«

»

Oct 19

Imprimer ce Article

Quand la pensée positive échoue…

think-positiveQui n’a pas déjà tenté d’appliquer la pensée positive pour dépasser une situation ou manifester un désir ? « Et tu affirmeras 100 fois par jour être en parfaite santé. Et tu iras dormir en te voyant en parfaite santé… » La pensée positive, un outil vieux comme le monde, qui connait pourtant des limites. Car il ne suffit pas de penser positif, faut-il encore y croire ET le ressentir ! Et c’est là que le bât blesse… Si vous avez envie de donner une seconde chance à la pensée positive et un nouveau tournant à votre vie, cet article est pour vous 😉

« La pensée positive ça ne marche pas ! Et puis, personne n’est maitre de son destin. »

La vie vous a déçu ? Vous rêviez d’une carrière sous les cocotiers et vous voilà sous le joug d’un patron abusif, dans un espace de  2 mètres carré, de 9 à 17h ? Vous pensez « Bah, c’est la vie ! » et vous comptez les jours jusqu’à vos 65 euh 67 ans ? (Et va-y que je remue le couteau dans la plaie pour certains ; ) ) Depuis cette grande prise de conscience, votre philosophie peut se résumer à : « Moi, je prends la vie comme elle vient ! »
Sauf qu’en fait, vous êtes loin de prendre la vie comme elle vient. Primo, vous râlez à chaque rafale de vent (même lorsque vous prétendez que « oh, c’est pas grave », tout en faisant un urticaire). Secundo, vous acceptez l’entière responsabilité de toutes les belles choses qui se présentent. Tandis que, tertio, vous rejetez la responsabilité vers l’extérieur à la moindre contrariété. J’exagère un peu ; c’est fait exprès 😉

La grande illusion

Vous pouvez très bien prendre la vie comme elle vient, en acceptant ce qui est (et ce qui est passé) ET choisir consciemment la direction que vous voulez donner à votre vie. Choisir de « ne rien faire » et laisser votre vie voguer au gré des envies de l’univers est une illusion.
Vous faites et vous êtes et vous pensez et vous vibrez d’émotions et d’intentions EN PERMANENCE. Vous ajoutez de l’information à votre champ de réalité EN PERMANENCE. Vous créez votre réalité EN PERMANENCE.
Je rêve du jour où les écoles intègreront ce sujet aux cours de physique ! (Et dans les cours de religion/spiritualité – puisque vous êtes un être spirituel matérialisé dans une expérience corporelle physique, et non l’inverse !) Je crois que le plus grand blocage pour l’être humain est de reconnaitre et d’accepter sa vraie nature et son rôle de créateur. Entre autres parce que cela engage sa responsabilité et que, malheureusement, notre culture (la langue française même!) associe responsabilité à culpabilité (une émotion des plus toxiques).

Vous créez en permanence

Vous pensez « Je veux plus d’argent » et « Je veux plus de temps » tout en pensant au manque d’argent et de temps dans votre vie. Du coup, vous manifestez plus de « vouloir » à travers plus de « manque ». Vous vous dites que « Bah, c’est comme ça. » ce qui renforce l’état de fait. Or tout change en continu. Rien n’est figé dans le temps. Et le temps lui-même est malléable!
Mais encore, vous avez un projet et vous mettez en place un plan pour le réaliser, mais vous prévoyez aussi un plan B « au cas où ça ne marcherait pas ». Vous nourrissez un désir particulier, mais vous culpabilisez à l’idée des répercussions autour de vous ou vous nourrissez en même temps la croyance limitative que vous ne méritez pas cela. Et certes ces croyances peuvent être héritées, mais ça revient au même au final.
pensee-positiveVoyez-vous comment vous créez en permanence et qu’il n’y a jamais rien à regretter, parce qu’à un moment donné c’est ce que vous vouliez ? Ou « ne vouliez pas », mais qui s’est manifesté à partir de vos peurs, doutes et moments de confusion.
Dans l’exceptionnel Réfléchissez et devenez riche, Napoleon Hill raconte l’histoire d’un commandant qui chargea son armée de brûler leurs navires, ne laissant ainsi aucune possibilité de fuite. Gagner ou mourir. Et ils gagnèrent la bataille contre toute attente !
Que vous le réalisiez ou non, vous créez en permanence. Vous pouvez créer en conscience ou laisser vos pensées parasites et limitations envahir votre jardin; à vous de choisir.

Comment utiliser les outils de pensée positive de façon effective

Si vous avez testé la méthode des affirmations, de la pensée positive, de la visualisation créative… et que ça ne marche pas ou que vous manifestez encore plus d’obstacles, c’est que
  • Soit vous n’accompagnez pas ces choses de la juste énergie.
  • Soit vous nourrissez des pensées/croyances/émotions (= de l’énergie donc !) qui vont à l’encontre (ça peut être inconscient)
  • Soit vos actions sont contradictoires (ce qui revient à un blocage/une croyance qui vous empêche d’être et d’agir en harmonie avec votre désir)
Les 3 reviennent au même en fait. Quelque part, l’énergie qui accompagne le travail vient le contrecarrer.
Par ex : affirmer que 10.000 euro viennent vers vous tout en étant anxieux de l’état de vos comptes, en vérifiant vos comptes tous les deux jours et en pensant à chaque envie d’acheter quelque chose « je n’ai pas d’argent » : ça ne marchera pas! Par contre, imaginez cet argent ET surtout ce qu’il vous procure !
Car est-ce 10.000 euro que vous voulez OU bien ce que cette somme vous apporte ? En général pour l’argent, on retrouve le sentiment de sécurité, la sensation d’aisance, le bien-être. Il peut aussi être associé au pouvoir : pouvoir de faire ce que l’on veut, de partager, d’aider, de soutenir une cause, de quitter son job pour vivre un rêve…
[important]Trouvez l’émotion / la sensation positive derrière ce que vous voulez ET intégrez-là à la méthode.[/important]
Lorsque j’utilise les affirmations (que je formule plus souvent sous forme de questions) je vois et je ressens ce que je pense mentalement (même les yeux ouverts pendant que je marche ou fais du repassage !) Idem bien entendu lorsque je visualise et dans mes méditations créatives/rêves éveillés.
Par ex : je me vois dans ma future maison heureuse, détendue, joyeuse… Je me vois porter un vêtement et comment je me sens avec. Je ne vois pas une montagne d’argent mais le style de vie qui va avec et tout ce qu’il me permet de réaliser pour moi et les autres. Je sens l’eau qui m’éclabousse en glissant du toboggan dans la piscine. Je souris en écoutant le rire d’enfants qui sont joyeux parce que j’ai pu leur offrir une expérience unique. Et je vibre ces énergies de joie, de paix, de gratitude…
Vos aurez aussi plus de résultats si vous êtes dans le flow. Et c’est pourquoi j’intègre mes intentions au cours de ma méditation ou juste après.

Et comment faire si vous êtes si bas que vous n’arrivez pas à ressentir la juste énergie ?

Bonne question ! J’ai souvent expérimenté 😉 Affirmer que ceci ou cela se manifeste tout en ayant un gros creux dans l’estomac (peur), ça n’ira pas. MAIS vous pouvez continuer de répéter vos affirmations car ça va vous aider à dépasser la peur petit à petit (je parle ici de dizaines de fois sur la journée) + Utilisez un souvenir qui vous rappelle une émotion/sensation positive, comme la joie, la paix, l’abondance, l’amour… Imprégnez-vous de ce souvenir, cette sensation/émotion/sentiment et puis utilisez vos affirmations/visualisation. Vous ne savez pas vivre 2 émotions opposées en même temps (leur fréquence vibratoire est trop différente. Ex si vous avez peur, invitez la gratitude)
Par ex: Si c’est d’un voyage dont vous rêvez, imaginez ce voyage et la joie d’être là-bas. Imaginez le décor, l’ambiance. Sentez l’air, les vêtements que vous portez. Voyez-vous rire, manger… Voilà qui va diriger votre intention dans la bonne direction !
Vous pourriez aussi éliminer ce qui vous bloque de votre réalité/énergie, mais c’est encore un autre sujet. Toutefois si vous faites du travail énergétique ou si vous connaissez quelques remèdes holistiques (fleurs de Bach, huile essentielle par ex), combinez les méthodes pour un travail approfondi.

Pratiquez-vous des outils de pensée positive? Quelles sont vos expériences? Avez-vous l’impression d’être un pion sur un échiquier géant ou d’être en charge?

Héloïse De Smet

Code Name : PureNrgy. Sa devise : libre d’être. Sa mission : épanouir le monde un coeur à la fois. Ses valeurs : liberté, responsabilité, authenticité, amour. Ses atouts (à part un charme fou) : sérénité, vision holistique, super coach, compétences diverses en thérapie/hypnose/coaching/bien-être/développement personnel, background leadership et marketing. Ses armes fatales : état modifié de conscience, reprogrammation mentale, lois universelles. Pêché mignon : les mangues.

Lien Permanent pour cet article : http://purenrgy.com/pensee-positive/

(24 commentaires)

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. Une Porte Sur Deux Continents

    Très bel article Héloïse qui me motive beaucoup.
    Je n’ai pas l’impression d’être un pion, mais bien en charge de ma vie. Il faut que je me le rappelle souvent et que j’entretienne ce sentiment, mais je sais que tout part de là, de cette projection et visualisation. On n’atteint rien de ce que l’on souhaite en attendant passivement. Ton article m’incite encore plus à travailler cette manière de penser, mieux associer les émotions avec cette méthode. Merci Héloïse ! Bises

    1. Heloise De Smet

      Merci Nathalie! Je te souhaite beaucoup de succès et de joie dans cette direction 🙂 Les émotions et surtout ce qu’on ressent dans le corps aident vraiment à manifester.
      Bises, bon début de semaine!

  2. vi

    EXCELLENT article ! Merci, J’aime beaucoup ta manière de mettre en lumière les mécanismes qui vont saboter la pensée positive. Du coup ça devient de la pensée négative… Carrément contre-productif !

    Pour ma part, je me suis rendue compte assez tôt dans ma vie de la puissance de la pensée et de ma responsabilité quant à la trajectoire de ma vie. Cependant, j’ai aussi l’impression d’être sur un grand échiquier comme tu dis. Je suis un pion parmi d’autres mais un pion qui joue son rôle du mieux qui le peut dans le système de l’échiquier. En EMC, j’ai parfois la sensation de « dezoomer », comme si je voyais ma ligne de vie dans le temps depuis un point très lointain. Ce recul me donne une vision plus globale de ce qui se joue et je peux voir le système qui m’entoure et trouver des soutiens parmi les autres pions 😉
    Pour moi, c’est pas mal aussi d’être un pion sur un échiquier, mais un pion responsable de son incarnation qui veut gagner la partie avec les autres pions.
    vi Articles récents..Plaidoyer pour l’altruisme – Matthieu Ricard au Grand RexMy Profile

    1. Heloise De Smet

      Comme tu dis, on fait souvent dans le contre-productif!

      Les EMC sont super pour accompagner la pensée positive et tout outil de manifestation. J’aime ton explication « dezoomer », c’est un peu ça en effet!

  3. Koalisa

    J’essaie , ce n’est pas toujours facile mais je crois que ce que tu dis est très vrai ! Bises, bonne semaine !
    Koalisa Articles récents..Les romans insulaires de Peter MayMy Profile

    1. Heloise De Smet

      Cela devient vite une habitude si tu le fais durant 30 jours 🙂
      Bises et bon début de semaine

  4. Nadia

    Coucou Héloïse,
    j’ai testé la pensée positive il y a fort longtemps et me suis rendu compte qu’en effet elle ne marchait pas. Pour moi, elle peut servir de « Post-it » pour se rappeler par exemple de rester dans la joie ou d’exprimer de la gratitude ou de ne pas se mettre en colère. Mais comme tu dis, le plus difficile est de se mettre dans le côté positif de l’énergie lié à sa demande. On croit y être parfois mais c’est sans tenir compte de nos croyances limitantes sous-jacentes u de nos habitudes de pensées.
    Si c’était aussi simple tout le monde aurait tout ce qu’il désire. 🙂

    Belle semaine positive.
    Nadia
    Nadia Articles récents..L’épigénétique vous redonne les rênes de votre santéMy Profile

    1. Heloise De Smet

      Coucou Nadia,

      Ou plutôt elle marche tout le temps (puisqu’on manifeste en permanence) mais parfois de façon contre-productive, si on ne l’utilise pas aussi pour libérer certaines croyances.
      C’est pourquoi d’intégrer les émotions/ressentis aide vraiment, parce qu’elles changent littéralement l’énergie 🙂

      Le truc, c’est que c’est très simple. Si simple en fait qu’on le complique ou qu’on passe au travers. Car en réalité, tout le monde pourrait avoir ce qu’ils désirent. Faut-il encore y croire…

      Merci pour ton témoignage! Bise, bon début de sem’

  5. De bouche à table

    Tu as complètement raison! Merci de partygoer c’est petits trucs.

    Je vais beau out de visualization, Mais la clé c’est vraiment dans le y croire….
    De bouche à table Articles récents..Restaurant Nishta – CroatieMy Profile

    1. Heloise De Smet

      Avec plaisir 🙂
      En effet, on peut penser, affirmer, visualiser, mais si on n’y croit pas et qu’on ne le ressent pas = inutile.

      Bonnes visualisations à toi!

  6. Jordane (MonBonPote)

    « Energy goes where attention goes » l’énergie là où on porte l’attention.
    Voilà ce que beaucoup de personnes n’ont pas encore compris. On ne peut pas partir en voyage si on est obsédé par la peur de faire de mauvaise rencontre. On ne peut pas non plus vivre une relation de couple avec la peur continuelle de voir son partenaire partir avec quelqu’un d’autre.
    Tous ces comportements conditionnent l’entourage, l’environnement, à travers ce qu’on dit, ce qu’on fait, ce qu’on pense, et surtout sur notre tête !
    J’ai lâché ces pensées négatives, car elles n’étaient pas appropriés, mais je m’en suis rendu compte en me demandant est-ce que j’ai raison de penser comme ça ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Jusqu’à être pris de logique et courcircuiter le négatif.
    Mais quand les pensées positives sont là, il faut les entretenir, et quand elles sont en moins grande quantité il est difficile de s’en rendre compte qu’on penche vers le côté obscur. Mais comme j’aime à la dire si il est facile de déprimer, l’effet inverse l’est tout autant ! Et c’est une erreur de penser que c’est difficile !
    Jordane (MonBonPote) Articles récents..MES 5 raisons de quitter son job en 2015 et de dire fuck à son bossMy Profile

    1. Heloise De Smet

      Exactement!

      Et, oui, il faut les entretenir comme un jardin, sinon les mauvaises herbes reviennent!
      + OBSERVER nos pensées limitatives va déjà les changer, va enlever leur pouvoir.

      Mon mentor disait qu’une fois passé la barre des 50% de pensées positives, il était très facile de rester de ce côté. Il avait totalement raison!

      Merci 😉

  7. Valérie@EnvieVoyages

    Tout est dit! Je ne me sens pas comme un pion (en tout cas pas aujourd’hui).
    Tous les jours, je pense à ce qui fais mon bonheur et ça m’aide à ne pas tomber dans le négativisme (excepté quand j’ai 4h de ménage devant moi, mais c’est une autre histoire).
    Valérie@EnvieVoyages Articles récents..Envie d’une ville médiévale… Allons à DinanMy Profile

    1. Heloise De Smet

      C’est une excellente habitude (penser à ce qui fait ton bonheur au quotidien). C’est une forme de reconnaissance, de gratitude <3

      Ps: ou le repassage :s

  8. Dorian

    Bonjour Héloïse,

    Excellent tout ça ! Tu as bien raison d’insister sur l’énergie qui accompagne la pensée. La pensée en soi n’est rien. C’est l’émotion qui prime. Mais l’émotion peut être induite par une pensée bien focalisée.

    Pour répondre à ta question « comment faire si vous êtes si bas que vous n’arrivez pas à ressentir la juste énergie ? », la réponse est de focaliser sur quelque chose de moins grand. On peut avoir un rêve innateignable et un objectif plus raisonnable afin que nous puissions croire en sa réalisation et que nos pensées n’expriment pas le manque vis-à-vis de cela. La méthode que tu donnes peut marcher également car elle donne plus d’éléments en lesquels il se peut que l’on croit. Mais la clé est là. Si ça paraît trop loin, l’esprit n’arrivera pas à se focaliser sur ce qu’il veut vraiment mais plutôt sur l’inaccessibilité.

    Au plaisir !
    Dorian
    Dorian Articles récents..9 clés pour devenir libre… le plus vite possible !My Profile

    1. Heloise De Smet

      Merci Dorian : )

      Exactement! La pensée ou les mots ne sont rien comparé au ressenti ET en effet l’émotion peut être provoquée par une pensée.

      Tu apportes un complément tout à fait juste. Perso, j’invite aussi chacun à « disséquer » ses rêves, en partant du pourquoi (motivation) et puis en observant les actions (ou objectifs intermédiaires) pour y arriver. C’est + tangible.

      Belle sem’

  9. matchingpoints

    Tous les jours nous essayons d’appliquer les pensées positives, ça aide à faire passer les passages à vide. Nous refusons d’être de simples pions de notre vie, même si parfois on se sent victime du destin. Alors c’est là que nous essayons de relativiser…

    1. Heloise De Smet

      Une belle et judicieuse habitude de vie 🙂
      Les passages à vide peuvent arriver, ce qui aide c’est de changer de perception et, oui, de relativiser parfois.

      Bonne semaine!

  10. Ophelie

    Héloïse, 🙂

    Excellent le on crée en permanence, bon « argument », quand cette envie d’inviter une personne à prendre les commandes de sa vie… de toute façon on crée donc mieux vaut crée en alignement avec ce que notre cœur nous dit !
    C’est la révélation du jour, 🙂 Merci ! j’ai toujours eu des difficultés à me positionner quand j’entends ces discours du genre faut laisser faire, cette attitude « passive » réveille chez moi le « non mais qui c’est qui a dit qu’on doit accepter tout ce qui nous tombe dessus… » oui l’acceptation noble attitude, mais l’importance de rebondir, prendre conscience de l’enseignement et rajouter la leçon aux prochaines créations !
    Pour que ça marche la pensée positive, je dirais qu’il faut aussi que la pensée soit en alignement avec qui on est… si on choisit de manifester quelque chose qui ne nous correspond pas, je ne pense pas que ça se mette en place. Si on n’a pas choisi d’être millionnaire dans cette vie, on ne va probablement pas gagner à la loterie…
    Du coup je me pose la question, est-ce que nos créations servent notre âme, dans le positif comme dans le négatif ?!? Serait-on pas quand même limités en terme de création, dans ce sens que notre âme a choisi une ligne de conduite pour notre vie à la base ?

    Immense merci pour ton intervention dans mon blog, j’adore ces échanges! 🙂
    Au plaisir 🙂
    Ophelie Articles récents..Envie de vous libérer de ces croyances et programmes limitants qui vous bouffent la vie?My Profile

    1. Heloise De Smet

      Merci Ophélie, tu es un amour <3

      Voilà! "de toute façon on crée donc mieux vaut crée en alignement"

      En effet. Pour moi, l'acceptation est utile pour lâcher prise de ce qui est passé. Mais ça n'exclut pas de dire: OK j'accepte (ce qui stoppe direct la douleur/peine/regret/colère...) et je manifeste maintenant une autre réalité!
      Comme je dis souvent: il y a ce qui est et puis ce que j'en fais!

      Bon point que tu relèves. être en harmonie avec notre mission actuelle...
      Au delà de la mission de vie, je crois que tout le monde est ici pour être "heureux" et expérimenter la vie sur Terre dans cette forme humaine. Toute discordance vient de programmations (perso, transgénérationnelles...) accumulées et dont il "suffit" de se libérer.

      " Serait-on pas quand même limités en terme de création, dans ce sens que notre âme a choisi une ligne de conduite pour notre vie à la base ?" Pourquoi dissocier? 😉 Toi et ton âme = la même chose.

      Ps: avec plaisir! je reviens sur les échanges de ton blog cette sem'

      Bises

      1. Ophelie

        Coucou,:-)

        Excellent le il y a ce qui est et puis ce que j’en fait!:-)
        Tu ne penses pas qu’on fonctionne tous encore avec une part d’égo, rare sont ceux qui ont pu complètement intégrer leur âme et fonctionner uniquement à ce niveau?! oui potentiellement on est un, je suis mon âme, mais dans l’équation il y a l’égo et la personnalité qui se manifestent à différents degrés.
        Du coup si émet un souhait qui aura pris source au niveau de la personnalité, je pense pas qu’il puisse se manifester, ou alors on est purement dans l’action sans que l’univers nous aide dans ce sens?!? Ou alors ça se manifeste pour finalement nous amener à la prise de conscience qu’on en avait pas besoin…
        J’ai vraiment ce sentiment qu’on a quand même ce libre arbitre, agir selon la personnalité, mais que notre âme guide les ficelles en arrière plan.

        1. Héloïse

          Coucou Ophélie,

          J’arrive doucement… 😉

          Oui, bien sûr, l’égo est une part de notre structure pour fonctionner dans cette dimension. Je ne suis pas une adepte d’ailleurs du « ego-bashing » comme je dis 😉
          Dans un des livres de Seth (Jane Roberts) Seth parle bien de l’ego et de sa raison d’être. Une lecture intéressante, Seth.
          Je crois que le tout peut fonctionner en harmonie. Mais qu’en effet on est tiraillé lorsqu’on agit en dehors d’une intention d’amour divin, lorsqu’on renie qui nous sommes « vraiment »….

  11. Rouge velours

    Ton article est fantastique! Je ne veux surtout pas être un pion! J’ai besoin de ma liberté pour positiver!
    Tout le monde devrait lire ton article et méditer!
    Merci Héloïse!
    Bises

    1. Héloïse

      Merci! Tu es encourageante 🙂
      Sois libre ♥
      bises et joyeuses fêtes

  1. Du rêve à la réalité • PureNrgy.com

    […] l’attraction, de bannir vouloir et de formuler en termes d’être ou d’avoir. Cf. « Quand la pensée positive échoue« ) Ce sur quoi vous portez votre attention persiste ! Et quand vous êtes dans le « je […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse