«

»

Déc 27

Imprimer ce Article

Le pouvoir du pardon

heartC’est au cours de l’été 2002, que l’opportunité de pardonner m’a été donnée. J’ai aperçu mon père et sa nouvelle compagne avec sa fille. Elle devait avoir 8 ans et moi 23. Je me suis dit « mais quel exemple donnons-nous aux enfants ? » et j’ai trouvé la force d’aller vers eux… À partir de là, le processus de pardon a commencé. J’aimerais pouvoir dire qu’il fut instantané… Trois mois de dépression, un nouveau chemin de vie et, enfin, la lumière au bout du tunnel. L’intégration de l’amour – l’amour de soi, de l’autre, l’amour universel. C’est ça le pouvoir du pardon.

Être en paix avec soi-même

Paradoxalement, pardonner à l’autre ne veut pas dire qu’il se pardonne à lui-même. Beaucoup de gens sont en souffrance parce qu’ils sont incapables de se pardonner, de s’aimer. J’écrivais il y a quinze jours à mon père : « Le pardon et l’amour des autres, tu l’as. Mais l’as-tu de toi-même… » Une réflexion qui l’a amené à une nouvelle perspective pour tenter de faire la paix avec lui-même.
Parce que c’est bien de cela qu’il s’agit, être en paix avec soi-même. Aimer, s’aimer et retrouver sa vraie nature. Or un cœur rempli de vengeance, de colère, de culpabilité, ou de regrets, n’a de place ni pour l’amour ni pour la paix.
En fait, le pardon n’a pas lieu d’être en présence de l’amour universel, inconditionnel, puisqu’il n’y a rien à pardonner. Mais, parfois, il est nécessaire pour retrouver la voie de l’amour.

Guérir son cœur

Peut-être ne pouvez-vous pas changer votre passé, mais à l’aide du pardon, vous pouvez en changer le sens et l’énergie qui s’en dégage. Vous pouvez assimiler ce qui appartient au passé comme une étape de votre évolution, vivre votre présent et construire votre futur en paix. Pardonner permet de libérer des émotions et sentiments destructeurs. Pardonner, en somme, c’est guérir son cœur et y laisser entrer l’amour. Tout en comprenant que pour en recevoir, il faut aussi savoir en donner…

Ces mots qu’on ne dit pas

Hier encore, je voyais un enfant en manque d’amour. Convaincu que sa mère ne l’accepte pas et incapable de dire à son père « je t’aime ; j’ai besoin de toi. » c’est touchant et révoltant à la fois. Tous ces mots qu’on ne dit pas – et ceux que l’on ferait mieux de garder pour soi !
Je suis heureuse d’avoir surmonté ma peur il y a douze ans en puisant dans l’amour, d’avoir osé faire le premier pas vers un père que je croyais ne plus jamais revoir. Il vient de quitter ce monde en faisant la paix avec lui-même. N’est-ce pas formidable ? Combien de proches partent sans savoir qu’ils sont aimés ? Et combien de proches sont encore à nos côtés sans savoir qu’ils sont aimés ?

Le cadeau magique

La fin de l’année est souvent dédiée à la gratitude, au partage et à toutes les promesses que l’on se fait pour l’année à venir. Nous échangeons des vœux et des cadeaux. Je vous en parlais encore l’autre jour de cette chasse aux cadeaux… Et pourtant, il y a un cadeau magique que nous pourrions tous nous faire. L’amour est infini. Il anime chacun d’entre nous. Souvenons-nous-en !
J’écris au feeling, selon l’inspiration du moment. Et ici, maintenant, j’ai envie de vous dire : Pardonnez, ouvrez votre cœur à tous ceux avec qui vous êtes en désaccord, même s’il s’agit de personnes décédées. Et pardonnez-vous à vous-même, parce que le pardon rend libre !

Et comme le phénix qui renait de ses cendres…

Vous êtes toutes et tous les bienvenus à « mettre le feu » la nuit du 31 décembre !
Je réitère ma tradition annuelle du « burning bowl »  qui est une façon de libérer ce qui vous pèse et de manifester de nouvelles choses dans votre vie. Pourquoi pas, l’opportunité de libérer des vieilles rancœurs et de faire de la place pour plus de joie et d’amour en 2015 😉 Vous pouvez aussi rejoindre l’évènement virtuel sur Facebook et profiter ainsi de l’échange d’énergies de chacun.

Que 2015 vous apporte la joie de vivre, l’envie de sourire à chaque instant, la gratitude, la prospérité dans tous les domaines de votre vie et la foi en l’amour universel !

Héloïse De Smet

Code Name : PureNrgy. Sa devise : libre d’être. Sa mission : épanouir le monde un coeur à la fois. Ses valeurs : liberté, responsabilité, authenticité, amour. Ses atouts (à part un charme fou) : sérénité, vision holistique, super coach, compétences diverses en thérapie/hypnose/coaching/bien-être/développement personnel, background leadership et marketing. Ses armes fatales : état modifié de conscience, reprogrammation mentale, lois universelles. Pêché mignon : les mangues.

Lien Permanent pour cet article : http://purenrgy.com/pouvoir-du-pardon/

(21 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Une Porte Sur Deux Continents

    C’est le moment idéal de l’année pour réfléchir aux propos que tu abordes et arriver justement à pardonner. Ton histoire personnelle est très belle et inspirante. Merci de l’avoir partagé avec nous. Je te souhaite à mon tour une formidable année 2015 !! Gros bisous ♥
    Une Porte Sur Deux Continents Articles récents..Féérie de Noël dans le Vieux-MontréalMy Profile

    1. Heloise De Smet

      Merci à toi Nathalie ♥
      Gros bisous et que 2015 te permette de poursuivre tes voyages!

  2. Koalisa

    Ton beau billet me fait penser qu’on gaspille parfois beaucoup d’énergie à en vouloir aux autres, à être désagréable alors qu’il y a tant d’autres choses positives à faire… Récemment je me suis réconciliée avec des voisins avec lesquels j’étais en conflit depuis des années pour une histoire de mur entre nos deux maisons. Résultat: ils sont venus nous apporter des chocolats la veille de Noël ! Je suis heureuse pour toi que tu aies pu renouer avec ton père à temps… Gros bisous <3
    Koalisa Articles récents..Le Balthazar Hôtel & Spa à RennesMy Profile

    1. Heloise De Smet

      C’est très juste et bien dit: « on gaspille parfois beaucoup d’énergie à en vouloir aux autres »
      Merci pour ce beau témoignage! Il y a beaucoup de conflits entre voisins et parfois simplement parler change tout!
      Merci, gros bisous et ♥

  3. Aurore

    C’est un si petit mot parfois difficile à dire , oui le pardon libère. C’est tellement beau de se sentir en paix avec soi même et avec ses proches. Merci pour le partage.!!!Gros bisous

    1. Heloise De Smet

      Merci Aurore ♥ Gros bisous et une très belle année à toi et la famille!

  4. bernieshoot

    Tendre l’autre joue pour recevoir le baiser du pardon
    bernieshoot Articles récents..Alexiane DE LYSMy Profile

    1. Heloise De Smet

      Parfois c’est aussi simple…

  5. philippe

    J’ai fini par comprendre que  » quant à moi » pardonner c’était la seule justice que l’intelligence cosmique approuvait en regard de mes droits….afin d’être libre…
    Car la justice oblige chacun tôt ou tard à rencontrer ses lacunes pour pouvoir les dépasser donc pourquoi m’embêter à jouer au juge pour décider de continuer à avancer…
    Même si pardonner peut faire qu’on s’y reprenne à plusieurs fois…c’est l’intention qui compte….puis un travail sur soi même…
    Je crois en la justice infaillible car la précision de notre univers ne tolère pas une seule once d’injustice…c’est une mécanique bien huilée…

    Magnifique témoignage que le tien…c’est un beau cadeau de Noel.
    Bravo

    Bonne année 2015 à tous…oui c’est possible

    Philippe

    1. Heloise De Smet

      Merci Philippe ♥

      L’intention, oui. Et aussi un (grand) travail sur soi-même, comme tu dis 😉 Parce que pardonner à l’autre, c’est aussi se pardonner. Et puis, c’est tellement beau lorsque le pardon devient obsolète parce que l’amour universel, cosmique, prend la relève.

      Par injustice, veux-tu dire ‘ce qui est en disharmonie avec l’univers, l’amour universel’ ? (Qu’est-ce qui est juste ou ne l’est pas?)

      Que cette année te berce comme les vagues de l’océan,
      Héloïse

      Ps: j’adore… Oui, c’est possible!

      1. philippe

        …euh…en fait …je ressens comme un peu intuitivement que tant qu’il restera une pointe d’ego nous serons susceptible d’être tenté de penser que raisonnablement  » tout ne peut pas être parfait  »
        Or… tout le serait pourtant ….mais d’un autre point de vue: dit du « Divin »

        On retrouve cette affirmation dans les béatitudes  » Heureux les assoiffés de justice ils seront rassasiés »
        Au catéchisme on nous apprenait que cette justice se verrait dans l’autre monde mais j’imagine que le Sage dans le  » ici et maintenant » (sans ego) bien « qu’assis » voit ce que l’homme « debout » ou même « perché » ne peut pourtant apercevoir.( deux visions différentes)

        Un jour j’avais entendu dans un texte rapporté émanant d’ un Maître d’Orient que: de son point de vue il ne voyait vraiment aucune atrocité de par le monde laissant entendre qu’il comprenait la raison d’être parfaite de ce qui arrivait à tout un chacun… lui même semblait affirmer voir très loin en arrière en même temps que très loin en avant…pour chacun de ce qu’il croisait…pas évident à admettre je l’admets…yes…yes…

        ….peut-être sommes nous juste une chasse au trésor…
        Merci pour les vagues….j’aime quand elles chuchotent…

  6. Jeannic

    Le pardon est d’autant plus difficile lorsqu’il s’agit des proches, de ceux en qui on avait mis toute sa confiance…
    Parfois, on pense avoir pardonné alors que l’on se réfugie plutôt dans l’indifférence, pour se protéger
    Je pense qu’il est plus facile d’oublier quand on ne s’est plus vus depuis un certain temps.
    Je ne suis pas rancunière et je n’entretiens pas ce sentiment de victime mais quand l’autre s’acharne à vous enfoncer, vous n’avez qu’une seule issue : vous blinder et rester froide aux attaques

    1. Heloise De Smet

      C’est vrai Jeannic, parfois l’on confond pardon et indifférence.
      Et tout à fait, pardonner ne veut pas dire tout accepter ni se résigner. Nous pouvons très bien pardonner (accepter que l’autre a agit selon sa nature, ses raisons, et ne pas le juger pour autant mais offrir notre amour car l’amour ne peut pas être dissocié/limité) et en même temps, couper les liens par respect de soi-même.
      Dans les cas de longues disputes/attaques, une attitude d’ouverture du cœur fait souvent des miracles. Comme je dis parfois à mes clients: si vous jouez au bras de fer et que l’autre n’oppose aucune force, est-ce utile de poursuivre? il faut être deux pour se battre…

      1. Jeannic

        Oui, Héloise, comme tu le dis, il faut arrêter de lutter et c’est ce que je fais… mais alors, cela peut prendre longtemps pour trouver l’apaisement car « l’autre » se sent vexé en imaginant que vous vous sentiez parfait, au-delà des attaques…
        Mais ça… c’est une autre histoire !
        Nul n’est parfait et surtout pas moi ! Il est important de l’admettre : « Que celui qui n’a jamais pêché me jette la première pierre 😀  » (Je suis athée mais j’ai eu une éducation religieuse)
        Il ne faut jamais « coincer » quelqu’un, l’acculer à ses dernières extrémités car ainsi, on ne peut être heureux en s’acharnant sur les « faibles ». Par faibles, j’entends justement ceux qui se croient forts 🙁

  7. Camille

    « Se pardonner à soi même » est un long cheminement. Brûler sa culpabilité, c’est possible.
    Vous écrivez « Pardonnez-vous à vous-même, parce que le pardon rend libre  » Très juste… il faut avoir de bonnes chaussures car la route est longue.
    Heureuse année 2015.
    P.S : Pour Noël, je me suis offert de nouvelles chaussures, les autres étaient usées, 😉 🙂

    1. Heloise De Smet

      Oui, c’est possible 🙂 Merci Camille!
      C’est vrai, la route peut être longue. Mais avec le recul, je sais qu’elle pourrait être instantanée, si seulement nous arrivions à lâcher prise. Dans tous les cas, ce qu’on en retire en vaut vraiment le détour 😉

      Merci, une très bonne année 2015 ♥

      Ps: hahaha 🙂 et si vous marchiez pied nus?

      1. Camille

        Heureuse de vous lire. C’est toujours très agréable.
        Marcher pieds nus est certainement une idée qui me convient. Elle cadre avec mon humeur mais (il y a encore un mais) je suis toujours trop frileuse…. 😀 :-*
        A bientôt.

  8. Eletta

    Une tante d’Italie (82ans) en nous souhaitant ce qu’il y a de meilleur pour 2015 me disais, ce matin, qu’il faut laisser les tracas de l’année « se perdre » et les bruler… Bonne et Heureuse Année pour toi aussi Héloïse :):):)

    PS avec mes meilleurs voeux pour tou(te)s sur ce blog d’Héloïse 🙂

    1. Heloise De Smet

      Mais qu’elle est bien sage notre tante 🙂
      Merci d’être toi et d’avoir toujours été présente ♥ Le meilleur reste à venir!

  9. De bouche à table

    Merci pour ce partage! Le pardon quoique vital est parfois si difficile…

  10. Maj Majest

    Bonjour Héloïse,
    Merci pour ce beau texte.
    Un petit cadeau en passant, dans un texte écrit par un homme brillant, trahi, blessé :
    « À tout prix, il me faut garder l’amour dans mon coeur. Si je vais en prison sans amour, qu’adviendra‑t‑il de mon âme ? » Oscar WILDE (De profundis)
    Avec tout mon amour,
    Maj

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse