«

»

Avr 26

Imprimer ce Article

Le voyage du héros

YOKO 3 soleilsLe voyage du héros, c’est quoi ? C’est l’histoire d’un gars/d’une fille, qui vit sa vie. Tranquille, son job, sa famille, ses potes, son appart, son poisson rouge… Jusqu’au jour où quelque chose arrive : un obstacle, un défi, un problème. Et là, il doit faire un choix : capituler ou affronter l’épreuve. C’est la dernière qui l’emporte et il s’aventure en quête de La solution. Le voyage n’est pas de tout repos et, parfois, notre héros y laisse des plumes, mais il atteint son objectif ! Et fort de cette victoire qui l’a transformé, il se promet de faire usage de cette expérience et nouvelle sagesse pour améliorer sa vie et celles des autres. Cela vous rappelle quelqu’un ?

Hollywooood!

Batman ? Superman ? Wonderwoman ? STOP ! Certes, le voyage du héros est la base narrative classique des films à succès, mais il n’y a pas qu’à Hollywood que l’on trouve des héros ! (Wow, Héloïse, merci. Tu viens vraiment de m’apprendre quelque chose !) Ne soyez pas si sarcastique. Je ne vous parle pas du pompier, qui a sauvé le chien piégé au 5ème étage d’un building en feu. Je parle de gens proches de vous. Si proche en fait, qu’il y a fort à parier que vous en rencontrez un tous les matins… face au miroir.

Eh oui, le héros, c’est vous !

C’est vous. C’est moi. Ce sont toutes ces personnes, qui affrontent chaque jour des épreuves : la perte d’un emploi, une séparation, le départ d’un être cher, une maladie, un accident, un échec scolaire, le lundi matin… Parce que nous sommes conditionnés à croire que « La vie est faite d’obstacles » et que « Rien n’est facile, mais c’est ce qui nous rend fort ».
Conditionnés par les « mèmes » transmis par le cinéma et puis par nos croyances fondées sur l’expérience. Lorsque l’on a surmonté quelques épreuves, on croit que c’est la vie. C’est logique. Je suis passée par là et je ne regrette rien, mais à l’avenir je préférai m’en passer.
Conditionnés à un tel point que, lorsque tout va bien, nous nous disons que nous avons de la chance, par rapport à d’autres. Et nous « prions » pour que cette chance dure le plus longtemps possible, car tout le monde sait que « la chance tourne ».

Le bonheur, un droit de naissance

Nous en venons à croire – sans y penser – qu’il faut souffrir pour pouvoir prétendre au bonheur et que celui-ci se mérite à dose d’adversités. Et s’il est vrai qu’une expérience douloureuse peut nous aider à évoluer, est-elle toujours indispensable à notre évolution ? Notre bonheur n’est-il pas notre droit de naissance ? C’est ce que je choisis de croire. Cependant, si nous croyons le contraire, nous nous refusons une vie présumée trop facile. Et chaque petite entrave devient une montagne à déplacer. Il ne nous manquerait plus que la cape…

Aussi sacré qu’un bouleau…

En me promenant ce matin, j’admirais la nature, comme toujours, et surtout les arbres. Avant, je voyais les arbres comme des êtres majestueux, si grands, si puissants, plein de sagesse. Et je me sentais si petite auprès d’eux. Ils étaient là pour me protéger et me donner la force, pour m’enraciner aussi.
J’ai grandi près d’un bouleau. Chaque matin, je voyais ce bouleau face à la cuisine. Un jour, il fut question de déménager.  Je crois que ma Maman se souvient encore de mon désarroi face à l’idée. Je dois lui avoir dit quelque chose comme : mon monde s’écroule et on va encore me prendre ça. C’est comme si on allait déraciner le bouleau et moi par la même occasion ! J’avais besoin de ce bouleau. Et nous sommes restées là, toutes les deux avec le bouleau. Personne n’a sans doute compris pourquoi, c’était un choix déraisonnable. Mais c’était le bon choix ! (MERCI Maman ♥ )
Comiquement, là où j’habite aujourd’hui, un bouleau s’est un jour manifesté sur mon balcon. Il est dans un pot. Cela fait plusieurs années maintenant et je le vois de mon bureau toute la journée. Le pauvre a malheureusement souffert de la sécheresse la semaine passée ; ses feuilles ont viré de couleur. Et ça m’a permis de réaliser que je suis prête à le libérer de son pot et à le planter en plein terre.
Parce qu’aujourd’hui, je sais, non pas avec ma tête mais mon cœur, que je suis aussi majestueuse qu’un sapin, aussi forte qu’un chêne, aussi sacrée qu’un bouleau.
Je suis infinie, comme l’énergie qui anime chaque cellule de mon corps – cent mille milliards de cellules !
Énergie qui est en perpétuel mouvement et qui s’étend bien au-delà de mon corps physique. Je suis matérialisée dans un corps physique à la forme humaine, mais je suis plus que mon corps. Je parle Physique ici, mais comme disait Einstein, ou plus récemment le Dalaï Lama, Sciences et Spiritualité se rejoignent. Je suis le corps énergétique – que l’on peut sentir/toucher mais rarement voir, comme on ne voit pas à l’œil nu les atomes d’oxygène qui forment 86% de la masse des océans. Comme tout autour de moi, je suis un ensemble d’atomes orchestrés en parfaite harmonie.
La Sciences nous l’a prouvé encore et encore. Pourtant nous croyons que nous sommes petits. Pire, nous sommes conditionnés à croire que vouloir être « grand » est un péché, et qu’il faut se contenter de peu car l’abondance est limitée. Tout ça pendant que devant nos yeux, à chaque instant, l’abondance infinie se manifeste.

Soyez Grand

Vous n’avez rien à prouver – ni aux autres ni à vous-même. Le voyage du héros n’est pas un mythe, mais ce n’est pas un absolu non plus. Mais si, comme nombre d’entre nous, vous l’avez vécu, servez-vous en pour réaliser à quel point vous êtes capable. Capable de quoi ? Capable de tout ! Vous êtes un être infini PAR NATURE ! Rappelez-vous : 1 Trillion de cellules qui vibrent dans votre corps et avec lesquelles vous êtes en communication permanente.  C’est une vérité universelle. Vous le savez. Tout comme vous savez que l’abondance est infinie, que l’amour est inconditionnel… Je sais que vous le savez. Vous ne l’acceptez peut-être pas encore, mais ça ne le rend pas moins vrai.

Soyez GRAND parce que c’est ce que vous êtes !

Héloïse De Smet

Code Name : PureNrgy. Sa devise : libre d’être. Sa mission : épanouir le monde un coeur à la fois. Ses valeurs : liberté, responsabilité, authenticité, amour. Ses atouts (à part un charme fou) : sérénité, vision holistique, super coach & thérapeute en épanouissement personnel. Ses armes fatales : état modifié de conscience, reprogrammation mentale & énergétique. Pêché mignon : les mangues.

Lien Permanent pour cet article : http://purenrgy.com/voyage-du-heros/

(18 commentaires)

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. Rouge velours

    J’adore ta philosophie Héloïse!
    Oui nous sommes tous des héros à notre manière!
    Croyons en nous pour ne voir que le meilleur!
    Bises

    1. Héloïse

      Merci 🙂
      Et nous sommes des héros avant même de l’être, pas besoin de se le prouver à dose de malheurs.
      Bises

  2. dall'angelo

    Pour te reprendre: « Wow, Héloïse, merci tu viens vraiment de m’apprendre quelque chose. » Et ce n’est pas du sarcasme. Le bouleau dont tu parles dans ce billet, Héloïse, a été planté à l’occasion de ta naissance et ce jour dont question, tu m’as dit: « tu sais maman, c’est comme un arbre qu’on déracine ». Et c’est grâce à ta présence et à ton indéfectible soutien que je suis aujourd’hui, la « WonderWomen jusqu’au boutiste » (ça se dit ça?). . MERCI Héloïse pour ce beau cadeau 🙂

    1. Héloïse

      Oh merci Maman! C’est vrai pour le bouleau, tu me l’as déjà dit. D’où cette connexion sans doute…

      Ps: ça se dit peut-être et sinon tu le dis toi 😉

  3. Patrick

    Youpi Héloise.

    Chaque matin, je me fais un petit sourire devant la glace, et je m’encourage pour aborder avec un peu de gaieté ces moments de vie qui nous sont offerts.

    Alors, là, comme un gamin, j’applaudis à ton message enthousiaste. Je trépigne et je me lâche. J’ai bien le droit de livrer mes émotions, une belle part de bonheur à partager quand on le veut.

    1. Héloïse

      Merci Patrick pour cette énergie joyeuse que tu transmets dans ton message 🙂

      Nous laissons peu de place pour la joie, l’amusement, la légèreté… dans nos vies.
      C’est pourtant ce qui fait toute la différence!

  4. Véronique

    Il y a quelques années, une campagne d’information parlait de « héros ordinaires ». J’aime bien ce terme et je te rejoins : pas besoin de cape rouge pour être un héros !

    1. Héloïse

      Hihi tu penses à Superman ou au Petit-Chaperon Rouge 😉 Je te taquine!
      Belle journée héroïque Véronique!

  5. Polina

    J’aime beaucoup cette façon très positive de voir les choses Héloïse, que chacun soit le héros de sa propre épopée personnelle 😉 !

    1. Héloïse

      Merci Polina! Comique, j’avais hésité entre voyage et épopée 😉

  6. Philippe Saint Auban

    « …vous le savez. Tout comme vous savez que l’abondance est infinie, que l’amour est inconditionnel… Je sais que vous le savez. Vous ne l’acceptez peut-être pas encore, mais ça ne le rend pas moins vrai. .. »

    Je suis d’accord, lors d’un darshan vécu il y a plus de quinze ans en Inde auprès d’un sage il avoua que notre plus grande peur inavouée était finalement notre toute puissance!
    Nous redoutons ce que nous sentons que nous sommes.
    Nous serions des Dieux qui jouons pour un temps à être des mendiants et c’est ce qui me vient à l’idée à chaque fois que je vois un mendiant fouillé une poubelle et je me dis: »Allons, allons Seigneur arrête un peu cette comédie » et suivant comment je suis luné je peux même donner à ce bon Dieu 1 ou 2 euros même si je sais qu’il n’en a pas vraiment besoin…

    1. Héloïse

      Une belle et profonde rencontre que tu as pu vivre, Philippe! En peu de mots, ce sage t’a tout dit!
      Et le pire, c’est que nous le savons mais l’oublions à dose de conditionnement mental.
      La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a plus qu’à nous en souvenir 🙂

      J’aime bien ton approche. C’est en effet un jeu de rôle.
      Arrêtons de prétendre que nous sommes autre chose ou que nous ne savons pas qui nous sommes et ce que nous voulons. Arrêtons de prétendre. = arrêtons cette comédie 😉

      Peut-être devrais-je tester cette réplique au prochain mendiant rencontré… hum…

  7. Nadia

    Bonjour Heloïse,
    Merci de nous replacer dans notre contexte. Quand on étudie la biologie du corps humain ou de l’arbre on se rend compte de la toute puissance de ces systèmes merveilleux qui sont interconnectés et fonçtionnent à merveille. Notre corps énergétique rayonne aussi sans que nous en soyons toujours conscients.
    Oui, nous sommes aussi puissants que les arbres mais nous avons du mal à l’imaginer.
    J’aime bien ton image du héros, ça donne encore plus confiance en nous.

    Bonne fin de semaine
    Nadia
    Nadia Articles récents..Vivre en couple pour vivre plus longtempsMy Profile

    1. Héloïse

      Coucou Nadia,

      En effet! Quand on étudie tout cela, comment imaginer que nous sommes « petits »?

      « Notre corps énergétique rayonne aussi sans que nous en soyons toujours conscients » C’est vrai.
      À noter toutefois pour ceux qui veulent élargir leur champ énergétique (ce qui augmente le taux vibratoire) que d’en être conscient est encore plus efficace. C’est une habitude à prendre au quotidien à l’aide d’outils pratiques (ex: visualisation, méditation…)

      Belle fin de journée!

  8. hannah@technique Tipi

    Bonjour Héloïse,
    Le droit au bonheur, nous sommes tous capables d’en parler
    et puis nous nous faisons absorber par toutes les mémoires
    de la vie quotidienne en pensant que c’est ça la vie.
    pour Ho’oponopono par exemple, la seule façon de passer
    au travers des épreuves et retrouver rapidement sa joie
    de vivre c’est d’aimer les mémoires qui nous polluent, un
    job ps si facile finalement!
    hannah@technique Tipi Articles récents..Voyage dans les Annapurnas, du rêve à la réalitéMy Profile

    1. Heloise De Smet

      Coucou Hannah,
      Aller dans le sens du courant est plus facile facilement.
      Pourtant, nous avons tendance à lutter. Dépense d’énergie inutile 😉
      Belle journée

  9. La Dryada

    Bonsoir Dame Bouleau ,

    Ton histoire arborescente me fait remémorer le jour de mon dernier déménagement , lorsque je faisais mes adieux au jardin , aux arbres , à toutes les plantes qui ornaient ce petit coin de paradis ( et qui l’ornent toujours , je l’espère ) …
    Un moment empli d’émotion …
    Le Hasard fait souvent bien les choses …tu as désormais un bouleau chez toi …A côté de chez moi , il y a plein de lilas , il y en avait un dans le jardin que j’ai laissé derrière moi …

    Une Vie sans épreuves , tu crois cela vraiment possible ?
    A l’image d’un long fleuve tranquille alors …
    Pourtant , les rapides ont leur charme également 🙂
    A méditer !

    Pensées florescentes ♥

    PS J’aime encore bien les films style « cape et d’épée  » , comme Angélique 😉
    La Dryada Articles récents..~ Aux Arbres de mes Errances ~My Profile

  10. Éric G. Delfosse

    Oups, encore un article que je n’avais pas lu…
    ♥… !

    Je range ma baguette magique et je file dodoter !
    Il est plus que temps…
    Douce nuit, tout le monde !

  1. Arrêtez d’apprendre des leçons

    […] d’apprendre. Vous voyez en quoi cette croyance est limitative? C’est comme le trip du héros qu’on se fait tous à un moment ou l’autre; conditionnés à croire que « La vie est […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse