«

»

Sep 11

Imprimer ce Article

♥ Orientation Sexuelle ♥

homosexualiteToujours aussi étonnée qu’il y ait encore des débats sur l’homosexualité (au 21ème siècle rappelons-le!) Je me suis dit qu’il était temps de vous parler d’orientation sexuelle ou plutôt de vous dire ce que j’en pense, moi, de l’orientation sexuelle…  « L’orientation sexuelle décrit un mode durable d’attirance (émotionnelle, romantique, sexuelle, ou une combinaison de tout ça. Ben dis donc!) pour le sexe opposé, le même sexe, ou les deux sexes, et les genres qui vont avec. Ces attirances sont généralement décrites comme l’hétérosexualité, l’homosexualité, et la bisexualité. L’asexualité (l’absence d’attirance sexuelle pour les autres) est parfois identifiée comme la quatrième orientation. » (Merci wiki)

Ah bon t’es hétéro?

Tous ces gens qui se sentent ‘obligés’ de sortir du placard, ça m’agace. Est-ce qu’on se sent le besoin de révéler son orientation sexuelle si on est hétéro ou bi? Non. Alors qu’est-ce qu’on a besoin de savoir si le voisin est gay ou pas. Attention, ce que je relève n’est pas tant le fait qu’on en parle, mais qu’on se sente obligé d’en parler! Je trouve cela super si le fait que X dise qu’il préfère les hommes, permette à Y de le reconnaitre autour de lui (pour lui aussi). Mais en soi, que X et Y soient homo, hétéro, bi, ou autre chose, ça m’est égal.
Mon sentiment a toujours été le suivant: ce n’est pas une question de sexe/genre, mais de personne! Il y a quelques années, j’entre en contact avec une ancienne copine de classe qui m’explique être séparée et partager sa vie avec une femme. Pour moi, rien de bizarre là-dedans, je crois qu’on est attiré par la personne plus que par son genre. Et si ça veut dire que hier c’était un homme et qu’aujourd’hui c’est une femme, où est le problème?

Alors, lorsque je suis tombée sur ce poster, vous imaginez que j’ai flashé ♥

power-to-the-poster-posters-imprimer-gratuite-L-2

L’amour, ce n’est pas une question de garçons ou de filles. C’est une question d’âmes.

Orientation Sexuelle Libre

Autant personne ne vous demande quelle est votre religion, pour quel parti vous votez, ce que vous mangez, la marque de votre dentifrice, personne n’a besoin de savoir votre orientation sexuelle ou si seulement vous en avez une. Et si un jour le genre de votre désir change, c’est OKAY 🙂 L’amour est libre!
Ce qui me fait penser que l’Allemagne sera bientôt le premier pays européen à proposer officiellement le genre indéterminé aux nourrissons. Une bonne nouvelle donc pour les bébés hermaphrodites.
Voilà, c’est tout ce que j’avais à dire 😉
Ps: pensez à la Journée de la Liberté le 20 septembre prochain #FreedomDay
Source du poster et d’autres posters à imprimer: PowerThePoster

Héloïse De Smet

Code Name : PureNrgy. Sa devise : libre d’être. Sa mission : épanouir le monde un coeur à la fois. Ses valeurs : liberté, responsabilité, authenticité, amour. Ses atouts (à part un charme fou) : sérénité, vision holistique, super coach & thérapeute en épanouissement personnel. Ses armes fatales : état modifié de conscience, reprogrammation mentale & énergétique. Pêché mignon : les mangues.

Lien Permanent pour cet article : http://purenrgy.com/orientation-sexuelle/

(40 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Jordane de MonBonPote

    C’était ce qu’on appelle un billet d’humeur ! Je partage le même avis que toi sur la question. Que ça soit des « folles », ou des abrutis d’homophobes, c’est pour moi inintéressant. Qu’on laisse vivre les gens comme ils le veulent, et que les homos arrêtent d’imposer leur sexualité à tout bout de champ. On s’en calisse bien raide, qu’ils prennent du côté pile, si je puis dire ça comme ça! Vous m’excuserez hein 😉

    Moi j’ai un soucis avec ces homos qui fantasment sur les hétéros, à les entendre être hétéro c’est une tare. Comme tu dis, c’est comme la religion ou la politique on n’a pas besoin de savoir, c’est comme se balader avec un Tshirt de Sarko ou Hollande!

    J’ai des bons amis homos, et ça ne change rien, sauf peut être certaines conversations sexuelles… Bref chacun sa vie, et qu’on soit heureux avec
    Jordane de MonBonPote Articles récents..Partir seul en voyage sans planification… juste avec mon smartphoneMy Profile

    1. Héloïse

      En effet, Jordane.

      Chacun sa vie!

      Je trouve aussi triste que certains se sentent obligés de « divulguer » leur sexualité parce qu’ils ne se sentent pas acceptés. De ce côté-là, les mentalités doivent évoluer…

  2. SpirituElle!

    Comme j’ai les cheveux courts, j’aime a brouiller les pistes avec humour lorsque l’on me demande!
    « Le cheveux courts d’avance m’a réputation de bi’ non? Ou pas… ».

    Qui ça intéresse au fond franchement?

    Biz 😉

    1. Héloïse

      Ah oui maintenant qu’on a ta photo! 😉

      Biz, belle soirée!

  3. Patrick

    Orientation sexuelle ou religieuse, cela devrait effectivement rester du domaine de l’intime.
    Mais rien à faire, il faut que les gens, puis des groupes s’affichent, ils ont besoin d’exister par l’image.
    On les reconnaît, alors forcément chacun se permet d’en juger, en bien ou en mal.
    Un peu de respect et un peu de décence ! c’est la nouvelle charte de la laïcité qui va s’en charger ???
    Patrick Articles récents..Vous avez du talent, faites-en quelque chose, vous avez droit à prendre votre place sur la terreMy Profile

    1. Héloïse

      C’est exactement ça, Patrick!
      On les reconnait (sans aucune nécessité mais c’est ainsi dès qu’il est question de « minorité ») ce qui invite au débat et aux jugements de valeurs.

      Et puis lorsque les médias s’en mêlent et en rajoutent…

      Bonne soirée!

  4. Copeau

    Intéressant, et merci de l’info pour l’Allemagne, je ne savais pas. Il est bien clair qu’à mon sens aussi l’orientation sexuelle devrait relever de l’intime, et rien que de l’intime !
    Copeau Articles récents..Nous, les vivants !My Profile

    1. Héloïse

      Oui, et aussi personne ne devrait se sentir obligé de partager son orientation sexuelle.
      Si nous étions plus tolérants (ouverts tout simplement), la question ne se poserait même pas!

      Ps: Oh Nous Les Vivants… Mon écrivaine favorite ♥ 😉

  5. Nell

    Je partage tout à fait ton avis sur la question. Simplement, je trouve qu’on en parle tout le temps et du coup ça force le jugement.. Tout celà devrait rester du domaine privé. Belle initiative de l’Allemagne. Il paraît qu’un enfant/mille naît sans sexe déterminé !

    1. Héloïse

      Merci. C’est bien le fond du problème: on en crée un qui n’existe pas. On invite à juger et choisir son campa à force d’en parler.

      Oui, je suis aussi très étonnée de ces statistiques, 1 enfant sur 1000, c’est énorme. J’avais lu ceci: « L’hermaphrodisme touche un nouveau-né sur 5000 en Europe. En Belgique, chaque année, 30 à 40 enfants naissent sans identité sexuelle définie »

      1. Morphéandra by La Dryada

        Bonjour Héloïse ,

        Aux Pays-bas , il y a déjà eu ce cas d’un/e enfant né/e hermaphrodite , parfaitement intégré/e au sein de son établissement scolaire primaire , à qui l’on s’adressait au masculin comme au féminin …Ce qui était « amusant » , c’est que quand l’institutrice posait une question aux garçons , l’enfant en question levait son doigt … et de même quand il s’agissait d’une question adressée aux filles !

        Dans l’Antiquité , les hermaphrodites furent vénérés tels des demi-dieux …d’ailleurs , éthymologiquement , le terme est une contraction d’Hermes et d’Aphrodite , deux divinités grecques qui avaient eu un enfant avec deux sexes …

        Ce sera une bonne nouvelle aussi pour les intersexuels , les transgenres …en Australie , une personne a déjà été reconnue comme étant de genre neutre …

        Après tout , ce sont tous des définitions propre à un monde qui a une vision dualiste/divisée des choses … nous naisson tous humains , et avant tout comme être vivant … tous les qualificatifs que l’on ajoute ne sont là que pour enrober …

        Ce qui me gêne c’est le terme « orientation sexuelle » , pourquoi ne dirait-on pas plutôt  » préférence amoureuse » ?
        L’Amour est un sentiment avec ou sans désir sexuel , cette appellation est donc pour moi réducteur …

        Merci et belle journée , le ☼ est de retour 🙂

        1. Heloise De Smet

          Coucou Morphéandra,

          C’est une histoire inspirante!

          Et je ne connaissais pas l’origine du mot. Cela fait sens maintenant! 😉

          En effet, c’est mon avis aussi: êtres vivants! Au même titre que le monde végétal, animal… Nous ne sommes pas si « différents » (et encore moins « supérieurs »)

          Orientation sexuelle: question de SEO d’une part (pour recherche google) et d’autre part pour spécifier le côté sexe = genre (et non sexe = l’acte) Mais préférence amoureuse est nettement plus approprié 🙂 Merci!

          Bonne nuit et beaux rêves!

  6. Koalisa

    Je suis bien d’accord avec toi: on ne se définit pas par son orientation sexuelle et l’amour est une question de personne, pas de sexe. J’aime beaucoup ton poster! Bises.

    1. Héloïse

      Oui, vraiment trop chouette ce poster 🙂

  7. Mademoiselle K

    Je ne comprends pas cette etiquette de plus et qui plus est au 21e siecle. Je flash moi aussi sur ce poster, parce qu’apres tout, ce qui compte c’est l’etre humain.
    Nous sommes tous differents et c’est tres bien comme ca. De connaitre l’orientation sexuelle de mon voisin ne va pas changer mon regard sur lui, mais en plus cela ne m’interesse pas. La sexualite comme la religion releve de l’ordre du prive.

    Tres bon article!

    1. Héloïse

      C’est ton article qui m’a inspiré mais je ne voulais pas faire un lien qui puisse paraitre critique alors que tu m’as fait rire 😉 C’est comme tu disais, s’ils sortent du placard et que ça aide les mentalités à évoluer: tant mieux! C’est dommage bien sûr qu’on doive passer par là.

       » De connaitre l’orientation sexuelle de mon voisin ne va pas changer mon regard sur lui » c’est un bon point que tu ajoutes ici ♥

      Merci Melle K!

  8. eletta

    Excellent ton billet!!! BRAVOOOOOOOOO!
    Pour tout dire, dans les années 60/70 mon « Boss » était Homo…et le sujet, avec bonheur, n’était pas d’actualité. Ipso facto, étant sa seule collaboratrice, et toute à mon ignorance du fait… mes amis étaient des Homo, des êtres exceptionnels qui m’ont manifesté une Amitié Sincère. Alors, que l’on passe de l’hétéro à l’homo en passant par le bi et vice-versa…devrait rester un débat avec soi-même, du moment qu’on y trouve son épanouissement et que l’on ne nuise à personne…souvenons-nous des années de notre pré-adolescence ☺

    1. Héloïse

      Merci 🙂

      Très bien dit:  » un débat avec soi-même, du moment qu’on y trouve son épanouissement et que l’on ne nuise à personne » C’est notre liberté aussi!

      Je suis pas sûre de saisir le lien avec la pré-adolescence… Quand on ne se préoccupait pas du genre et qu’on était amis avec des filles et des garçons sans se poser de questions, je suppose?…

      1. eletta

        Il y a un peu de « ça » aussi…mais pas seulement. Je complète en disant de façon succinte que nous n’avons pas encore conscience du regard que les autres portent sur le type de relation qui nous attire « vers l’autre » puisque nous agissons dans l’instant et que le développement d’une relation de couple n’est pas encore en place à la pré-adolescence mais simplement l’éveil au plaisir.

        1. Héloïse

          En effet, si on ne le voit que d’un point de vue sexuel et non relationnel.
          Merci 😉

  9. Luce

    Une très belle vision de la liberté, pleine d’amour, qui nous recentre sur l’essentiel à propos de cette question : l’amour c’est avant tout UNE RENCONTRE !! 🙂

    1. Héloïse

      Merci Luce!

      Superbe conclusion: l’amour c’est avant tout UNE RENCONTRE (avec soi et avec l’autre -quel qu’il soit) ♥

  10. Helene@Objectif-Reussite

    Bonjour Éloïse,

    Quel sujet, pouvant être traité de différentes manières.
    Afficher ou pas son orientation sexuelle ne regarde que la personne concernée.
    Le respect s’impose envers toute personne quelle qu’elle soit.
    L’identité de chacun est précieuse et quelle que soit son orientation, cela n’empêche pas les relations de qualité que nous vivons ensemble.
    Respect, respect…Donc.
    Quand une personne en souffrance cherchant son identité et souhaitant physiquement changer d’orientation, la ca devient très compliqué mais c’est encore un autre débat…
    Respect, respect…

    Amicalement,

    Hélène

    1. Héloïse

      Coucou Hélène,

      J’espère avoir bien compris avec le 2ème commentaire que j’ai donc effacé 😉

      Tu as relevé le mot clé par excellence: RESPECT ♥

      Merci. Bon dimanche,
      Héloïse

  11. Helene@Objectif-Reussite

    Bonsoir Éloïse,

    Tu as parfaitement tout compris…Avec le mot respect, vraiment rie à rajouter, merci;

    Hélène

    1. Heloise De Smet

      Merci Hélène ♥

  12. Jean-Luc (de Moralotop)

    En effet, l’orientation ou les pratiques sexuelles d’une personne n’ont pas besoin d’être connues sauf dans le cas où elles te touchent de près,… si j’ose dire !

    1. Heloise De Smet

      Tu as osé 😉

  13. Une Porte Sur Deux Continents

    Je crois qu’après avoir été tant brimées pendant des années, certaines personnes ont besoin d’afficher leur orientation sexuelle haut et fort. Cependant, on ne devrait pas être défini que par ce trait, mais voilà tout un débat ensuite sur le genre et l’identité de manière générale. Dans tous les cas, comme tu le dis, la liberté ne devrait jamais être oubliée ! Bises 🙂

    1. Heloise De Smet

      Oui, et je les comprends. C’est dommage qu’elles aient dû en arriver là, mais bon c’est la réalité.
      Eh oui, soyons authentiques et respectons la liberté d’être des autres ♥
      Bises

  14. Etoile

    J’avoue ne pas du être dérangée par toute cette ostentation, qu’ils s’agisse de sexualité ou non car je trouve qu’il y a un large côté positif dans cela. Outre le fait de faire partie de la génération ordi, technologie, Facebook et compagnie (ce qui explique peut être ma non réaction, l’habitude j’imagine de l’affichage de tout ce qui ne l’était pas il y a 15 ans), faire connaître son identité sexuelle à énormément fait avancer les choses. Maintenant on sait que les homosexuels et autres orientation existent. Oui on a toujours su que ces différentes orientations existaient mais encore aujourd’hui il arrive encore que certains me disent que depuis cette histoire de mariage pour tous, il y a plus d’homosexuels. Pas du tout. Personne n’en parlait c’est tout. C’est comme les Alzheimers, ça fait peur à tout le monde, on a tendance à penser que c’est une maladie récente qu’alors qu’elle existe depuis très très longtemps. Le nom simplement est récent, sa connaissance et le fait qu’on en parle. Donc non, le ration d’homosexuels ou autre n’a pas du tout changé, mais de moins en moins de personnes en ont honte ou peur. Et c’est une énorme avancé. La preuve, maintenant, tout le monde peut se marier. Ce ne serait jamais arrivé si personne n’avait oser parler haut et fort, au risque de se voir coller des étiquettes. Oui ces étiquettes existent aujourd’hui, mais avec un peu de chance dans quelques année, tout le monde trouvera cette histoire normale des plus normales et un autre sujet sera mis à l’honneur (ou au déshonneur…). C’est comme la contraception, aujourd’hui on se pose plus trop de questions, mais il y a 40 ans, c’était quasi similaire. Des préjugés, de la violence, des morts etc. Aujourd’hui on peut être fière de nos ancêtres pour ce combat mené, alors soyons fière de nous aujourd’hui pour le futur :).

    1. Etoile

      Bref, tout cela pour dire que si c’était resté du domaine privé, on serait surement passé à côté de quelque chose…
      Bon après je pense que dans ton billet tu évoquais surement un conversation entre deux personnes uniquement, mais tout ce dévouement à surement commencé au détour d’une simple conversation. 🙂

      1. Heloise De Smet

        Coucou,

        Tu as tout à fait raison: le fait que l’information circule plus facilement et librement aujourd’hui a permis à pallier à l’ignorance. Et le fait que certains rendent public leur orientation, permet à d’autres d’oser se révéler au monde (et à eux-mêmes).

        Ce que je relève n’est pas tant le fait qu’on en parle, mais qu’on se sente obligé d’en parler! 😉 (Je devrais le préciser dans l’article)
        Quand tu dis: « si c’était resté du domaine privé, on serait surement passé à côté de quelque chose » : c’est ce que je veux dire: pour moi, pas besoin de savoir ou de ne pas savoir. Qu’un homme aime un homme ou une femme, et une femme une femme ou un homme, ou les deux, ou ni l’un ni l’autre… = n’a aucune importance en soi. C’est une liberté individuelle.

        Personne ne se sent obligé de dire « je suis hétéro ». Parce qu’est considéré comme la norme.
        Or qu’est-ce que la norme…
        D’où ce poster qui dit que l’amour est une question d’âme et non de genre (sexe)

        Mais bon, comme tu dis, il y a des étiquettes.
        Tu dis que ça passera. C’est vrai. Mais dans 20 ans, ce sera autre chose…
        Ce besoin de voir ce qui nous ressemble et de montrer du doigt ce qui est différent et nous dérange par sa différence.

        C’est vrai, on peut remercier nos ancêtres! 🙂

        Merci pour la réflexion Étoile!

        1. Etoile

          Quelle réponse rapide :). Merci beaucoup pour ce partage.

          Oui c’est vrai que cette vision d’obligation est regrettable. Ma réflexion est partie dans une tout autre direction… :). Je suis à 100% d’accord avec ces belles pensées.
          Après montrer du doigt ce qui nous dérange est déjà un début. On est pas dans l’ignorance au moins… Je dirais que c’est déjà ça (oui ça pourrait être mieux). En général, même si ça s’accompagne souvent de pensées négatives pour beaucoup de gens, ce qui dérange c’est plus un sentiment de peur dans le fond, en creusant bien, peur de l’inconnu. Alors en apportant un peu d’éducation, informations, des billets d’avions moins chers pour aller voir ailleurs, ça devrait le faire! 😀
          Solution simpliste, certes x), mais j’ai espoir pour notre monde…

          Bonne fin de semaine!

          Merci de faire ce blog. Ce que j’aime bien par rapport à d’autre, notamment en rapport avec le développement personnel, c’est que chaque article procure réflexion, et non « faites-ci », « dites vous cela » et « pensez ça ». J’aime :).

          1. Heloise De Smet

            Avec plaisir 🙂

            Je n’avais pas pensé à ce que tu dis (de ne pas rester ignorant au moins et ainsi de faire tomber les préjugés), mais ça a du sens. Tu vois, c’est la beauté de l’échange libre de réflexions. Cela ouvre de nouveaux horizons!
            Je suis contente que tu ressentes cela sur mon blog ♥

            C’est clair: peur de l’inconnu. C’est humain. Moi aussi, il y a des personnes différentes qui me mettent mal à l’aise. Je l’avoue. Mais de le savoir est un premier pas vers l’autre.

            Passe une belle journée, à bientôt!

  15. EnvieVoyages

    Très beau billet d’humeur! Je suis tout à fait d’accord avec tes opinions…
    Et waouw le poster! Tellement juste, peut de mots pour une message très fort.

    Merci pour ta visite grâce à elle, je découvre un vrai petit bijou de blog

    1. Heloise De Smet

      En effet ce poster est génial. En quelques mots, tout est dit! ♥

      Merci 😉 bon week-end!

  16. Anton • NEW POINT DE VIEW

    Bon, c’est la soirée des découvertes pour moi … L’Allemagne va reconnaître le 3ème sexe …
    Je ne sais pas si je suis trop « vieux-jeu », mais je pense qu’un gosse publiquement reconnu comme mi-homme mi-femme risque d’avoir quelques problèmes à l’école et puis tout au long de sa vie …
    Car l’humain n’est pas du genre à être tolérant.
    D’ailleurs, c’est curieux, car hier j’ai regardé un reportage sur les gangs à Chicago. En dehors du sous-développement mental de ces jeunes, dont le seul but dans la vie c’est de détruire les gangs des quartiers voisins, ainsi que de se tatouer sur tout le corps l’appartenance à LEUR gangue … Ton article m’amène à la réflexion suivante : une appartenance, psychologiquement et socialement, est indispensable. L’appartenance est constatable aussi dans le monde animal.
    L’appartenance à une espèce (animale par exemple), au sexe, ou une appartenance sociale (nationalité, profession, région, etc) n’existent pas, je pense, pour rien.
    Alors, comment vont se sentir ces gosses et plus tard adultes du troisième sexe ? J’ai du mal à l’imaginer.

    En ce qui concerne, la sexualité – j’ai l’impression que la difficulté essentielle consiste à accepter l’homosexualité de l’homme, car celle de la femme passe beaucoup plus facilement généralement parlant. Un homme embrassant un autre – pas bien. Une femme embrassant une autre – ça gène personne. Et puis aussi – un homme bi curieusement attire moins de foudres sur lui qu’un homo qui s’assume.
    D’où, j’ai l’impression, l’attitude de la société – il faut que tout le monde sache comment est l’autre. Normal ou pas normal ? Acceptable ou pas ?
    Quoi qu’il soit – y aura toujours autant d’opinions que de gens sur terre.
    En France – ce fut un moment que les gais ont leur place dans la société. Les gayprides sont devenues la normalité et même sont attendues par plein d’hétéros – parce que c’est une vraie fête. Et presque plus personne en parlait. Tant que ça nous touche pas … Mais il a suffit de soulever la question des mariages gaies en France – je pense que toute l’Europe a du entendre parler du bordel que ça a été à Paris pendant un bon bout de temps …

    1. Heloise De Smet

      Je comprends ton point de vue sur le 3ème sexe. L’identité a ses avantages.
      Mais je crois que l’idée derrière ce projet est de ne pas créer plus de catégories qu’il ne faut.

      En effet le sentiment d’appartenance est essentiel à l’homme. J’avais étudié en sociologie, les cultures et sous-cultures… C’est encore + fort à l’adolescence.
      Et même si j’aime mon individualité, j’adhère aussi à ce besoin d’une certaine façon.

      Exact! Je remarque cela aussi.

      C’est « terrible » d’un côté ‘le monde’ a arrêté de penser, de l’autre il pense trop (mais à des détails!)

      Et avec les média qui n’en perdent pas une pour se taire…

      Merci pour tes réflexions qui donnent à… réfléchir 😉

      1. Anton • NEW POINT DE VIEW

        Tout le plaisir est pour moi, également
        A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse