«

»

Juin 17

Imprimer ce Article

Se fixer des objectifs en moins de 5′

goal_settingJ’entends déjà certains s’écrier : « Se fixer des objectifs, ça ne marche pas ! » Et ils n’auraient pas tout à fait tort. Autrement, je crois que plus de gens auraient atteint leur poids idéal ou auraient arrêté de fumer. On pourrait mettre la faute sur le manque de motivation, mais plusieurs raisons sont en cause : se poser les mauvaises questions ; confondre objectifs et moyens ; se fixer des objectifs qui répondent aux attentes de ses proches ou de la société, et non des siennes, et enfin ne pas savoir pourquoi l’on veut réaliser cet objectif. C’est pourquoi nous allons faire la distinction entre un objectif et un moyen, et voir ce que vous voulez à l’aide d’un petit jeu, qui va vous prendre moins de cinq minutes. (Ne vous effrayez pas, le texte est long car il y a plein d’exemples)

Qu’est-ce que tu veux faire quand tu seras grand?

Comme si la carrière professionnelle était la chose la plus importante à accomplir. Pourtant ne s’agit-elle pas d’un moyen vers une fin ? De l’argent pour manger, se loger, payer les factures, se divertir, fonder une famille… Mais vous a-t-on jamais demandé ce que vous vouliez qu’elle soit, cette fin ?
Je venais à peine de commencer dans « la vie active », quand la question me fut posée pour la première fois, à savoir non pas ce que je voulais faire dans la vie, mais ce que je voulais que ma vie soit – nuance ! Je n’en connaissais peut-être pas précisément la réponse, mais une chose était claire : ce n’était pas ce que j’étais en train de vivre. Je me fixais des objectifs, mais sans réel sens d’accomplissement, parce que je ne voyais pas le tout dans son ensemble. Je pensais en termes de moyens et non de fins.
Par exemple, exercer une activité complémentaire pour gagner plus d’argent, de sorte à financer un voyage en Australie, parce que vous rêvez de découvrir cette terre, de rencontrer ses gens, de sentir ses odeurs, de goûter sa cuisine… C’est un moyen pour arriver à cette fin, cette expérience unique que vous rêvez de vivre. C’est le comment vous allez manifester ce quoi que vous voulez.

Les 3 questions fondamentales

Je vais vous poser 3 questions et vous allez y répondre endéans un temps imparti. Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’une feuille de papier, un crayon et une minuterie. Je voulais vous les enregistrer sous forme d’audio pour vous guider durant l’exercice, mais mon software bug! Donc lisez rapidement les 3 questions suivantes et leurs pistes de réflexion, puis réglez votre timer sur 90 secondes par question. Écrivez tout ce qui vous passe par la tête, sans considérations pratiques. Focalisez-vous sur la finalité et non sur les moyens!

Quelles expériences voulez-vous vivre ?

En d’autres mots, qu’est-ce que vous voudriez expérimenter dans votre vie si le temps et l’argent n’entraient pas en considération ? Peut-être rêvez-vous de vivre l’expérience d’une traversée du désert, de participer à un marathon, de simplement être en parfaite santé, d’exposer ces toiles qui encombrent votre atelier sans regard extérieur pour les admirer, de chanter devant un millier de personnes, de nager avec les dauphins, de faire le tour du monde à vélo, de publier un livre, de partager plus souvent des moments en famille ou de meilleurs moments, de retrouver d’anciens amis ou d’en rencontrer de nouveaux, de passer un an à l’étranger… Dans quel type de logement rêvez-vous vivre, à quel endroit et entouré de quelles personnes ? Mais encore, pensez à ce qui vous donnerait envie de sauter du lit tous les matins, vos talents particuliers, les valeurs qui vous guident ou simplement ce qui vous tient à cœur. Peut-être rêvez-vous d’être un entrepreneur et de générer un revenu tout en voyageant, ou que vos employés aient envie de venir travailler chaque jour, grâce à une culture d’entreprise épanouissante.

Que souhaitez-vous apprendre et comment voulez-vous stimuler votre croissance personnelle ?

Quelles sont les compétences qui vous rendraient service ? Qu’il s’agisse de lire plus, de participer à un séminaire, de suivre un cours sur la communication, d’apprendre à mieux gérer votre temps, d’apporter une dimension spirituelle à votre vie, d’apprendre une autre langue… Peut-être rêvez-vous de savoir chanter, danser, peindre, cuisiner, rénover de vieilles demeures… Et qu’en est-il de votre condition physique ? Aimeriez-vous pratiquer un sport en particulier, rejoindre un club de marche ou vous mettre au yoga ? Qu’en est-il de votre bien-être émotionnel ? Souhaitez-vous être serein en toute circonstance, vous libérer d’une peur, apprendre à méditer ?

De quelles façons voulez-vous contribuer au monde ?

Il existe une multitude de possibilités pour participer à un monde meilleur, que ce soit à travers des actions ponctuelles, des dons financiers, votre carrière professionnelle, le partage de vos passions… Certaines actions ne coutent quasiment rien si ce n’est un peu de votre temps : visiter une personne isolée, promener le chien d’un voisin en convalescence, envoyer des cartes de vœux ou des jouets aux enfants placés dans des homes ou ceux qui doivent séjourner à l’hôpital, offrir des vêtements, faire don de livres aux écoles, partager un sandwich avec un sans-abri, lui apporter une couverture en hiver, accueillir un enfant durant les vacances…
Mais encore, peut-être, aimeriez-vous investir dans des œuvres d’art pour soutenir le talent d’un jeune artiste, développer ce produit qui pourrait révolutionner une certaine industrie, participer à un projet éducatif, permettre aux enfants du quartier d’évoluer dans un environnement sain en rendant une place à la nature à l’aide d’un espace vert ou encore en motivant vos voisins dans la mise en œuvre d’un potager commun.

Libre à vous de partager certaines réponses à ces questions, ça peut donner des idées à d’autres 😉

Plénitude & Sens d’accomplissement

Quand je parle de se fixer des objectifs, le but n’est pas de chercher ce que vous voudriez « faire pour être heureux », car il n’y a rien à faire pour être heureux si ce n’est de l’être tout simplement. Par contre, il y a des activités, des lieux, des personnes, des expériences, probablement plus propices que d’autres à votre épanouissement parce qu’ils stimulent la joie, la sérénité, la créativité… Et si les expériences vécues vous apportent du bonheur et de la joie, la croissance personnelle et la contribution au monde quant à elles, vous gratifient d’un véritable sens d’accomplissement. Ainsi, ensemble, ces 3 questions participent à votre épanouissement et plénitude.

Je suis curieuse, étant donné que ce sujet représentera tout un chapitre de mon livre: est-ce que vos réponses correspondent à votre façon de vivre ou du moins est-ce que vous en aviez conscience et orientez votre vie dans cette direction?

Héloïse De Smet

Code Name : PureNrgy. Sa devise : libre d’être. Sa mission : épanouir le monde un coeur à la fois. Ses valeurs : liberté, responsabilité, authenticité, amour. Ses atouts (à part un charme fou) : sérénité, vision holistique, super coach & thérapeute en épanouissement personnel. Ses armes fatales : état modifié de conscience, reprogrammation mentale & énergétique. Pêché mignon : les mangues.

Lien Permanent pour cet article : http://purenrgy.com/se-fixer-des-objectifs/

(20 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. eletta

    À la veille de mes 69 printemps, je peux témoigner que mes 10 dernières années auront été pour moi les plus enseignantes de toutes. Elles sont le résultat d’une prise de conscience que nous avons à notre portée des richesses insoupçonnables….celles que nous avons à l’intérieur de nous, à notre source, et que nous sommes seuls à pouvoir découvrir….et à mettre en pratique surtout (si nous le voulons), englobant ce que certains appellent des échecs…Ils ont été, en ce qui me concerne, une autre source, celle du succès, mais c’est une longue histoire☺Juste que: j’ai saisi chaque occasion en me disant ceci: « Je ne veux pas avoir à regretter de ne pas l’avoir fait » ☺

    1. Héloïse

      Merci pour ton témoignage des plus inspirant! Tu es une inspiration à toi toute seule de toute façon 🙂
      Et j’adore que tu aies terminé par cette phrase « « Je ne veux pas avoir à regretter de ne pas l’avoir fait » parce que c’est exactement le but de cet exercice, de pouvoir vivre entièrement, absolument, en sachant que chaque moment est vécu avec intensité et qu’au moment de quitter ce monde, l’on puisse n’avoir rien à regretter et encore s’émerveiller de la beauté de la vie…

      Ps: le blog sera en maintenance dès 23h ce soir. Il nous reviendra vendredi tout requinqué pour de nouvelles aventures 🙂

  2. Jérôme

    Se fixer des objectifs, c’est un peu comme prendre des résolutions pour le nouvel an… hélas… 🙁

    1. Héloïse

      Sauf que justement de vrais objectifs ne sont pas des résolutions.
      Des résolutions sont des moyens vers une fin comme perdre du poids, faire du sport, se lever plus tôt, etc. Et c’est exactement pour cette raison qu’on ne les met pas en pratique: parce qu’on ne sait pas pourquoi et qu’on ne voit pas l’objectif final 😉

      Ps: le blog sera en maintenance dès 23h ce soir. Il nous reviendra vendredi tout requinqué pour de nouvelles aventures 🙂

  3. Une Porte Sur Deux Continents

    Effectivement, le bonheur est un état qui ne découle pas d’actions; c’est tout simplement un état d’esprit comme tu le dis. C’est un super exercice que tu nous proposes et je crois que c’est à la portée de tous d’orienter sa vie dans le sens que l’on souhaite. Bises

    1. Héloïse

      Merci 🙂 Oui je le pense aussi!
      C’est le genre de questions que l’on devrait poser à l’école.
      J’espère qu’un jour le système éducatif sera revu dans ce sens… Bises, bonne soirée!

      Ps: le blog sera en maintenance dès 23h ce soir. Il nous reviendra vendredi tout requinqué pour de nouvelles aventures 🙂

  4. Jordane de MonBonPote

    Salut Héloïse,

    Et qu’est ce que tu penses de la méthode SMART que tous les blogs de développement personnel mettent en avant ? C’est une méthode piqué au milieu de l’entreprise, on y applique cette méthode dans les processus d’évaluation du personnel !

    Personnellement, je vois en ces 3 questions une similitude avec l’évaluation annuel, comme du rêve à l’action dans la première question, la motivation par la stimulation, et le maintient de cette motivation par le fait de se rendre utile, et la contribution. Après je crois que le consulting ça me monte un peu trop au crâne, je vais allé dormir je crois 😉

    Bis

    Jordane
    Jordane de MonBonPote Articles récents..J’ai lu un livre de filles et j’ai aimé : « Je suis comme vous unique » d’Astrid El ChamiMy Profile

    1. Héloïse

      Hello Jordane,

      SMART s’intègre très bien dans ces 3 questions. Je ne l’ai pas précisé ici, mais dans mon manuscrit je précise que l’objectif devrait être le + concret possible, motivé par un pourquoi, défini en temps…

      Pour tout te dire, jusqu’à vendredi dernier, mon chapitre qui traite des objectifs allait vraiment dans le détail avec des objectifs répartis en 8 domaines + le truc du: à court/moyen/long terme, etc. MAIS j’ai tout changé ce weekend pour le refaire avec ces 3 questions.
      C’est Vishen Lakhiani (de Mindvalley) avec un speech des TEDtalks qui m’a inspirée et j’ai été surprise de voir que ses 3 questions se retrouvaient dans mes 8 domaines alors j’ai inversé le processus et j’ai intégré les domaines par questions 🙂
      Ainsi chacun peut avoir un brouillon de ses objectifs en 5′. = sa vision, the big picture!
      Pourquoi? parce que c’est BIEN plus simple (à moins d’avoir des années d’expérience là-dedans comme toi ou moi. Je me souviens quand on m’a demandé de mettre mes objectifs sur papier il y a 10 ans = c’était hyper dur)
      ET surtout que ça recentre sur les VRAIS objectifs et pas sur les moyens!
      On fait trop faire aux gens des listes d’objectifs hyper détaillées avec des dates, des priorités, etc., et c’est tellement « compliqué » qu’ils ne suivent pas le plan et surtout qu’ils perdent de vue l’objectif final.

      SMART c’est aussi super pour définir un plan d’action je trouve.
      Une fois que je connais mon QUOI (ex: Australie) POURQUOI (ex: Expérience vécue) COMMENT (500 euro extra/mois x 6 mois) J’utiliserais SMART pour rentrer à fond dans le plan d’action (Comment je réalise mon quoi) de façon détaillée.
      Mais bon, j’ai réduit cet aspect dans mon manuscrit car c’est trop pour beaucoup de gens. Je préfère qu’ils aient leur vision globale et une idée de comment accomplir cette vision. Pour le détail, ils pourront venir sur le blog, ou je ferai un petit ebook complémentaire ou pour les personnes motivées une consultation.

      Merci pour ton point de vue, c’est bien d’avoir ce retour car je ne l’avais pas vu de cette façon!
      En fait d’après Lakhiani (et Tony Robbins) les 2 dernières questions répondent à 2 besoins essentiels pour l’humain: apprendre/se développer et contribuer.
      Mais c’est un fait que lorsque tu contribues = la gratification que tu reçois en échange va te motiver à atteindre tes autres objectifs, surtout ceux qui vont nécessiter de gagner + d’argent. Certaines personnes n’ont pas besoin de + de moyens, mais continuent de gagner + pour contribuer +.

      Merci Jordane!

      & Repose-toi bien 😉 Bise

      Ps: le blog sera en maintenance dès 23h ce soir. Il nous reviendra vendredi tout requinqué pour de nouvelles aventures 🙂

  5. Nadia

    Bonsoir Héloïse,

    voilà 3 questions essentielles que tu nous rappelle-là.
    Pour la première question, c’est vrai que j’ai tendance à « m’autosaboter ». Par contre, je me sens plus concernée par apprendre et stimuler ma croissance personnelle. Quant à contribuer au monde, j’avoue que j’ai du mal à m’investir.
    Du coup tes questions provoquent une remise en question.

    A bientôt,
    Nadia
    Nadia Articles récents..Une trousse à pharmacie pour être zen en vacances : que des produits naturelsMy Profile

    1. Héloïse

      Bonsoir Nadia,

      Merci pour ton partage sincère 🙂
      Je ne sais pas pourquoi tu t’auto-sabotes mais je remarque que c’est classique dans le milieu du développement personnel. Moi je suis tombée dedans via le monde des affaires, donc, je n’ai aucune difficulté à oser vouloir des choses; même si je ne suis pas très matérialiste.
      Mais avec la mode de « être-être-être » c’est à peine si le mot « vouloir » n’est pas banni.
      J’exagère, on se comprend 😉

      Si jamais c’est cela qui t’arrête, surtout pense bien que tant que l’objet de ton désir ne devient pas une condition sine qua non à ton état d’être (et + particulièrement celui d’être heureuse) = tout va bien 🙂
      Vivre des expériences, c’est VIVRE 🙂

      Si tu t’auto-sabotes pour d’autres raisons (acceptation de soi: « j’ai droit au bonheur »), là c’est autre chose 😉
      Mais les expériences que tu veux vivre peuvent très bien être liées à ton désir de croissance personnelle. Comme dirait, Jordane je crois, l’un motive l’autre même.

      Tu sais, Nadia, tu contribues déjà beaucoup au monde à travers les conseils que tu partages sur ton blog 😉
      Contribuer = au sens large 😉
      Je devrai le préciser tiens…

      Bonne remise en question 😉

      Héloïse
      Ps: le blog sera en maintenance dès 23h ce soir. Il nous reviendra vendredi tout requinqué pour de nouvelles aventures 🙂

  6. Jean-Luc (de Moralotop)

    Depuis toujours, l’homme n’a qu’un seul et véritable objectif : être heureux.

    Tout ce qu’il fait, entreprend, vit, n’est qu’un moyen de satisfaire cet objectif ultime.

    Un véhicule censé l’emmener vers ce bonheur qu’il vise de son premier à son dernier jour.
    Héloïse, tes 3 questions s’inscrivent parfaitement dans cette logique 🙂
    Jean-Luc (de Moralotop) Articles récents..Moralotop Secret : Juin 2013My Profile

    1. Heloise De Smet

      En effet. On a beau dire qu’on est heureux au présent, il n’empêche que certaines expériences sont désirées pour la sensation qu’elles nous apportent.

      Tant que l’on se souvient que le bonheur n’est pas en bout de ligne, mais tout au long du voyage, je trouve que l’on devrait viser ces expériences, ce désir de croissance et de contribuer.

      Merci Jean-Luc et à bientôt 😉

  7. Koalisa

    J’ai du mal à séparer les 3 questions, pour moi c’est un tout : quelle personne veut-on être ?Et se fixer des objectifs raisonnables et très concrets à court terme en faisant un petit bilan de temps en temps, ça marche bien pour moi (récemment, c’était être capable de courir 6 kms sans m’arrêter, c’est fait !). Bises !
    Koalisa Articles récents..Beach artMy Profile

    1. Heloise De Smet

      C’est juste ce que tu dis, ces 3 questions rencontrent la personne que l’on veut être en définitive…
      Le fait de les poser « séparément » facilite la tâche de chacun pour y répondre.

      Tu mets le doigt sur le point clé justement avec tes objectifs à court terme.
      Le but des 3 questions est de faire ressortir les ‘vrais’ objectifs ‘finaux’ VERSUS les moyens/les objectifs intermédiaires.
      On ne perd pas 30 kilo sans en perdre d’abord 5 = un objectif intermédiaire. Certaines personnes perdront de vue l’objectif des 30 kilo et du corps mince et en bonne santé, et du coup s’arrêteront après 5 kilo.
      D’autres auront une vision globale, l’objectif final, et y arriveront étape par étape (kilo après kilo)
      => avoir une vision globale de qui l’on veut être va motiver les actions et petits objectifs intermédiaires.
      Sans cette vision = « échec » => ce qui explique pourquoi tant de gens ne réalisent pas leurs objectifs 😉 Ils confondent moyens et objectifs, et ils ne voient pas the big picture.

      Je compatis puisque c’était mon cas (comme je disais: Je me fixais des objectifs, mais sans réel sens d’accomplissement, parce que je ne voyais pas le tout dans son ensemble. Je pensais en termes de moyens et non de fins.)

      J’imagine que ton challenge de marcher 6km sans t’arrêter rentre dans un contexte plus grand? par ex: l’objectif d’être une personne en pleine forme, svelte et qui se sent bien dans son corps. Aller marcher = moyen pour y arriver.

      Bravo en tout cas pour ton étape 6KM 🙂 J’adore marcher donc je me retrouve!

      Bisous

  8. Jean-Louis

    Coucou Héloîse,

    « Vous me la baillez belle, chère amie »…

    Se fixer des objectifs en moins de 5′ ? Avec les questions auxquelles tu nous proposes de nous auto-répondre ? Il me faudrait au moins 1 demi-journée pour répondre à chacune d’elles ; ensuite, peut-être 5′ 😉

    Je boutade ! Ton article est intéressant, car au-delà des questions adaptées pour se fixer des objectifs, il permet de réfléchir sur soi-même, si, si.

    Amitiés et @ +++,

    Jean-Louis
    Jean-Louis Articles récents..Les épicesMy Profile

    1. Heloise De Smet

      Coucou Jean-Louis,

      Je vois que j’ai pris du retard dans le suivi de mes messages…

      Non mais tu as raison, c’est un fait que 5′ ne suffisent pas si l’on veut vraiment détailler ses réponses.
      Toutefois l’auteur de l’exercice, Vishen Lakhiani (de Mindvalley), que j’ai adapté à ma méthode, dit que le fait de se limiter à ces quelques minutes force le cerveau à laisser le côté créatif s’exprimer.
      Ce que j’aime avec les 5′, c’est que ça pousse la personne à avoir un brouillon et une idée de qu’elle veut sans y passer des heures (ou plutôt des jours, des semaines)
      Ensuite, elle pourra rentrer dedans et détailler 🙂

      En effet ces questions poussent à l’introspection, contrairement à une simple listes d’objectifs à la « je veux gagner + d’argent », perdre 10 kilo, etc. »

      Merci pour ta visite et à bientôt
      Héloïse

  9. Carine

    Bonjour Héloïse,
    Je partage à 100% ta vision des objectifs. Sauf peut être les 5 min. Ca fait court , tu ne penses pas ? Surtout pour les personnes qui en ont jamais réfléchi sérieusement en se posant les bonnes questions que tu suggères.
    En ce qui me concerne, les 5 min. me suffisent. Mais en amont,, très en amont, il m’a fallu plusieurs jours pour travailler ma vision dans les différents domaines de ma vie.
    Comme tu le dis si bien, bcq de personnes se focalisent sur le comment ou ont des envies comme perdre du poids, arrêter de fumer (comme dans tes exemples) sans réel but final. j’ai d’ailleurs fait plusieurs articles dans ce sens comme « Ces prises de décisions du 31 décembre qui ne sont jamais tenues ».
    Ta façon d’amener les choses est un support abordable et clair pour avancer dans ses projets.
    Je m’y inspirerais également.

    Merci à toi.
    Carine
    Carine Articles récents..Le bonheur c’est quoi (second volet)My Profile

    1. Heloise De Smet

      Hello Carine,

      Je crois que tu n’es pas la seule 😉 Tu peux lire ma réponse à Jean-Louis ci-dessus au sujet des 5′
      car je suis entièrement d’accord. Si on ne s’est jamais vraiment posé la question, c’est très court. Moi la 1ère fois, cela m’a pris des jours et des semaines, mais c’est aussi le cas parce qu’on confond objectifs et moyens pour y arriver. Ici il s’agit de vrais objectifs VERSUS « faire 20′ de marche par jour » = moyen pour arriver à une fin = meilleure forme.

      Tu peux mettre un lien en réponse à ma réponse vers ton article « Ces prises de décisions du 31 décembre qui ne sont jamais tenues » stp?

      De cette façon, ça donne la motivation à certains de dessiner un brouillon de ce qu’ils veulent en quelques minutes. Alors qu’autrement ils n’auront pas la patience (je parle de personnes qui ne sont pas impliquées dans un milieu de croissance personnelle)

      Merci pour l’échange Carine 😉

  10. Carine

    Pas de souci Héloïse. Voici le lien vers l’article qui parle de ces décisions du 31 décembre à minuit qui ne sont jamais tenu : http://www.revele-ton-potentiel.com/les-prises-de-decisions-du-31-decembre/

    Après cet article d’ailleurs, j’en ai écrit 2 autres à la suit,e qui donnent des techniques complémentaires aux tiennes.

    Ce dont tu parles si bien peut se résumer ainsi : c’est important d’avoir la VISION (un but, un objectif) pour pourvoir l’atteindre… qu’en penses tu?
    Carine Articles récents..Vaincre le stress et avoir plus d’énergieMy Profile

    1. Heloise De Smet

      Merci Carine, je vais voir ton article 🙂

      Excellent résumé! J’utilise d’ailleurs vision dans mon manuscrit car c’est plus parlant.

      Bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse