis dans le développement personnel, ou qui pratiquent des méthodes style affirmations, visualisation, méditation…
      Chacun son truc 🙂

      Voilà, j’espère avoir un peu clarifié le concept.

      Bises & belle semaine

  3. Une Porte Sur Deux Continents

    C’est intéressant comme concept, mais comme Koalisa, ça me fait un peu peur, même si c’est nous qui sélectionnons les images, sons, vidéos, phrases, etc. Merci pour la présentation et je le testerai peut-être quand même. Bises
    Une Porte Sur Deux Continents Articles récents..Trouver des billets d’avion moins chersMy Profile

    1. Heloise

      Oui, comme tu dis c’est toi qui choisit 😉
      Si tu as déjà utilisé la méthode des affirmations positives, par ex, ou la visualisation ou un vision board (ou dream board ou tableau de rêves), c’est la même idée mais en 100x plus puissant vu le nombre de phrases qui vont défiler devant tes yeux.
      C’est pour ça que je le paramètre sur le + lent (un message toutes les 10 secondes) car si tu as chaque seconde un mot ou une phrase sur l’écran, même si tu ne la vois pas, ça fait beaucoup, lol

      Bises, bonne semaine Nathalie!

  4. Morphéandra

    Effectivement , comme tu le dis si bien « chacun son truc  » ! ce n’est certes pas le mien , non plus 🙂
    je préfère m’implanter moi-même des images ou pensées positives …il incombe d’être sélectif / ve
    dans les informations qui nous parviennent , quitte à supprimer certains médias , comme la télé par exemple , même si dans ce cas-ci , l’on peut faire le tri également …
    en outre , la prière , les affirmations ,le choix de nos paroles sont de précieux outils pour élever notre niveau de conscience …idem pour le choix des genres musicales que l’on écoute – certaines créations ont des effets réputés bénéfiques- , le type de lecture , le genre de fréquentations même -cela va jusqu’ à préférer certains sites web /blogs à d’autres – en résumé , tout ce que nous choisissons , chaque jour , chaque instant de notre Vie aura une influence certaine …
    si un tel logiciel peut t’aider à t’améliorer , pourquoi pas …chacun / e ses libertés , n’est-ce pas => ce qui rejoint ton dernier article ! 🙂

    bises et belle fin de semaine

    1. Heloise

      Merci pour le partage 🙂
      Bien sûr chacun son truc, chacun sa vie. Et je te rejoins entièrement quant au fait d’être sélectif à la base ainsi qu’au choix de nos mots, nos pensées, nos lectures, les personnes avec qui nous passons du temps…
      Comme tu dis « en résumé , tout ce que nous choisissons , chaque jour , chaque instant de notre Vie aura une influence » 🙂 Ce qui est génial puisque ça nous offre un monde de possibilités pour le meilleur ou… le pire.
      La Liberté d’être oui!

      Je suis amusée toutefois de la réticence ou perplexité face au logiciel 🙂
      Peut-être est-ce l’aspect technologique… vu que ce n est rien de + qu’une application facilitant l’assimilation de nos affirmations. Il y a qq années, j avais des affirmations collées un peu partout chez moi : bureau, porte frigo, salle de bain… après elles deviennent automatiques mais j en ai laissées pour y penser. Le logiciel ajoute le côté pratique en affichant ces affirmations sur mon écran. Bref un bête truc technologique pratique quoi.

      Finalement, ça ne devrait pas m’étonner. J’entends encore parfois « une thérapie? je ne suis pas fou! » ou « l’hypnose? je n’ai pas envie qu’on vienne me faire faire des trucs sans que j’en sois conscient » Lol
      C’est comme moi et ma réticence aux voitures « auto-pilotées » là, ça me donne l’impression que je ne serais plus maitre de mon véhicule. Peut-être que pour certains, l’application subliminale donnerait l’impression d’être contrôlé par un programme virtuel…

      J’aime les divergences, c’est le cadeau d’un blog: un perpétuel échanges d’idées… comme je dis en intro du blog: Ensemble, poussons la réflexion plus loin! 🙂

      Bises et bonne soirée!

  5. Marie

    Bonsoir Héloïse,

    Pour ma part je ne trouve pas cela plus gênant que ce que notre propre cerveau programme en permanence pour commander nos émotions et nos réactions.
    Nous sommes à nous-mêmes déjà plutôt dangereux, convaincus que nous sommes de la réalité de nos interprétations à propos de tout.
    Tu as dû lire Bruce Lipton, j’imagine ?

    Mais cela reste dans la logique du développement personnel, c’est-à-dire de la nourriture pour notre ego.
    De la meilleure nourriture, d’accord, et cela est nécessaire. Mais je préfère travailler sur la conscience. C’est beaucoup plus difficile et long, mais plus radical.

    Qu’en penses-tu ?
    Bonne soirée à toi.
    Marie Articles récents..Comment éviter les fringales de sucreMy Profile

    1. Bonsoir Marie,

      Merci pour ta réflexion qui fait… réfléchir (ben oui, lol)

      Moi non plus je ne trouve pas ça gênant 😉 au contraire, c’est naturel: croyances => vision, pensées => choix, actions => résultats, effet, réalité.
      Et donc, oui, il n’y a pas une réalité, ou « La » réalité n’est pas l’idée que nous nous en faisons.

      Bruce Lipton, je ne connais pas du tout. Intéressant, je découvre ce monsieur…

      « Mais je préfère travailler sur la conscience » je ne suis pas sûre de comprendre… Ceci/ce dont je parle en général n’est rien, si ce n’est un travail sur la conscience 😉 parce que cela passe aussi par se connaitre soi-même, inclus nos croyances fondamentales. C’est un travail long et ardu, je te le concède, j’en sais quelque chose aussi… et c’est la seule façon.

      J’étais en voiture l’autre jour, avec ma maman, de retour d’une visite chez un cardiologue. Ma grand-mère étant décédée à 67 ans, elle avait peur de ce cap des 67. Elle a 68 ans mais elle s’est sentie mal récemment d’où visite toubib et électro qui n’était pas bon. Je l’avais bien perçu (cette idée), et l’autre jour une fois de retour et avec l’esprit détendu par le verdict positif du cardio, elle m’a dit s’être sentie libérée de cette fausse croyance, cette idée qu’à 67 ans ça pouvait être son tour, quelques jours + tôt en entendant une émission à la radio qui parlait des croyances et de l’aspect transgénérationnel. J’ai étudié ça, j’aurais pu lui dire, mais la démarche devait être personnelle 🙂 Bref, l’idée était partie! Et le nouvel électro était du coup positif ce qui peut renforcer sa croyance positive que « ok, ceci est passé. je suis en bonne santé »

      La conscience c’est ça aussi: une réalisation, prise de conscience de quelque chose dont on n’a pas entièrement conscience et qui nous met des bâtons dans les roues.

      Du reste, pour moi tout est lié. Je n’aime pas trop différencier et qualifier des « parties » de mon cerveau avec conscience, l’égo, etc. Comme si l’un était « mieux » que l’autre. Je n’ai jamais accroché aux discours psychanalytiques non plus d’ailleurs aux cours de psycho clinique. L’égo joue son rôle de « tampon » entre le monde intérieur et extérieur, donc, oui il peut percevoir les choses de façon « erronée » et il peut se « prendre la tête » et « avoir besoin de reconnaissance », mais il joue un rôle. ET si chez certains, il est démesuré, à eux de travailler là-dessus si besoin était.
      Je trouve que de croire en soi, en ses capacités, en sa voix intérieure, c’est super. C’est aussi être libre d’être soi et d’être serein, car rien n’a vraiment d’importance. Tout est bien, quoi 🙂

      Voilà j’espère que ça répond un peu à ta question 😉

      Bises et bonne fin de soirée aussi Marie

  6. Marie

    Bonjour Héloïse,

    Je voulais dire que, selon une loi de l’énergie universelle, plus tu crées du positif, plus tu crées du négatif, dans la même proportion. Un loi démontrée même par la physique la plus en pointe.
    Le jour ne se conçoit pas sans la nuit, etc.

    C’est le vrai sens du yin-yang, interaction permanente du clair et du sombre, dans tous les sens du terme.

    Si l’on veut changer quelque chose à ce qui advient dans nos vies ( la pensée positive a-t-elle jamais réellement changé quoi que ce soit ? ), c’est à un autre niveau qu’il faut agir.
    Au niveau de la conscience profonde, pas du moi, mais du soi. Aller au-delà du mental.
    Accéder à l’énergie vitale, pas mentale.
    Sinon on ne fait que s’illusionner soi-même. L’ego est content.
    Mais accéder à cet espace intérieur, au-delà des pensées, est autrement plus enthousiasmant.
    Et efficace. C’est la vraie méditation.

    Nietzsche parlait de l' »Au-delà du bien et du mal ». Pour atteindre l’espace de créativité dont il avait besoin.

    Les scientifiques les plus à la pointe ont retrouvé ces idées venues des philosophies anciennes orientales.
    Et Bruce Lipton en fait partie, même s’il y en a beaucoup d’autres.

    C’est un des plus grands biologistes de notre époque.
    Je t’en parlais parce qu’il a écrit  » Biologie des croyances » en 2005.
    Pour lequel il avait obtenu le prix du meilleur livre scientifique aux USA.

    Il y démontrait que nos gènes ne nous déterminent pas, que c’est notre environnement et nos pensées qui expliquent notre vie à un niveau cellulaire.
    Il a un site très riche aussi.

    Pour Freud, il n’a saisi cela qu’à la fin de sa vie, reconnaissant de profondes erreurs. Jung par contre avait
    compris, et pratiqué lui-même.

    Voilà, on a beaucoup à découvrir pour nous rendre service…

    Bon week-end Héloïse.
    A bientôt.

    1. Heloise

      Bonjour Marie,

      J’ai beaucoup réfléchi à cette question au moment d’écrire mon chapitre sur les croyances et celui sur l’énergie avec l’aspect scientifique et les lois universelles. On dit que les contraires s’attirent, il y a bien sûr l’exemple des aimants de pôle opposé. Puis on dit qu’on attire ce que l’on dégage, on récolte ce que l’on sème…
      Et puis je me suis penchée sur la structure de l’atome et le fait que l’électron en orbite ne vient PAS s’écraser sur le noyau de polarité opposée… je te copie le paragraphe (que j’ai entretemps supprimé du manuscrit pour simplifier le sujet) que j’avais rédigé alors:

      « Un atome, rappelons-le, est constitué d’un noyau chargé positivement, de par son assemblage de protons et de neutrons, autour duquel gravitent des électrons chargés négativement. Un champ électromagnétique tient la structure ensemble. Voici, par exemple, un phénomène que la physique classique ne pouvait pas expliquer. En effet, on aurait tendance à croire que les électrons vont s’écraser sur le noyau comme le feraient normalement les pôles magnétiques de polarité opposée or ici ils restent en orbite. Un peu à la façon des poupées russes, les neutrons et protons sont dans « l’enceinte » du noyau, quant à l’électron, à la fois onde et particule, il ne serait pas soumis aux lois de la physique classique.( En fait, l’électron agit comme une onde mais dès qu’il est étudié, il devient particule !) Diverses expériences de mécanique quantique ont mis ainsi en évidence l’interaction entre la réalité et son observateur. Finalement, qu’est-ce qu’est la réalité si ce n’est une question de perception ? Sans être observée, elle n’existe pas en tant que telle. Or, la perception est toujours subjective ; il n’y a donc pas une réalité mais bien votre réalité ! Ensuite, entre les composants de l’atome, vous trouvez du vide, beaucoup de vide ; le noyau étant près de cent mille fois plus petit que l’atome qui le contient. On pourrait ainsi dire qu’un rocher, pourtant solide et plein au niveau macroscopique, est, d’un point de vue microscopique, plein … de vide ! Retenons simplement que les règles de la physique quantique (micro) et celles de la physique classique (macro) sont différentes. Ainsi, vous ne pouvez pas essayer de comprendre un phénomène physique avec les règles d’un autre. »

      Bref, si les contraires sont complémentaires dans un esprit d’équilibre (comme en effet la nuit/le jour, le yin/le yang…), à mon sens, ça ne signifie pas que par exemple plus je véhicule de l’amour, plus je crée de la haine (si c’est ça que tu veux dire par: « plus tu crées du positif, plus tu crées du négatif ») Peut-être ai-je mal compris ton idée…

      Pour le fait d’agir au niveau du soi et pas du moi, de l’énergie et pas du mental, etc., à nouveau je ne dissocie pas de la sorte; ma vision est holistique. De plus qu’est-ce que le mental/l’esprit si ce n’est de l’énergie en action 😉 D’autant que d’un point de vue scientifique même, tout est énergie*. Alors, on ne peut pas considérer une chose comme étant soumise aux lois de la physique quantique et pas une autre.
      *j’entends par là que, d’un point de vue physique, notre univers est composé principalement d’énergie. Cette énergie n’est jamais détruite, elle se transforme uniquement ; et ce que nous appelons matière est en fait de l’énergie sous une forme plus dense et vibrant à une certaine fréquence. Lavoisier disait d’ailleurs « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme », dès lors il ne peut y avoir qu’un transfert entre la matière – quel que soit son état – et l’énergie. Bon et bien sûr Albert Einstein, qui a formulé, en 1905, l’équation « E = mc² » ; soit l’énergie au repos (E) d’une particule libre, est égale à sa masse (m) multipliée par le carré de la vitesse de la lumière (c²) dans le vide. Cette équation exprime donc l’équivalence entre la masse et l’énergie, ce qui ne veut pas dire que l’énergie est une masse, mais plutôt que l’énergie peut se transformer en matière. Cela veut aussi dire qu’une masse, même toute petite, possède une quantité considérable d’énergie. En somme, tout est énergie.

      Dans mon bouquin, je voulais parler d’Einstein, puis je suis tombée sur ces mots de Shakti Gawain exprimant clairement cette conception de l’énergie : « C’est au niveau où nos sens physiques perçoivent communément les choses que ces dernières nous apparaissent solides et distinctes les unes des autres. Par contre, à des niveaux plus subtils, tels que les niveaux atomiques ou subatomiques, la matière apparemment solide se révèle sous la forme de particules de plus en plus fines, les unes à l’intérieur des autres, pour finalement se réduire à l’état d’énergie pure. D’un point de vue physique, nous sommes tous énergie et, en nous comme autour de nous, tout est énergie. Nous sommes tous partie intégrante d’un grand champ d’énergie. Les objets que nous percevons comme étant solides et séparés ne sont à vrai dire que des formes différentes de cette énergie essentielle que nous avons tous en commun . » c’est un beau résumé je trouve 🙂

      Du reste, je te rejoins sur ce point « accéder à cet espace intérieur, au-delà des pensées… C’est la vraie méditation » Quand tu ES, tu es, point. Il n’y a plus de « pensées » et c’est un « moment » où on a l’impression ensuite que le temps s’est littéralement arrêté « l’espace d’un instant ». C’est inexplicable, ce doit être vécu, tu me comprends certainement 😉
      Mais je mentirais si je disais vivre cet état continuellement.
      D’ailleurs, si je me souviens bien, Eckart Tolle lui-même dans son livre sur l’instant présent, précise que concrètement on doit parfois tenir compte du temps dans le sens de passé-présent-futur, parce que cela fait partie de notre vie « humaine » dirais-je. Et il n’y a pas de « mal » à vouloir se projeter dans le futur ou à se remémorer une expérience passée si cela peut nous rendre service, tant que l’on est conscient qu’en somme: seul maintenant existe réellement. Encore un extrait de mon bouquin, lol

      « Selon moi, le bonheur est un état d’être ; il ne se trouve pas, il se vit. C’est être heureux au présent. C’est la paix intérieure, la sérénité, et la certitude que, quoi qu’il arrive, tout ira bien puisque tout « est » bien, ou plutôt tout est ce qu’il « est » simplement. Avec le train de vie que la plupart d’entre nous mènent, se rappeler à soi est un travail quasi perpétuel,… »

      et plus loin lorsque je parle des émotions et du lâcher-prise: « Nombre de thérapeutes vous conseilleront d’apprendre à accueillir vos émotions, puis à vous recentrer sur l’instant présent et enfin à lâcher prise. C’est très bien tout ça, et si nous pouvions tous apprendre ces techniques dès le plus jeune âge afin de les intégrer dans notre façon d’être, nous serions assurément plus heureux. Cependant, c’est plus facile à dire qu’à faire, surtout si nos besoins ne sont pas comblés et que notre estime personnelle est au plancher. »

      Bref, la théorie, c’est bien, les idéaux aussi, mais la pratique c’est mieux et surtout il faut tenir compte de la réalité du moment. Alors, je te répondrai que oui à: « la pensée positive a-t-elle jamais réellement changé quoi que ce soit ? » Bien sûr tout dépend de ce qu’on met derrière pensée positive, mais les lois de la prospérité comme le vide, l’attraction, la créativité, etc., m’ont grandement servie 🙂 il y a des choses inexplicables parfois, étonnantes, mais qui en somme sont naturelles parce que justement c’est de l’énergie en action.
      Nous avons difficile à accepter ce que nous ne comprenons pas, et encore moins s’il s’agit de choses imperceptibles. La loi de cause à effet semble s’appliquer aux autres mais pas à nous. Or, nous ressentons l’effet de certains sons ou certaines couleurs, nous devenons irritables en présence de certaines personnes et joyeux auprès d’autres, ou encore nous nous étonnons de certaines coïncidences. Il est facile de concevoir que si je gifle quelqu’un, sa joue rougit, de là à concevoir que si mon cerveau crie sa peur ou son amour, sa joie ou sa colère, ses ondes se propageront et se manifesteront sous une forme ou une autre… finalement, tout ça est très scientifique.

      Ce sont des outils qui aident à canaliser ton énergie justement dans la direction souhaitée.
      Ce qui me semble bien pratique, surtout si l’on rejoint ce que ce biologiste B Lipton dit apparemment.
      Tu ne peux pas nier le pouvoir de la pensée et l’impact des croyances, si tu rejoins ce que tu dis ((« nos gènes ne nous déterminent pas, que c’est notre environnement et nos pensées qui expliquent notre vie à un niveau cellulaire ») 😉

      En conclusion, oui, « on a beaucoup à découvrir pour nous rendre service » : ) C’est un domaine qui me fascine, aussi parce qu’il m’a permis de vivre. Toutefois, je ne me prends pas la tête avec des concepts, je découvre, j’expérimente et je vois ce que ça donne. Et étant donné que les lois de la physique divergent entre le monde du visible et celui de l’imperceptible, à un niveau individuel, notre propre expérience est la seule chose tangible à laquelle nous relier. Partant de la mienne, et de tant d’autres observées autour de moi, il semblerait que mes pensées résonnent comme un écho dans le vide, sorte de vacuum quantique, et me reviennent sous une forme ou une autre. Ainsi, je ne manifeste pas spécialement ce que je dis vouloir, mais plutôt ce que je vis ou ce que je suis. (ce qui au fait peut expliquer l’histoire des contraires qui s’attirent dont on parlait au début de ma fameuse tartine LOL, et pourquoi tu peux attirer vers toi ce que tu dis ne pas vouloir: je dis je veux réussir mon examen mais je crois que je vais échouer et j’ai peur => c’est de la peur de l’échec que je vibre et pas de la confiance ni du courage => + chance d’échec!)

      Merci pour la référence du livre « Biologie des croyances », je vais l’acheter à l’occasion, c’est clair! Le prix du meilleur livre scientifique, ça doit se lire 🙂

      Très enrichissant en tout cas cet échange, ça pousse la réflexion, et je relirai mon manuscrit aussi pour voir que mon message est véhiculé correctement et pas juste comme un guide d’actions à entreprendre alors qu’il s’agit d’un réel et profond travail sur soi; chacun étant libre bien sûr de l’appliquer à sa façon et avec ses limites. Mes croyances ne sont pas vérité, chacun doit pouvoir se sentir libre d’être 🙂

      Merci Marie! Bises et bon weekend

      1. Marie

        Bonjour Héloïse,

        Désolée, il m’a été impossible de revenir ici plus tôt.

        Merci pour ta réponse si complète.
        Il promet ton livre dis-donc !
        Bon courage en tous cas pour en venir à bout. Je ne voudrais pas être à ta place.

        Eckhart Tolle a écrit un autre livre,  » Nouvelle Terre « dans lequel il montre bien que les relations humaines à toutes les échelles, ainsi que celle des humains à la terre, est le résultat du pouvoir extravagant de notre ego.
        Cela n’a rien d’un concept.

        Il se situe totalement à côté du développement personnel, il essaie de montrer que les humains doivent sortir de leur salle de cinéma personnelle, où ils recréent en permanence leur film.
        Ce qui empêche toute forme de vraie communication. Chacun s’identifiant à son mental.
        Le problème est plus grave que le bien-être de chacun. Qui n’est qu’une apparence fragile.

        Il cherche à faire sortir les gens de ce cinéma égotique, pour retrouver l’espace de vraie communication, et de vrai bien-être.
        Au-delà du mental, au-delà de tout concept, grâce au corps aussi.

        Il n’a rien inventé, il a lu les textes fondamentaux, les textes sacrés orientaux comme indiens par exemple.
        Ils disent tous la même chose. Ce que retrouvent certains physiciens modernes.

        Bruce Lipton, comme Greg Braden aussi, ont la même démarche de réconciliation entre des mondes éloignés en apparence. Il y en a beaucoup d’autres.

        C’est passionnant, tu as bien raison.

        A une autre fois. Merci !
        Marie Articles récents..Migraines et maux de tête, l’alimentation joue souvent un rôleMy Profile

        1. Heloise

          Coucou Marie,

          Avec le roman que je t’ai pondu, tu m’étonnes 😉 Désolé d’ailleurs pour tout le texte à lire.
          Merci pour ta réponse, c’est interpellant… (nb: pour le mot concept, je ne visais pas ce que tu avais dit avec Tolle etc. 😉
          Certaines choses je ne suis pas sure de comprendre le sens, peut-être (quand tu as une minute, relax) t pourras m’éclairer…

          Par ex pour les relations humaines selon Tolle:
          A mon sens: nous sommes connectés dès le départ, pas seulement en tant qu’êtres humains mais aussi comme êtres vivants. nous faisons partie intégrante de la Nature et si le monde souffre bien d’une chose, c’est le manque de vision holistique de la vie dans son ensemble. dès lors, j’ai dû mal à comprendre comment “les relations humaines sont le résultat du pouvoir extravagant de notre ego” si tu veux dire les relations conflictuelles (entre deux personnes ou deux nations), les relations destructives avec autrui ou soi-même, les relations amour/haine, les etc.. alors, oui, bien entendu mais la relation (la connectivité) en tant que telle entre toute chose, est, tout simplement. d’ailleurs, en soi, il n’y a pas de relations “spéciales” où l’un aime + que l’autre par ex. mais on est loin de ça dans la réalité présente, c’est un fait. je devrai lire ce livre-là pour saisir ce qu’il veut dire…

          Pour le dév perso/bien-être:
          le bien-être de chacun = celui de tous 😉 mais tout dépend de ce que l’on met derrière ces mots (développement personnel, bonheur, bien-être…) car finalement tout cela ne reste que des mots, pas le meilleur langage pour communiquer justement. pour moi le développement personnel ne se résume pas à “je veux ceci »: comment faire pour l’obtenir”, il s’agit d’un cheminement intérieur et extérieur, qui a un impact sur notre vie (inclus notre vision, notre corps, nos relations en général…) c’est le développement personnel qui m’a guidée vers une vision holistique (vision partagée d’ailleurs par les cultures orientales entre autres, les indiens, et en Europe aussi avant l’arrivée de la religion) et une sérénité dans la “connaissance” (à défaut de meilleur terme, mais pas une connaissance mentale) que tout “est”. (ça ne s’explique pas en mots évidemment) parfois il faut apprendre à se remettre soi-même au 1er plan pour voir qui l’on est “vraiment”. le groupe est + que la somme de ses éléments, et chaque élément est + que l’élément même.

          Et pour « Il n’a rien inventé, il a lu les textes fondamentaux, les textes sacrés orientaux comme indiens par exemple.Ils disent tous la même chose. » c’est à dire? que disent-ils veux-tu dire?

          Enfin « réconciliation entre des mondes éloignés en apparence. » quels mondes? tu fais référence à ce que je disais sur ce qui visible et invisible pour les physiques ? si oui: of course que le tout fait un 🙂

          Merci Marie et bonne journée 🙂

        2. Marie

          Bonjour Héloïse,

          Ne sois pas désolée du tout. C’est au contraire bien rare de pouvoir réfléchir en direct avec quelqu’un de curieux, qui n’est pas dans la pratique fermée d’une solution ou d’une explication qui  » marche », ou qui est rentable…
          Je ne discute jamais de tout cela, figure-toi !

          Les Orientaux, enfin les poètes, les philosophes, les vrais pratiquants au quotidien, disent que celui qui sait ne parle pas. Et que celui qui parle ne sait pas.
          Tu le dis toi-même : cela ne s’exprime pas en mots.

          C’est drôle parce que, en lisant ta première réponse, je me suis dit que tu étais en fait bien éloignée du développement personnel « classique ». Je trouve que tu es très proche de ce que j’ai écrit.
          Tu as beaucoup lu, comme moi. Parce que, évidemment, je n’ai rien inventé !!
          Ce que tu écris là à propos du développement personnel, je suis en accord complet avec.

          Pour les relations humaines, c’est exactement ce que je voulais dire, aussi.

          Tous les textes en question en reviennent à cet espace intérieur à trouver. Espace non mental qui relie les êtres vivants entre eux. Pas que les humains. Tant que les écologistes ne le sauront pas, ils n’arriveront jamais à convaincre les hommes de » respecter » la « nature ». Nos pauvres mots prouvent bien que nous ignorons cet espace : les mots utiles manquent en fait. Ils nous séparent de nous-mêmes, en plus.

          C’est la recherche des chamanes, des mystiques, des pratiquants de philosophies ou religions orientales etc.
          Chacun avec leurs mots.

          Je me suis mal exprimée on dirait : les mondes éloignés, je voulais dire celui des recherches scientifiques occidentales, rationnelles, enfin de certains rares chercheurs, et celui des traditions sacrées de tous les peuples, avant les religions, comme tu dis.

          Si tu ne connais pas Greg Braden, va voir de son côté. Je l’ai découvert il y a deux trois ans, et je me régale, autant qu’avec Eckhart Tolle.

          Il me semble que le développement personnel en général, est très « confusing », comme disent les Anglais.
          On n’en sort pas !
          La démarche qui mène à cet espace intérieur n’est pas faite de mots, c’est plus simple d’une certaine manière. Les situations se dénouent d’elles-mêmes. A la longue !!

          Big hug Héloïse !
          A une autre fois.
          Marie Articles récents..Migraines et maux de tête, l’alimentation joue souvent un rôleMy Profile

          1. Heloise

            Bonjour Marie,

            Ah ben, chouette alors 🙂
            Je trouve que c’est bien de rester ouvert, même si l’on croit dans son truc qui marche, il y a toujours d’autres pistes intéressantes à suivre ou au moins à découvrir.

            Oui, je me disais aussi qu’on se comprenait sans doute mais avec des mots différents, et les mots comme tu le sais prêtent à diverses interprétations 😉
            Je n’ai jamais connu d’autre forme de développement personnel ou bien c’est la façon dont je l’ai intégré, ou bien j’ai eu de la « chance ». Pourtant je suis tombée dedans dans un contexte professionnel américain où tu penserais que la réussite vaut plus que tout. Mais au contraire, j’ai évolué avec des personnes qui ont connu la pauvreté et la fortune, la maladie et la santé, mais qui n’ont jamais été pauvres d’esprit et qui revenaient toujours sur l’essentiel; ce que tu décrirais sans doute comme la conscience, le travail sur soi.
            Grâce à elles, j’ai en effet lu beaucoup comme toi et suivi des séminaires et conférences, et puis à la longue tu te fais aussi tes propres réflexions sur base de ton propre cheminement. Car avaler des livres sans les vivre en pratique…

            Eh oui, des mots rien que des mots… Il y a une scène étonnante dans l’épisode « The Snowmen » de Doctor Who, je te copie le transcript:
            JENNY: Madame Vastra will ask you questions. You will confine yourself to single word responses. One word only, do you understand?
            CLARA: Why?
            VASTRA: Truth is singular. Lies are words, words, words.
            Depuis j’essaie de résumer mes objectifs, mes idées par 1 seul mot, ça me force à trouver LE mot qui représente le + au final ce dont il est question; c’est vraiment un bon exercice 🙂

            Et finalement si on n’a rien à dire ou si ce qu’on pense n’apporte rien de constructif ou de positif à l’autre: autant rester silencieux.

            C’est vrai que l’on met beaucoup de thèmes derrière le mot de développement personnel et ça peut prêter à confusion. S’arrêter à un bouquin sur le lâcher prise ou sur la confiance en soi ou la méthode ho’oponopono et croire qu’on détient la clé, c’est illusoire bien entendu. Il faut arriver à percer à travers tout ça et revenir à l’essentiel, au dénominateur commun. Ce que tu résumes je crois par la conscience de soi, ou la conscience tout court. Moi je dis liberté d’être, mais bon: des mots n’est-ce pas? 😉

            Allez je te souhaite une excellente soirée et dynamique semaine, Marie! Et merci pour ces échanges 🙂

  7. Morphéandra

    Bonsoir Héloïse ,

    ce qu’a dit Marie sur le concept de la création du positif qui engendre le négatif , je l’avais renconté dans les ouvrages de l’auteur américain Neale Donald Walsch …il y explique pourquoi selon lui les gens bons vivent souvent des malheurs , ont de la malchance etc et vice versa :c’est parce que en souhaitant de vivre des expériences bonnes , les contraires vont se manifester afin de justement pouvoir faire l’expérience de ce qui est bien …cela m’avait plutôt laissée perplexe à l’époque ! et moi qui croyait que l’on récoltait ce que l’on semait …je le crois toujours d’ailleurs …
    quant à la pensée positive , je ne sais pas trop quoi en penser …il y a quelques années , je m’ y étais adonnée , mais j’avais l’impression que cela ne marchait pas à tous les coups …
    par contre , ce qui est effectif , c’est quand l’on prie pour quelqu’un d’autre que soi-même …et quand on s’y met à plusieurs , c’est encore mieux …les prières sont des énergies également …mais- il y a toujours ce mais ! – , j’ai quand-même remarqué que certaines prières , à première vue , étaient ineffectifs …quelque part j’avais lu que quand le destin est scellé , aucune prière n’y changerait rien …
    tu pourrais dire -je t’entends déjà le dire 🙂 -que c’est plutôt déterministe que de croire que le destin de quelqu’un est scellé , mais peut-être est-ce le cas …les astrologues , eux , croient que notre vie est pré-déterminée , du début jusqu’à la fin ; je me demande ce que tu en penses …
    moi , personnellement , je crois qu’il y a une part de vérité la-dedans , sans vouloir sombrer dans un certain fatalisme …vouloir controler pleinement notre vie relève un peu de l’utopie , non ? en partie , oui , mais complètement , hmm , j’en doute fort …

    voilà , tu voulais un blog ouvert à la réflexion , te voilà bien servie !! (rire ) 🙂

    Amicalement

    1. Heloise De Smet

      Coucou J.

      hahaha 🙂 j’adore parce que cet a-m j’ai écrit un paragraphe pour adresser cette question du destin prédéterminé et le texte est là en brouillon devant moi attendant de trouver sa place dans mon manuscrit. peut-être l’ai-je juste écrit pour ici finalement, le sujet m’interpelle depuis hier soir suite à un truc entendu dans une série et au message de Marie.

      Oui c’est juste tu m’as écrit et je dois encore te répondre (mea culpa) et tu mentionnais NDW que j’ai lu aussi, la trilogie là… et comme toi, j’ai pas accroché à tout, bien qu’il y a d’excellentes choses dedans.
      La seule explication que j’ai trouvée (mon expérience et celles d’autres personnes, et débats sur le sujet) c’est que l’on attire ce que l’on EST (ce que l’on vibre en somme, si on en revient à l’énergie en physique quantique) OR il y a rarement une harmonie entre ce que l’on dit VOULOIR et ce que l’on DÉGAGE en réalité.
      ex: si je veux que ma vie soit « parfaite », que « rien de grave ne m’arrive », blablabla… Qu’est-ce que je dégage/rayonne en fin de compte? la peur de vivre des expériences malheureuses.
      Si par contre, je suis sereine, parce que quoi qu’il arrive je sais que « tout est bien » et que j’en retirerai de toute façon quelque chose: les ondes émises par mon cerveau (scientifiquement même parlant) sont différentes de celles stimulées par la peur du manque, la peur de la maladie, la colère, …

      Ainsi (si bien sûr on part de cette théorie) Neale Donald Walsch aurait « raison » et nous aussi: on récolte ce que l’on sème.

      Ce qui par ailleurs explique aussi pourquoi il faut éviter les affirmations formulées en « je veux… » et privilégier la formule « je suis » (note en passant, lol)

      Pour la prière pour d’autres, j’ai peu d’expérience à ce niveau. Je ne « prie » pas, par contre je visualise ce qui est simplement une autre forme à mon sens. Cependant je crois que le fait que ça puisse mieux marcher pour d’autres que soi-même est lié à une croyance limitative populaire, à savoir qu’on ne devrait pas prier pour soi-même/ni demander du bien pour soi-même. Drôle de croyance mais que j’ai fréquemment entendue pourtant. Alors comme je ne partage pas cette croyance, je crois que ça ne me touche pas; parce que ça marche plutôt bien chez moi la visualisation et la pensée affirmative/positive. Essaie peut-être de lâcher cette idée et vois si ça change quelque chose?

      Peut-être en effet que parfois certaines choses sont déterminées, toutefois je pense qu’elles sont le résultat d’une série d’évènements. Mais ça ne voudrait pas dire que l’on a un contrôle absolu sur notre vie, puisqu’il y a d’autres agents de changement (et jusqu’à quel point entrent-ils dans notre vie pour une raison déterminée… hum telle est aussi la question) Je donne ma langue à l’univers 🙂
      Si ça tombe toute ma réalité est un rêve, ou une expérience gigantesque… Je pose des questions sans trop m’en poser, si tu me suis 😉

      Bon je te copie mon paragraphe brouillon puisqu’il te semble « destiné » 😉
      « Je sais que pour certains le fait de croire que tout arrive pour une raison, signifie aussi qu’ils ont une destinée et qu’il faut accepter tout ce qui vient sans remise en question ni considération de la cause à effet. En ce qui me concerne, je ne crois pas au hasard mais ce n’est pour autant que je crois que la vie est prédéterminée. Je crois qu’il y a une multitude de réalités possibles, chacune influencée par les choix que nous posons. Ce que je vis en cet instant précis est la suite logique d’une chaine d’évènements, un effet domino. Ainsi, tant que le moment en question n’est pas arrivé, je ne peux pas déterminer avec certitude ce qu’il sera, bien que je puisse le prédire. S’il y a bien une constante, dit-on, c’est le changement. Or, je suis la variable dans l’équation, celle qui peut changer la trajectoire, comme toutes les autres variables existantes puisque nous fonctionnons dans un système ouvert non-linéaire. Ainsi, un seul petit changement, un degré de divergence et me voilà sur une autre trajectoire. L’effet papillon… Cela étant dit, il y a clairement des phénomènes qui laissent penser que certaines choses sont déjà écrites dans l’histoire, toutefois j’ai le sentiment qu’il s’agit plus d’une forme de connaissance intuitive qui intervient en-dehors du facteur « temps ». Ayant vécu moi-même ce type d’expériences, surtout à travers le rêve, c’est ainsi que je le ressens. Ça me fait penser aussi à mon professeur de thérapie brève et d’hypnose qui prenait plaisir à prédire les résultats sportifs ou le déroulement d’une situation, en observant le langage non verbal des personnes concernées. D’ailleurs, je crois que nous possédons tous cette connaissance intuitive, ce « sixième sens », mais que nous n’avons pas encore appris à le développer. »

      Merci, merci, merci pour tes réflexions et celles des autres 🙂 Bises, bonne soirée!

      1. Morphéandra

        Bonjour Héloïse ,

        formidable hier ! apparemment , nous avons puisé dans le grand réservoir d’idées au même endroit ! si tu vois ce que je veux dire …:)
        ce qui nous rapproche de nouveau de la théorie des champs morphiques ou morphogénétiques chère à Rupert Sheldrake – qui en passant a écrit ensemble avec Matthew Fox le livre  » Anges – Energies du cosmos  » , qui m’avait fait fort impression …
        champ morphique que l’on peut aussi mettre en parallèle avec la synchronicité , concept que tu dois certainement connaître , j’en suis sure ! 🙂
        et parlant de parallèle , dans ton paragraphe tu parles des petites divergences qui peuvent nous mettre sur une autre trajectoire : ceci rejoint la théorie des univers parallèles , que l’on peut également qualifier de lignes temporelles …ce concept-ci est aussi longuement décortiqué dans les ouvrages de NDW , où la Vie est comparé à un cd-rom avec d’infinies possibilités …chaque possibilité existe en tant que tel , hors , ce sont nos choix , nos décisions qui vont nous faire prendre telle ou telle direction vers telle ou telle possibilité déjà existante ! fascinant , non !donc , pour faire simple : en prenant à gauche , ma vie sera toute différente que si j’avais tourné à …droite …ou continué tout droit …
        cette théorie impliquerait l’existence de notre monde dans d’infinies versions : chaque version résultant d’un événement différent de l’autre version …maintenant , ce n’est qu’une théorie , à chacun la liberté d’y croire ou non …dans Star Trek , ce concept est largement usité dans leur scénarios …
        en partant de ce principe , on peut alors songer à ce que notre vie aurait été si ce jour-là , j’avais agi autrement …si j’étais resté (e) chez moi , au lieu d’être parti (e) …si je n’avais pas dit ceci ou cela …vois-tu ?
        il aurait suffi d’une infime différence pour que notre Vie soit meilleure …ou pire …Dieu seul le sait …oups , j’oubliais , si mes souvenirs sont bons , tu ne crois pas en Dieu ! 🙂 mais je suis libre de mentionner Dieu , n’est-ce pas ? petit virage humoristique …tiens , que ce passerait-il si je l’avais dit sur un autre ton ? défensif au lieu d’humoristique , ah , that’s the question !
        donc , voilà , nous rejoignons le fait que toutes nos pensées , nos paroles , nos actes , nos choix de vie aurant un impact sur le cours des choses , des événements …
        dans ton paragraphe , il y est aussi question que si il y a bien une constante dans la Vie c’est le changement …c’est vrai , sans changement , pas d’évolution …c’est la raison pour laquelle le monde actuel est en pleine crise ,parce qu’il est au bord d’une grande mutation , et que nombre de gens ne veulent pas suivre ce mouvement de changement …hors , notre civilization se doit de se transformer pour être en mesure de rester viable …mais nous pouvons essayer de comprendre la réticence à cette transformation , car le changement peut faire peur , c’est un peu l’inconnu …le monde est -malheureusement-régi par la peur , surtout véhiculé par la plupart des gouvernements , certaines religions , les médias traditionnels , les industries qui fonctionnent sur le mode de la compétition etc et qui ont tout intérêt à ce que tout reste au stade du « statu quo » car c’est ainsi qu’ils gardent leur emprise= pouvoir sur les gens …les églises sont l’exemple par excellence et l’on s’étonne qu’ils ne sont pas en phase avec leur temps ;les temps changent mais ça , eux ne l’ont apparemment pas encore compris …ou peut-être que si justement , et qu’ils essayent par tout moyen de voiler les yeux des croyants , autant que possible …si leurs fidèles devaient changer , ah làlà , à qui prêcher la « bonne foi  » ?!
        mais je crois que nous sommes sur la bonne route …ou trajectoire ! haha , nous y revoilà à nouveau !seconde touche d’humour !! 🙂
        en ce qui concerne la prière : je te remercie pour ton précieux conseil , j’essayerai de l’appliquer …et il est vrai que cette croyance existe comme quoi il n’est pas de bon ton de demander des choses -par la prière ou autre moyen -pour soi-même …moi , je n’y ai jamais cru , j’avais seulement l’impression -peut-être fausse aprés tout- que cela marchait mieux pour d’autres , et que donc en demandant à une autre personne de prier pour soi , ce serait beaucoup plus effectif qu’en le faisant soi-même …mais je constate que tu es d’un autre avis , l’avis du « on n’est jamais mieux servi que par soi-même  » !!
        et pour ce qui est de la différence entre VOULOIR et ETRE :chez NDW , il y était aussi fait mention …je me rappelle d’un passage d’une de ses conversations  » divines « où il disait à Dieu : » bon , je veux que … » , et Dieu le reprenait  » non , tu ne dois pas VOULOIR  » , tu dois CHOISIR  » …cela rejoint donc ton idée qu’il vaut mieux dire  » je suis … » que  » je veux … » …
        c’est génial que tes affirmations /visualisations marchent plutôt bien , preuve que ta Force de persuasion est bien présente …mais d’un autre côté : ne pourrait-il pas s’agir de simples coïncidences ? si toutefois , l’on peut qualifier la coïncidence de  » simple  » ! 🙂 car comme je l’écrivais dans un de mes emails à toi ,  » le hasard est savamment orchestré par la Vie  » ! je dis ceci parce que certains auteurs ne croient pas en la vertue de la pensée positive etc -ils la taxent même de « penseé magique « ! – , mais après tout , ce n’est que leur croyance finalement ..
        personnellement , j’oscille entre les deux …oui , ces techniques peuvent marcher , mais jusqu’à quel point , ha , je m’interroge …tôt ou tard , je finirai bien par trouver la réponse , non ?
        ce en quoi je crois fermement , ce sont les synchronicités dont je te parlais plus haut …dans ma Vie , j’ai été témoin de pas mal d’événements assez extraordinaires …pour moi , les synchronicités sont des signes de l’Univers , comme des panneaux de signalisation qui nous montrent quel chemin prendre …libre à chacun de nous de les prendre en considération ou pas ….et là , de nouveau , le cours de notre Vie va dépendre de la décision que nous allons prendre …
        bon , ça t’offre de la nouvelle matière à réflexion -et la matière n’est autre que de l’énergie condensée !- , tout compte fait , je devrais peut-être en faire un ….livre !! mais je préfère manier les mots en vers …eh oui , j’ai plus d’une corde à mon arc !

        Bisous et beau début de semaine

        1. Heloise De Smet

          Hello J.
          En effet, quelle synchronicité : )

          Je n’ai pas encore lu Rupert Sheldrake, je connais juste de nom et l’idée des champs morphiques. Tant de choses intéressantes à découvrir…

          Je ne me souvenais même pas de cette explication chez NDW tiens, mais comme tu dis « chaque possibilité existe en tant que telle » ce qui ouvre sur un monde d’infinies possibilités ou sur des mondes donc 😉

          LOL chacun ses croyances en effet, je respecte : ) et puis, tout dépend de ce que l’on met derrière le mot « dieu ». Celui auquel je ne crois pas c’est ce « Dieu » tout puissant, masculin, qui serait l’ultime juge, que l’église présente au peuple. C’est un « dieu » au concept très humain finalement. Pour moi le « dieu » est autant une « déesse » que « nature » ou « énergie » ou « univers » ou « toi » et « moi ». C’est une force créatrice. D’où elle vient ? je ne sais pas, mais qui pourrait le savoir… je crois que tu me comprends 🙂

          Oui je le pense aussi : « toutes nos pensées, nos paroles, nos actes, nos choix de vie auront un impact sur le cours des choses »

          Je ne sais pas si c’est « on n’est jamais mieux servi que par soi-même » (bien que ce soit généralement le cas) mais plutôt pourquoi charger quelqu’un d’autre d’un poids (éventuel) quand je pourrais moi-même en assumer la responsabilité et me servir justement de cette force créatrice.

          Ah oui, en effet c’est cette idée : choisir/être VERSUS vouloir. Cela fera toute la différence !
          Ça marche surtout parce que j’y crois, je pense. Toutefois, avant de vraiment y croire, j’ai testé et comme ça donnait des résultats, ça a conforté ma conviction, etc.. Comme tu le dis si joliment « le hasard est savamment orchestré par la Vie ! » donc oui : pas de « coïncidences ». attends, mon manuscrit est ouvert (je faisais un break, lol) je te copie un extrait qui te donnera mon avis sur le sujet hihi :
          « Je sais que certains diront qu’il s’agit purement de coïncidences, ce à quoi je ne pourrai répondre qu’une chose : s’il s’agit de coïncidences, je les trouve bien synchronisées ! Alors, oui, peut-être est-ce simplement l’une de ces croyances qui me rend service, mais je remarque aussi que rares sont les personnes capables de recevoir. Tant d’opportunités se présentent pour trouver la porte fermée ; tant de beauté dans ce monde et si peu pour l’admirer ; tant de choses prises pour acquises, sans même un merci, et pourtant généreusement données… » (Extrait d’une partie où je donne des exemples de choses qui sont arrivées avec la loi du vide, les affirmations…)

          Oui, tu trouveras la réponse : ) pour moi la limite est celle de notre imagination… et si tu crois en ces synchronicités, tu peux croire en ta propre créativité (ce dont tu es « pleine » manifestement) 😉

          Très vrai, et très bien dit : « de la nouvelle matière à réflexion -et la matière n’est autre que de l’énergie condensée ! » ♥♥♥ je te la piquerai peut-être celle-là (en te citant of course !)

          Un livre ? pourquoi pas ? et à quand le blog aussi 😉

          Merci pour ces réflexions J.
          Bises et passe un beau weekend, les t° sont clémentes, des balades en perspective 🙂

          1. Morphéandra

            Hello Héloïse ,

            dans ta réponse à Marie , tu évoques la « vision holistique » , qui était la nôtre avant l’arrivée des religions …
            en effet , les grandes religions nous ont coupé de notre relation avec tout ce qui est , tout ce qui vit …avec pour conséquence la dégradation de l’environnement , les mauvais traitements envers nos frères et soeurs les animaux – ce qui est d’autant plus grave , puisque finalement nous sommes des animaux – l’absence de droits pour les femmes à travers les ages – dans certains endroits du monde , les religions établies dédaignent toujours les mêmes droits aux femmes; en Inde , c’est encore assez paradoxal , malgré une tradition spirituelle et philosophique millénaire , le système des castes persiste en dénigrant les droits des personnes appartenant aux castes inférieurs , hommes et femmes confondus – et c’est cette même coupure qui a causé tant de souffrance chez les humains , comme tu le mentionnes plus haut …tant que la majorité des humains n’auront pas le savoir que l’autre = moi , que nous sommes tous Un , qu’en faisant du tort aux autres , on le fait à soi-même , la souffrance continuera d’exister …

            il est vrai que les philosophies orientales ont encore cette vision de l’ensemble tout comme les Indiens d’Amérique , il y aussi les Aborigènes en Australie , des peuplades en Afrique ,en Indonésie et en Papouasie…curieusement , justement ceux qui ont su garder leurs modes de vie ancestraux …nous avons beaucoup à apprendre de ces cultures , ou plutôt à réapprendre , puisque ces connaissances , nous les avions avant le déferlement des religions dogmatiques …

            pour en revenir à la notion de « dieu » : je te rejoins dans l’idée d’une énergie , d’une force , d’une puissance , et qui est à la base de tout ce qui existe dans l’Univers …Dieu n’est certainement pas une personne , encore moins de sexe masculin , je n’adhère pas , moi non plus, à cette notion de « juge tout puissant « …derrière le cosmos , il doit y avoir une intelligence , sans laquelle l’Univers ne pourrait exister , puisqu’il est régi par des lois physiques extrêmement précis …et quand on sait que l’Univers est IMMENSE ,cette intelligence , à mon avis , dépasse tout ce que l’on pourrait imaginer …raison pour laquelle Dieu reste encore un grand mystère …

            le passage de ton livre « tant de beauté dans ce monde et si peu pour l’admirer  » me fait songer à l’endroit où je vivais avant …je passais souvent devant un très grand parking extérieur , qui était bordé d’arbres à papillons …à chaque fois , je m’arrêtais pour admirer les magnifiques fleurs et contempler les papillons que j’adore …tous les passants me regardaient avec cet air « mais qu’est-ce qu’elle fait plantée là ! » 🙂 mais aucun ne prenait la peine de s’arrêter un instant afin de contempler le spectacle …
            le bonheur réside aussi dans ces présents que nous offre la Vie : un beau paysage , un chat qui vient à notre rencontre , le chant des oiseaux , le vent qui nous caresse – du moins celui de la saison clémente! 😉 – un bon thé chaud à savourer , une carte d’anniversaire , une chanson que l’on aime écouter…
            c’est vrai qu’il y a trop peu de Gratitude , c’est poutant si simple de dire « merci » , en plus cela ne coûte rien !:)
            selon Masaru Emoto , la Gratitude-entre autres- harmonise la structure de l’eau , et donc par extension , notre structure interne …encore une clé de compréhension de ce qu’est la Vie …

            quant à Gregg Braden , je connais un peu sa vision …selon lui , la prochaine étape dans l’évolution humaine sera celle de la création instantanée !à savoir que nos pensées et nos paroles vont se manifester automatiquement !! tu crois cela possible ?

            je te remercie pour l’échange de réflexion et te souhaite bonne continuation pour l’écriture de ton ouvrage

            bises et belle journée harmonieuse

            1. Heloise

              Coucou Morphéandra
              Je te réponds plus bas 😉

  8. elettadall

    Il est très intéressant ce concept de logiciel, et depuis que je mets en pratique la pensée prospère en même temps que l’idée des affirmations, je remarque que je suis plus en harmonie avec moi-même et plus confiante, mais surtout plus à même de lâcher prise (ce qui était assez difficile pour moi!) et que je suis plus assertive aussi. En somme, que du positif pour moi ☺

    1. Heloise

      Coucou,
      Merci pour ton feedback personnel : ) C’est aussi encourageant pour d’autres!
      Moi j’en suis témoin en tout cas et je confirme: + assertive, + détachée… le sentiment d’être en paix, quoi qu’il arrive 🙂
      Belle journée

  9. elettadall

    Je suis contente que tu l’aies remarqué ☺et principalement ravie que ton billet suscite autant de « réflexions ».
    Quel bel échange!!!

    1. Heloise De Smet

      Héhé 🙂
      Oui c’est l’échange qui stimule la réflexion et le cheminement 🙂

  10. Heloise

    Coucou Morphéandra

    En effet, et c’est pour ça qu’il faut un changement de conscience planétaire si l’on veut que les choses évoluent dans le « bon » sens. Cependant, chacun étant libre de penser ce qu’il veut, nous ne voulons pas non plus tous la même chose. On m’a déjà tenu des discours utopistes du genre « bien sûr qu’on veut tous la même chose: la paix dans le monde, la fin de la misère, etc. » Non tout le monde ne veut pas cela… « le bon sens » ne signifie pas la même chose pour tout le monde. Mais la liberté, c’est aussi ça.

    Oui, on a beaucoup à réapprendre 😉 Ces soit-disants pays en voie de développement…

    Je me doutais qu’on se comprendrait sur la notion du mot « dieu » 😉 J’ai dû mal à comprendre comment plus de monde ne voit pas ça, mais lorsqu’une croyance est profondément ancrée, il est très difficile de voir au delà. C’est comme les indiens qui ne voyaient pas les navires de Colomb flotter sur l’océan…

    Oui, trop peu de gratitude et d’appréciation pour les cadeaux qui nous sont faits chaque jour 🙂
    Et comme notre corps est composé majoritairement d’eau…

    Oui, je crois que c’est possible (et que ça l’est probablement déjà dans d’autres univers) mais « quand » ou « où »? puisqu’à ce stade, nous vivons dans un monde où la matière est ultra présente et vibre à une fréquence bien + lente que l’énergie dont elle est pourtant constituée. Donc si je vois une pomme dans mon esprit, ça prendra un certain « temps » avant d’avoir cette pomme. Peut-être dans un contexte hors « temps », celui-ci n’est finalement qu’un point de repère pour nous situer dans l’espace (j’ai mis 5′ pour aller du point a au point b) comme j’ai écris plus haut: « entre les composants de l’atome, vous trouvez du vide, beaucoup de vide ; le noyau étant près de cent mille fois plus petit que l’atome qui le contient. On pourrait ainsi dire qu’un rocher, pourtant solide et plein au niveau macroscopique, est, d’un point de vue microscopique, plein … de vide ! Retenons simplement que les règles de la physique quantique (micro) et celles de la physique classique (macro) sont différentes. » à ce stade, le rocher m’apparait encore comme solide et plein 😉 certaines personnes arrivent tout de même à défier certaines « lois de la nature » comme les cas de lévitation, de savoir plier des barres (j’ai oublié le nom de ce type, c’est connu et ça date), etc.. et puis il y a tous ces phénomènes intuitifs comme les rêves, les visions… rien qu’en hypnose ou en méditation, on peut ressentir par ex l’effet du soleil sur la peau et réchauffer son corps ou ralentir son rythme cardiaque. on peut aussi sentir physiquement son champ d’énergie autour du corps, à quelques centimètres de la peau ou pour certains à 1 mètre… donc que sait-on de ce qui est possible ou pas finalement 😉

    Merci à toi pour l’échange et tes encouragements! Là je vais attaquer la relecture et l’édition du dernier chapitre sur l’énergie 🙂

    Avec ce beau ☼ que demander de plus 🙂 Bises et belle semaine à toi J.

  11. Morphéandra

    Bonsoir Héloise ,

    je crois savoir qui tu veux dire :c’est ce gars qui faisait fléchir les cuillers , non ? et qui , à mon avis était d’origine russe …
    il paraît que certains enfants sont capables de traverser les murs ! ce sont ces enfants qui sont connus sous les appellations « enfants indigo , enfants violets , enfants de cristal etc  » …

    si l’on en croit pas mal d’auteurs , l’humanité est au bord d’une grande mutation …il y a un lien avec le taux vibratoire de notre planète qui est en train de s’élever , avec pour effet d’élever la conscience planétaire …
    ce qui explique , entre autres, l’engouement de tas de gens pour la spiritualité , l’écologie , les médecines douces , l’alimentation santé , le développement personnel (héhé 🙂 ) etc
    cette élévation vibratoire engendre également ce sentiment d’accélération temporelle que nous ressentons tous …hors , selon les prophéties de certains peuples et nombre d’ouvrages , tout ceci fait partie du nouveau stade évolutionnaire de notre planète …

    apparemment , tu envisages la possibilté de l’existence d’autres univers …cela rejoint la théorie des univers parallèles , à savoir que notre univers ferait partie d’un ensemble encore beaucoup plus vaste , d’une multitude d’univers ! can you imagine ? j’ai entendu dire que cette croyance était déjà connue des anciens écrits védiques , qui datent de plusieurs milliers d’années …

    si tant de personnes croient en un dieu masculin , tout puissant , qui nous jugera dans l’au-delà , c’est parce qu’elles ont été conditionnées à cette croyance , par le biais de religions institutionnalisées …il est plus facile de suivre un mouvement que de penser par soi-même , de faire des recherches etc

    bon, je m’arrête là , car il commence à se faire tard 🙂

    je te souhaite une belle nuit

    1. Heloise

      Coucou Morphéandra,

      Je crois bien, oui! ça fait un moment mais il y avait des cuillères aussi, je crois 🙂

      Je connais les enfants indigo, réel phénomène depuis une bonne dizaine d’années, mais pour les murs je ne savais pas. Là je demande à voir, lol, mais je ne doute pas qu’effectivement ce soit possible puisque c’est juste une question d’ondes (vibration) et de réorganiser sa structure cellulaire j’imagine. Certains animaux changent bien de couleur…

      Oui comme écrivait un autre blogueur sur mon article au sujet des croyances: l’évolution est en marche…

      Bien entendu! Il y a déjà plusieurs systèmes solaires et on ne sait déjà pas grand chose du nôtre alors d’autres univers, pourquoi pas… Et quand on voit la taille de la planète Terre comparée à d’autres… je me dis qu’on pourrait tout aussi bien être un petit pois ou une petite cellule « perdue » dans une plus grande « boule » elle-même intégrée dans un autre monde etc. La fourmi a tout son univers dans notre monde et le nôtre dans celui d’un autre… Pour d’autres, nous sommes probablement des fourmis 😉

      Tout à fait! C’est une question de conditionnement et donc de croyances transmises… Notons toutefois que certaines croyances transmises sont positives 🙂

      Je te remercie pour tes conversations, partages, c’est enrichissant et motivant 🙂

      Passe une belle journée, le soleil est de retour Yes!

      Bises

  12. Thème N'guyen-Can

    Bonjour
    Je n’ai pas de PC, juste internet avec mon I – Phone 4.
    Me serat-il possible de recevoir quand même Pure Energy (et le lire bien sur) avec un simple I-Phone 4???
    Bien cordialement

    1. Héloïse

      Tu veux dire lire le blog sur ton i-Phone? il est adapté aux mobiles donc oui.
      Si tu parles du logiciel par contre, je crois qu’il ne marche que sur PC/MAC et non sur les mobiles.
      Cela répond à ta question ?

  13. Marc Lustic

    Bonjour Héloïse, j’arrive un peu tardivement sur votre article. Je viens de faire l’acquisition de ce petit bijou récemment et votre article confirme mes impressions. J’aimerais toutefois savoir si vous avez porté vos paroles à l’acte en créant  »un fichier d’affirmations en français pour faciliter la tâche de chacun » (extrait de votre réponse au premier commentaire de Nelly).

    Si vous avez eu le temps de le faire, pourriez-vous me le communiquer directement ici ou par mail. Je vous en serait très reconnaissant.

    Amicalement,

    Marc.

    1. Héloïse

      Bonjour Marc,
      Je trouve votre message maintenant en cherchant l’article! Mes excuses!
      Et je n’ai pas gardé le fichier apparemment (nouveau laptop entre temps) :s j’en ai trouvé un en anglais par contre mais ça le logiciel en est rempli 😉
      J’espère que ça marche bien pour vous 🙂
      Héloïse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse