«

»

Nov 22

Imprimer ce Article

Le minimalisme, un art de vivre

housedsgn Shakin Stevens House by Matt Gibson Architecture Design - 1Régulièrement, je fais le vide. Je l’ai encore fait au printemps et, pourtant, je viens de remplir une remorque ! Une deuxième –et dernière – suivra. Tout ça pour des fringues, des bouquins, dix ans de comptabilité, un peu de vaisselle… Une grande caisse de thés, d’épices et de nutritionnel, je l’avoue. Mais ‘juste’ une caisse de chaussures –chacun ses priorités ;-). Deux remorques, en soi, ce n’est rien. Cependant, j’aime le minimalisme. Sa pensée du ‘less is more’ rejoint mon besoin d’espace où l’énergie peut circuler librement. Car, comme ces kilos que nous tendons à accumuler au fil du temps, ces choses que nous collectionnons ne nous rendent pas toujours service…

Parce que tout est énergie

La Sciences nous a montré que tout a une fréquence, une résonance énergétique. Shakti Gawain résume très bien l’idée lorsqu’elle écrit : « C’est au niveau où nos sens physiques perçoivent communément les choses que ces dernières nous apparaissent solides et distinctes les unes des autres. Par contre, à des niveaux plus subtils, tels que les niveaux atomiques ou subatomiques, la matière apparemment solide se révèle sous la forme de particules de plus en plus fines, les unes à l’intérieur des autres, pour finalement se réduire à l’état d’énergie pure.  D’un point de vue physique, nous sommes tous énergie et, en nous comme autour de nous, tout est énergie. Nous sommes tous partie intégrante d’un grand champ d’énergie. Les objets que nous percevons comme étant solides et séparés ne sont à vrai dire que des formes différentes de cette énergie essentielle que nous avons tous en commun. »

Faire le vide pour préserver son énergie

Lorsque nous laissons les objets envahir notre espace, nous ne réalisons pas toujours qu’ils envahissent aussi notre énergie et que, parfois, ils nous la pompent ! D’une part, il y a l’énergie même de l’objet qui occupe une place et, d’autre part, l’attachement que nous lui portons, qui se nourrit de notre énergie.
Avez-vous dans votre penderie un vêtement que vous n’avez plus porté depuis un an ou plus ? Voire que vous n’avez jamais porté ou qui ne vous va plus ou que vous n’aimez pas spécialement ? (La femme qui peut me dire « non » avec certitude : bravo !)
Et tous ces objets que l’on remise au grenier parce que « ça ne prend pas de place » ou, comme dirait une certaine personne ; ), que « ça ne mange pas de pain ». Eh bien si, ils en mangent du pain. Ils en bouffent même à se péter le ventre !
Ah et tant qu’on y est, il en va de même pour les gens. J’entends par là de vous entourer de personnes qui vous complètent ou vous portent vers le haut, et pas dont l’énergie vous épuise. Mais aussi que chacun est souverain de sa vie. Lorsque vous êtes en relation avec les autres, respectez leur espace et respectez le vôtre. Ne souffrez pas avec eux, ne portez pas le poids de leurs histoires… Acceptez qu’ils soient où ils sont et soyez à l’écoute SANS poser de jugements. C’est le meilleur service que vous pouvez vous/leur rendre.
faire le tri faire le videBref, tout ce qui ne devrait pas être dans votre espace : virez-le ! Vous pouvez vous inspirer de mes billets sur le vide. Mais le truc, c’est de garder uniquement ce que vous aimez vraiment. Si vous êtes « euuuh » et qu’il vous faut réfléchir plus de 2 secondes : out ! « Oui mais si jamais… » Out ! « Oui mais ça pourrait faire plaisir à… » Posez-lui la question et out ! « Oui mais c’est un cadeau et… » Out !
Certes, je suis un peu extrême de ce côté parce que j’ai une personnalité assez tranchée et que j’évolue mieux dans un espace net, structuré… Du genre, les bibelots décoratifs, pas pour moi. Mais si c’est votre truc, que ça vous anime et lifte votre cœur, allez-y ! À vous de sentir ce qui VOUS convient.
Gardez juste à l’esprit que ce n’est pas parce que quelque chose est hors de vue, qu’il ne prend pas de place…

À quand le minimalisme dans l’immobilier belge ?

Avec son design épuré, il me donne plus d’espace, plus d’air, plus de vide pour manifester ce que je désire. C’est la sensation de voyager l’esprit léger.
On dit des belges qu’ils ont une brique dans le ventre. Et en effet, ils veulent acheter ou construire, et toujours dans des proportions surdimensionnées (histoire d’avoir de la place pour tous ces objets). Louer c’est pour les jeunes, les gens seuls ou ceux qui n’ont pas les moyens d’acheter. L’idée d’avoir « un bien à soi », d’être propriétaire, est fortement ancrée et valorisée ici.
Perso, la brique dans le ventre, je la trouve un peu lourde 😉
Ailleurs, la location d’appartements est bien plus populaire et mieux pensée. Quant aux maisons, elles sont souvent plus compactes. Et que dire du concept des « containers » transformés en espaces de vie, qui prend de plus en plus d’ampleur.
skilpod-vakantiewoning-jacouzi-wmo-ok2-940x526J’ai rencontré lors d’une conférence TEDx, une petite entreprise flamande qui crée des espaces de vie et de travail mobiles. C’est un début! Et dernièrement, il y avait un débat au cours duquel tous les avis convergeaient vers une construction plus compacte et le partage d’objets/services dans la communauté. Par ex : un complexe d’appartements avec une piscine commune (comme c’est le cas ailleurs en fait), un espace lavoir…

Vision

Au-delà de cela, je rêve d’un architecte visionnaire proposant des espaces de vie à louer, dans un design minimaliste et entièrement équipés. Je vois des meublés propres, design, luxueux dans leur simplicité, où il est possible de déposer ses valises et de vivre confortablement. Sans devoir penser à du mobilier, des électro, une connexion tél…
Et c’est possible sous diverses formes et grandeurs. Regardez par exemple ce qu’on peut faire dans 28m carré ou ce qui se fait en Thaïlande avec des containers !
Tout cela pourrait rester abordable, relativement écologique, et donnerait l’opportunité de changer de lieux de vie selon ses besoins/ses envies. Oui… en me relisant, je réalise que je rêve d’un Howard Roark (La Source vive/ The Fountainhead) 😉

Et vous, comment voyez-vous l’immobilier ? Plutôt âme voyageuse façon locataire ou proprio L’idée du container ‘pimpé’, ça vous tente ?

 

 

Héloïse De Smet

Code Name : PureNrgy. Sa devise : libre d’être. Sa mission : épanouir le monde un coeur à la fois. Ses valeurs : liberté, responsabilité, authenticité, amour. Ses atouts (à part un charme fou) : sérénité, vision holistique, super coach & thérapeute en épanouissement personnel. Ses armes fatales : état modifié de conscience, reprogrammation mentale & énergétique. Pêché mignon : les mangues.

Lien Permanent pour cet article : http://purenrgy.com/minimalisme/

(34 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Steph

    Je suis d’accord avec toi.
    Less is more, it’s my motto too 🙂
    Je garderais juste quelques livres quand même.
    Merci pour ce beau texte.
    Steph

    1. Heloise De Smet

      Quelques livres, oui tout de même 😉
      Merci, bonne semaine!

  2. Aude

    Bonjour Heloise,

    Je sais que j’ai beaucoup de mal à jeter mais j’apprends de plus en plus à apprécier le vide et ce sentiment de sarisfaction quand je fais du tri, surtout quand je vois toutes ces affaires sortir de chez moi, je me sens tellement plus légère !
    Pourtant à chaque fois, c’est toujours un vrai débat intérieur pour chaque objet… je garde ? je jette ? grrr !

    Sinon j’aime bien tes reflexions sur l’habitat, surtout les questions écologiques et de partage. En France et dans d’autres pays d’Europe (l’Allemagne entre autres, la Belgique je ne sais pas) des projets d’habitat participatif ou d’éco habitat se développent, ou plutôt tentent de se développer… Il n’y en a vraiment pas beaucoup, la faute à des politiques qui ne soutiennent pas ces projets, une législation qui s’y oppose même parfois, et des personnes qui finissent pas baisser les bras… Mais je suis sûre que dans quelques décennies ce sera répandu ! je l’espère en tout cas !

    A bientôt et merci pour ce bel article.
    Aude

    1. Heloise De Smet

      Coucou Aude,

      C’est si gai cette sensation de légèreté, n’est-ce pas ? ; )

      Moi aussi, j’y crois. Dans dix ans déjà, ce sera différent!
      Justement je lisais un article ce matin qui évoquait la tendance à construire + compact : )

      Merci pour ton partage! Bonne semaine

  3. Philippe

    J’ai progressivement admis avec le fil du temps que lorsque nous avons besoin d’acheter, de faire des emplettes nous essayions en fait de revivre des émotions particulières qui parfois peuvent aussi se révéler porteuses d’addiction.

    Acheter c’est souvent ce pouvoir apparent « d’être plus » le temps d’être reçu par le vendeur, d’essayer un achat, de décider de le prendre, cette impression que soudain la vie s’est bonifiée jusqu’à ce que l’effet s’estompe de plus en plus et que nous tentions de le reproduire.

    En attendant nous risquons en effet de remplir notre maison de toutes sortes de choses hétéroclites.
    Jusqu’à ce que je découvre ces vertus du minimalisme qu’incarne particulièrement l’esprit des Japonais et pour cause puisque il leur faut développer des trésors d’ingéniosité pour faire de la place.
    Celle qui entres autres m’aura aidé à formaliser dans ma vie ce besoin de plus en plus pressant de minimalisme est Dominique Loreau à travers son best-seller mondial « l’art de la simplicité » qui appréhende toutes les approches pour se sentir en harmonie avec soi et les autres.

    Finalement j’ai réalisé que l’art du minimalisme se retrouve depuis des siècles à travers les fameux « vœux de pauvreté » des moines et moniales qui souhaitaient cultiver la richesse du moins pour le plus et de ne rien avoir pour eux tout en retrouvant tout pour eux car au fond ils vivent en ne manquant de rien, dans des architectures amples, dans la nature et dans un esprit de collectif.

    Certes nos individualismes ne s’accommoderaient peut-être pas de leurs règles mais nous pouvons avoir les nôtres et désormais mieux concevoir ce vocable un peu rébarbatif « dépouillement » en vue de la richesse de l’esprit.
    C’était déjà l’esprit qu’animait le célèbre et fameux architecte controversé Le Corbusier qui souhaitait offrir l’art de l’essentiel pour tous avec La cité radieuse, par Le Corbusier (Prado – Marseille)
    Bravo pour cette thématique si porteuse de sens
    Bien cordialement
    Philippe

    1. Heloise De Smet

      Merci Philippe! Comme toujours, ton partage m’apprends des choses.
      Dominique Loreau, on me l’a souvent cité en lien avec ma pensée du vide. Je devrai bien un jour le lire!

      J’ai vu une vidéo il y a quelques mois au Japon où les habitats s’envisagent de plus en plus écologiques (suite à la catastrophe de Fuko bien entendu!)

      Porte-toi bien dans ton espace 😉

  4. Jordane (MonBonPote)

    Mais ouiiii, mais complètement ! A quoi bon s’entourer de choses que nous n’utilisons plus ? Tout comme les croyances, les vêtements sont à jeter si ça ne nous sert plus.
    Je crois que les personnes qui gardent tout par peur de jeter sont victimes du syndrome que l’on appelle syndrome de Diogène. C’est assez particulier.
    Tout comme les personnes qui s’achètent tout plein d’équipement, de trucs inutiles pour combler je ne sais quoi.
    De toute manière pour vivre heureux, il ne faut pas être que dans l’avoir.
    C’est marrant que tu ais écrit cet article car pas plus tard qu’il y a deux jours je pensais à un type qui a tout quitter pour aller s’acheter une parcelle de terre en Asie, il s’est fait un potager, et s’auto-suffit. Et il est heureux comme ça. Il n’y a qu’à voir le film Into The Wild pour illustrer ton article.

    Perso quand je pars en voyage, je pars avec le minimum de choses, et ça me va très bien ! Pour vivre heureux, vivons léger 🙂

    Est-ce que tu t’es débarrassé de ta TV?
    Jordane (MonBonPote) Articles récents..Avis : Comment « ne me dites plus jamais bon courage ! » m’a appris à parlerMy Profile

    1. Héloïse

      Comme tu dis, c’est valable pour tout!
      Il y en a quelques-uns qui partent en Asie; surtout en Thaïlande. J’y ai pensé, mais il y a trop de choses que j’aimerais réaliser d’abord, en harmonie avec ma ‘mission’ de vie.

      Très bon exemple (voyage). Penser en mode ‘voyageur’ simplifie la vie 🙂 qui, in fine, n’est qu’un voyage!

      Ps: pas de TV. Même si le PC en fait parfois office 😉

      Bon weekend!

  5. Une Porte Sur Deux

    J’ai fait de gros tris cet automne et ça m’a fait un bien fou. Il m’en reste encore beaucoup. Je ne suis pas minimaliste à l’extrême, mais j’aime l’espace et le fait que chaque chose qui m’entoure soit là pour une raison. Quant aux espaces de vie, moi aussi je rêve de qqchose de différent de ce qu’on nous propose. Bises
    P.S. Le lien vers 28 m carré ne s’affiche pas…
    Une Porte Sur Deux Articles récents..Londres, la nuitMy Profile

    1. Héloïse

      C’est ainsi que je le conçois aussi « que chaque chose qui m’entoure soit là pour une raison ». Et la raison peut être utilitaire ou simplement « éthérique » comme une photo qui éveille un rêve ou un objet qui fait sourire 🙂

      Ps: merci pour l’info, j’ai modifié le lien.

      Bises, beau weekend!

  6. Marie Kléber

    Je suis tout à fait d’accord avec toi Héloïse. Je déteste quand il y en a trop chez moi, je fais très souvent du tri car j’entasse, même sans m’en rendre compte. On a en général beaucoup trop et toutes ces choses prennent de la place et nous encombre l’esprit aussi.
    Je suis locataire et très heureuse de l’être. Je n’ai aucune envie d’acheter un bien, ce que beaucoup de personnes autour de moi ne comprennent pas d’ailleurs. Je me sens à l’aise dans des petits espaces, sans surcharge. J’aime aussi l’idée des containers.

    Merci pour cet article qui a lui tout seul fait un bien fou. Douces pensées pour toi.

    1. Héloïse

      C’est fou ce que l’on entasse, sans prêter attention hein? 😉 Je m’en rends compte avec mon déménagement.

      Merci Marie pour ton énergie sensible & lumineuse ☼ bises

  7. Nell

    …tout ça pour une seule personne

    …je vois plutôt le logement évolutif en fonction des différentes étapes de la vie. Cela implique quelques déménagements et forcément des tris sévères. Difficile, toutefois de mettre tout le monde d’accord si tu vois ce que je veux dire. Bises

    1. Héloïse

      Hé hé 😉 Je te défie de te suffire de 2 remorques. Une armoire complète rien que pour la compta, les cours, farde etc. + livres (dont je vire la moitié) Et puis les trucs qu’on garde en attendant de voir quoi en faire (meubles de jardin, ustensiles de cuisine, etc.) Mais une fois que je déballerai tout ça, je ferai un 2ème tri!!!

      Oui, je vois 😉 Mais on y arrive, on y arrive…
      Bises, à bientôt

  8. Nadia

    Coucou Héloïse,

    j’aime aussi le minimalisme. Depuis que j’ai lu les livres de Dominique Loreau j’ai vidé pas mal ma maison. Mais il en reste encore.
    Ce qui me gêne parfois dans le minimalisme moderne des maisons ou appartements c’est la « froideur ». Quand tout est tellement épuré, rangé, on se demande si quelqu’un habite dans ce lieu. Je suis rarement attirée par les extrêmes et j’essaie toujours de trouver le juste milieu ou le juste équilibre.

    Amitiés
    Nadia
    Nadia Articles récents..Rester en bonne santé en hiver grâce aux produits de la rucheMy Profile

    1. Héloïse

      Coucou Nadia,

      Décidément, encore une référence à D Loreau 😉 À lire, un jour…
      Tu fais la même réflexion que Koalisa et je vous rejoins. C’est parfois froid, sans vie. Une petite touche de couleur et perso par-ci, par-là… J’aime le minimalisme mais côté couleur, j’aime les touches framboise par exemple, les plantes et fleurs aussi, une belle bougie aussi…
      Un juste équilibre comme tu dis ♥

      Passe une belle soirée!

  9. Koalisa

    J’aime les intérieurs chaleureux qui sont le reflet de la personnalité de leurs occupants. Le minimalisme me laisse souvent mal à l’aise, avec une impression de vide. Les objets peuvent aussi être porteurs d’énergie positive, et favoriser le bien-être, ça dépend de chacun…Bises !
    Koalisa Articles récents..St SaviourMy Profile

    1. Héloïse

      Tu rejoins Nadia 😉
      J’aime aussi les intérieurs chaleureux, mais surtout chez les autres. Comme chez toi, tes photos avec la lampe que tu as faite (boule verre) c’est très beau et passerait bien dans un décor plus ‘froid’.

      Tu le dis très bien:  » Les objets peuvent aussi être porteurs d’énergie positive, et favoriser le bien-être » Cela dépend de l’objet par rapport à la personne. C’est toute l’idée, garder ce qui NOUS convient, nous complète. Mais se défaire de ce qui nous pompe de l’énergie.

      Passe un bon weekend, bien au chaud, près de ton poêle 🙂 Bises

  10. La Dryada

    Chacun son style de Vie …
    Le minimalisme n’est pas trop ma tasse de thé , dirai~je ! Un tantinet trop épuré et froid …
    Pas sûre de te faire plaisir en t’invitant chez moi , tu pourrais en ressortir vidée ,
    c’est le cas de le dire !! ( rires)
    Tu te souviendras peut~être que j’aime le foisonnement dans l’intérieur …
    Mais là où je te rejoins néanmoins , c’est sur le désencombrement qui est nécessaire de temps à autre …

    Que la Vie t’emplit selon tes souhaits Héloïse

    1. Héloïse

      Oh mais qui voilà, Héloïse qui répond sur son blog 😉 Sans accès PC/Internet quelques jours!

      Merci Jessica pour ton partage. Je me doute que tu as un autre style et qui te convient mieux; c’est l’essentiel!
      Et puis lorsque les objets apportent un +, signifient quelque chose et que l’on se sent bien en leur présence, ils ont leur place. J’ai aussi des objets que j’aime garder : )

      Belle journée hivernale!

      Ps: Vidée hihi

      1. La Dryada

        Quelques jours ? Si tu te souviens , lors du crash de mon ordinateur , j’étais déconnectée pendant deux semaines !

        L’essentiel est de suivre son Coeur , quel que soit l’aspect de notre Vie …

        Merci pour tes visites dans mes deux Univers Héloïse ♥

        1. Héloïse

          Oui, 15 jours, c’est une autre histoire!
          Je serais un peu limitée là 😉 mais si c’est durant un séjour sur une île paradisiaque…

          C’est vrai Jessica, suivre son Coeur ♥

          Merci, passe une belle soirée hivernale ☼

  11. Ophelie

    Salut Héloïse,;-)

    Il me fait sourire ton article, mais que je parle pas le belge et que je mange pas de pain! 😉
    Comptabilité?!? et bien on aurait pu s’échanger des bouquins… mais les miens sont aussi passés à la trappe, parce contre j’ai pas tenu 10 ans… mais 2… mais les autres bouquins s’accumulent, il y a même quelques temps la bibliothèque a lâché… obligé de faire un tri… 🙂 Les bouquins le seul truc que j’ai pas encore réussi lâcher… en numéro les chaussures, faut que tout soit toujours assorti au niveau couleur autrement ça me donne mal au coeur… T’as viré tes thés?!?
    Je suis adepte du moins il y a plus simple, mais ça n’a pas toujours été comme, ça. Plus on fait son ménage à l’intérieur, l’extérieur suit…?!?
    Propriétaire d’un quart de cube, mais en ce moment et depuis quelques années squattage à droite à gauche avec une valise prête au départ… et des cartons stockés ici et là..avec je sais même plus ce qu’il y a dedans…

    🙂 <3
    Ophelie Articles récents..Mon régime alimentaire spirituel, cuisses de poulet et oranges…My Profile

    1. Héloïse

      Coucou Ophélie,

      Me voilà de retour.
      Je me doutais que cette expression en ferait rire plus d’un 😉 Du bon belge!

      Rassure-toi (ou pas!) ces remorques étaient à déménager (pas à éliminer)
      En Belgique, la loi exige de conserver la comptabilité de 10 ans. Pfff

      Mes thés sont bien conservés. Ils attendent que je leur trouve une belle et grande (très grande) boite pour leur faire honneur.

      Ah oui, tu as adopté la vie nomade (ou sans domicile fixe) ? J’observe que cela devient plus fréquent. Seul ou en couple d’ailleurs, et même avec des enfants. J’y ai pensé, mais j’aime un pied à terre et mon confort. Il y a quelques années, j’avais ce besoin mais qui représentait plus une fuite/une course après moi-même. Aujourd’hui je prends ma place dans ce monde terrestre.
      Mais je vais à nouveau + voyager et j’aime l’idée du mode voyageur qui peut partir au pied levé 🙂

      Ps: tu peux les jeter alors ces cartons hihi

      ♥ Belle journée

      1. Ophelie

        Coucou,:-)

        Haaaa trop drôle j’ai cru que tu avais été comptable a une autre époque de ta vie…;-) Ca été mon premier job, mais je n’ai pas tenu long… c’était les chiffres qui m’on attiré dans ce domaine j’imagine… maintenant je suis passionnée numérologie 🙂

        Si un jour je passe dans ton coin je m’invite pour boire un thé! 😉

        Oui sdf… et franchement je sais pas pourquoi dans le fond, comme si je devais aller poser mon énergie à droite à gauche, et aussi pour ne pas toujours être dans la même énergie… mais je me réjouis le jour ou je pourrai aller m’installer dans mon cube!

        Belle journée à toi!<3

        1. Héloïse

          Wow les chiffres?! Très peu pour moi 😉
          Quoi que le 22 me poursuit depuis des semaines. Il est partout! Et of course, je le vois + qu’avant. Parfois c’est une variante style 11:22 (heure) ou 11:11. Mais encore maintenant, je visitais ta page avec les audio à télécharger et j’ai chargé celui du sommeil (t’as un p’tit accent belge non?) et c’est pile 22 minutes 22 !
          Donc j’ai du 22, du 2, du 4…

          Avec plaisir pour la visite!

          Bien vu tiens! pas toujours ‘stagner’ dans la même énergie!
          Et il est où ce cube?

          Bonne soirée Ophélie ♥

          1. Ophelie

            Coucou,:-)

            Avec tes histoires de chiffre à répétition je sais pas si c’est un hasard ou quoi, mais depuis que tu as amené le sujet sur le tapis, je vois des 4 partout!;-)
            Accent fribourgois… le cube en verte Gruyère pays de Fribourg, avec des montagnes en 360!
            <3

            1. Héloïse

              J’ai eu quelques pistes pour les chiffres et j’ai lu l’info sur les nombres maitres (112233) et ça colle bien en effet.
              Un très bon chiffre le 4, rassure-toi! 😉 (Je dis ça car c’est mon chemin de vie, même si je préfère me voir de façon globale et non limitée à un nombre)

              Ah ça, madame aime la hauteur des montagnes! Je comprends, même si je préfère la mer. Les deux, c’est parfait!

  12. Dorian

    Bonjour Héloïse,
    Parfois difficile de se séparer de ce qu’on possède depuis longtemps. Mais entièrement d’accord avec ce que tu dis. Rien qu’au niveau des vêtements, il y a toujours de quoi épurer.
    J’aime bien ces habitations épurées. Je vais déjà dans un appartement où il y a beaucoup de place tout en restant modeste (43m2) et ça me va superbement 🙂
    Au plaisir.
    Dorian
    Dorian Articles récents..Réussir en étant un faux-cul hypocriteMy Profile

    1. Héloïse

      Bonjour Dorian,
      Oui et tout est relatif in fine.
      43m2 peut être un palais pour quelqu’un.
      En Belgique, on construit souvent très grand. Ils comment à en revenir et s’inspirer d’autres pays.
      Quand je vois la taille des appartements à Paris… Et moi je viens de quitter un duplex 3 chambres pour 2 personnes… J’aime l’espace, mais il peut se créer autrement (dans la tête déjà) 😉
      Merci du partage, bonne journée ☼

  13. Valérie@EnvieVoyages

    Louer à vie, très peu pour moi! D’ailleurs au bout de 2ans 1/2 de travail et de location, j’ai fini par acheter une maison qui a assez d’espace et un grand jardin.
    J’aime les objets de décoration mais qui ont un côté utile malgré tout. Exemple : un chandelier atypique, des bougies, un brûleur d’encens, … des photographies et tableaux pour un peu habillé les murs et réchauffer les dits murs blancs… Je n’ai pas encore réussi à me décider sur les couleurs… :p

    1. Héloïse

      Typiquement belge, Valérie? 😉 Je te taquine. Et je te comprends.
      Perso le jardin, très peu pour moi. Je préfère une terrasse en hauteur (ça demande moins d’entretien hahaha)

      Ah oui, les bougies, j’aime bien!

      Pour les couleurs, zut, je viens de jeter un magazine qui donnait des idées. Mais j’avais lu un super article à ce sujet… Aaaaah génial, je l’avais scanné et je l’ai retrouvé sur le PC. Je te l’envoie par mail.
      La couleur 2014 parait-il est un bleu pétrole de Levis. J’ai oublié le vrai nom mais je l’avais justement trouvée très belle récemment. Qui se marie bien avec du rose ocre disent-ils…
      Perso j’irais vers des peintures naturelles. + chères probablement mais meilleures pour la santé et tu peux créer tes teintes toi-même…

      Ps: si les magazines de déco/maison te parlent, j’en reçois parfois (ils circulent) et je peux t’en garder.

      1. Valérie@EnvieVoyages

        Tu n’as pas idée de combien j’aurai préféré avoir un petit jardin… Ici, il est bien trop grand…
        Puis, il manque sérieusement d’entretien ^^ Vive les herbes folles.

        Merci pour le scan du magazine 😉
        Valérie@EnvieVoyages Articles récents..« Retour à Little Wing » de Nickolas ButlerMy Profile

        1. Héloïse

          Tu peux y mettre des chèvres pour te brouter l’herbe 😉 Ou un poney!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse