«

»

Juin 06

Imprimer ce Article

Ces « mèmes » qu’on aime tant…

Savez-vous quels sont les films les plus appréciés du grand public? Ceux qui ont le même thème ou plutôt le même «mème». Un mème fait référence à une idée, une croyance qui se réplique par la transmission d’une personne ou d’un groupe de personnes aux autres. Le concept vient d’une analogie avec les gènes transmetteurs d’informations biologiques, les mèmes transmettraient quant à eux des croyances. Le mème affecte ainsi l’esprit humain, modifiant sa perception et permettant sa propagation. Et une fois que vous êtes infecté par ce virus mental, votre vision du monde va se mettre en phase avec lui et par conséquent votre réalité…

Programmés dès la naissance

Le fait est qu’au sein d’une même communauté, nous sommes exposés aux mêmes mèmes. En effet, nous sommes programmés en continu depuis la naissance à travers l’éducation parentale et scolaire, les nouvelles médiatiques, la publicité, la télévision, les films bien sûr et donc nous partageons souvent les mêmes idées. Cela explique d’ailleurs pourquoi certains films peuvent être si populaires quand d’autres sont à peine remarqués mais aussi pourquoi ce sont toujours les mêmes thèmes qui reviennent.

Je pense au film basé sur le célèbre paquebot naufragé pour ne pas citer de nom. Voilà un film qui a connu l’un des plus grands succès de l’histoire du cinéma à ce jour en validant les croyances du grand public et en jouant sur les émotions : une histoire d’amour impossible, lui est pauvre mais heureux, elle bourgeoise au bord du suicide, forcée d’épouser quelqu’un de son rang pour une question de statut et d’argent. Lisez : l’argent ne fait pas le bonheur, les riches ne pensent qu’à l’argent et l’amour ne compte pas, etc.

Les idées récurrentes

Si vous cherchez à percer dans le monde du cinéma, réalisez un film qui rencontre les émotions et croyances du public et le tour est joué. Vous savez les films où le bon gars est pauvre, le méchant est riche, le « blanc » est honnête et travailleur, l’étranger n’est pas digne de confiance et est fainéant. Le héros est un orphelin courageux et capable de surmonter tous les obstacles et déplacer des montagnes, littéralement. Ce thème du héros parle aussi à notre propre « héros intérieur » qui manifeste du coup dans la « vraie vie » des obstacles et challenges afin d’être ce héros. Et non seulement ce n’est pas nécessaire mais cela sous-entend que le bonheur doit se mériter alors que c’est votre droit de naissance !
Vous avez aussi les extra-terrestres colporteurs d’ennuis, quand ils n’essayent pas de nous tuer, d’expérimenter sur nous ou de nous manger, ils volent nos gènes et essaient même de se reproduire avec nous ! (Ce qui en dit plus sur le comportement humain que celui des extraterrestres)  Et puis qui sauve toujours le monde? Les États-Unis d’Amérique bien sûr! Sans citer aucun film, je suis sûre que plusieurs titres célèbres vous ont traversé l’esprit.

Les mèmes les plus communs en fait dans le monde du cinéma et des séries télévisées sont les suivants : l’argent ne fait pas le bonheur et le riche a fait un pacte avec le diable, un étranger/extraterrestre/quelqu’un de différent est synonyme de danger ou de méfiance et quant à la pauvreté c’est en fait une valeur spirituelle.

Quant aux films qui avancent des idées hors du commun, ils sont souvent labellisés de controversistes ou n’obtiennent aucun support pour se produire à grande échelle. Bien que de ce côté les choses évoluent fortement, autant la diversité grandissante des canaux médiatiques prête parfois à confusion avec cette overdose d’informations pas toujours cohérentes, autant cela permet justement de se tenir au courant de sujets controversés ce qui pousse à une plus grande transparence.

La culture, le moyen idéal de propager un mème

Il n’en reste pas moins que la culture reste le moyen idéal à la propagation d’un mème qui peut ainsi nous manipuler à notre insu telle une véritable programmation subliminale sans aucune technologie de pointe. Donc à moins de bien choisir nos sources de programmation mentale, nous partagerons les mêmes mèmes. Le cinéma et la télévision, les journaux, les paroles de chansons, etc. Même notre vocabulaire et nos expressions populaires véhiculent parfois des idées peu favorables à notre bonheur. Ne dit-on pas à quelqu’un qui est de mauvaise humeur dès le matin, qu’il s’est levé du pied gauche ? Une expression qui nous vient d’une croyance populaire où jadis le côté gauche du corps évoquait quelque chose de malsain. Tout comme dire de quelqu’un qu’il est gauche sous-entend qu’il est maladroit. Cherchez d’ailleurs les synonymes du mot « gauche » et vous serez épaté !

Un Être sacré

De même que certains mots et sentiments sont exclusivement réservés au «divin» et presque blasphématoires s’ils venaient à viser l’être humain. Je pense au mot adoration qui sous-entend une expérience de loyauté et de dévouement pour quelque-chose de supérieur à l’homme. Ou encore le mot sacré qui se dissocie directement de l’humain.  Cela évoque une croyance assez commune à savoir qu’il faut souffrir dans la vie pour un jour être heureux ou carrément que la vie est souffrance. S’il est vrai qu’une expérience douloureuse peut nous aider à évoluer, elle n’est cependant pas indispensable à notre évolution! Votre vie n’est-elle pas sacrée ? Votre vie et votre bonheur sur terre sont sacrés et ne pas chercher à réaliser votre plein potentiel en tant qu’humain serait, selon moi, un réel sacrilège. Vos croyances religieuses sont une chose, la foi en vous-mêmes en est une autre et c’est celle qui nous préoccupe ici. Être heureux, être exalté, vénérer la vie, vous aimez vous en tant qu’individu unique et total, ça aussi c’est votre droit -et oserais-je dire devoir – de naissance.

Et vous, vous arrive-t’il de détecter des mèmes? Êtes-vous attentif aux idées qui tentent de se programmer en vous ?

Ps: Votez sur l’article en cliquant sur les étoiles & pour laisser un petit mot (ce qui me fera super plaisir) descendez plus bas dans le champ destiné aux commentaires. (prénom/pseudo suffit, e-mail  facultatif et gardé privé) Merci :)

© Heloise De Smet and Purenrgy.wordpress.com

Héloïse De Smet

Code Name : PureNrgy. Sa devise : libre d’être. Sa mission : épanouir le monde un coeur à la fois. Ses valeurs : liberté, responsabilité, authenticité, amour. Ses atouts (à part un charme fou) : sérénité, vision holistique, super coach & thérapeute en épanouissement personnel. Ses armes fatales : état modifié de conscience, reprogrammation mentale & énergétique. Pêché mignon : les mangues.

Lien Permanent pour cet article : http://purenrgy.com/ces-memes-quon-aime-tant/

(19 commentaires)

7 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. fateprojet

    Hello,

    je ne connaissais pas ce terme. Il est vrai que la notion de formatage est bien encrée ( dans les manuels éducatifs ) et ancrée dans l’esprit des éducateurs ( je ne pense à personne en particulier 😉 ) => Le système génère ainsi un monopole sur la pensée. Quelque part, ce précepte se retrouve partout jusqu’au cœur de la philo, si tu ne fais pas référence à certains éléments, ta pensée est considérée comme  » OUT « . Le système est comme ça, parce que nous le voulons bien, parce que nous avons peur de changer. Il n’est pas toujours évident d’affirmer sa différence, pourtant ce sont nos différences qui ouvrent les portes à l’évolution.

    Bonne continuation @ bientôt

    1. Héloïse

      Hello Fabrice, merci pour ta lecture et trace. Le mot « mème » peu courant ici vient en fait du mot « meme » en Anglais.
      Tu as tout à fait raison car le système nous y participons, le fait étant que certaines croyances sont tellement ancrées depuis si longtemps que personne ou presque ne les remet en question, elles font partie de nous comme un gène. C’est seulement à force de vouloir évoluer, de remise en question, d’échanges etc qu’on peut prendre conscience de certaines idées et surtout de leur impact sur notre perception du monde et donc sur notre bonheur. Affirmer qui on est et avec ses différences, est en effet la porte vers l’évolution 🙂
      Bonne journée, à bientôt!

  2. boljo

    Les mèmes rassurent les gens, c’est pourquoi on a les mêmes hommes politiques depuis des lustres, les modes fonctionnent auprès des jeunes comme des vieux. Selon l’adage qui se ressemble s’assemble, l’identification à l’autre fonctionne à tous les âges de la vie. Je me vois en toi, je trouve des similitudes, tu es mon reflet mais pourtant chacun diffère de l’autre et ce sont ces « dif » qu’il faut cultiver.

    1. Héloïse

      Tout à fait, d’ailleurs on a tendance à se sentir mieux avec les personnes qui partagent des points communs, comme tu dis ça rassure et c’est ce qui rend le changement si difficile voire effrayant.
      Cultivons nos différences 🙂
      Merci Boljo!

  3. boljo

    Les mèmes rassurent les gens, c’est pourquoi on a les mêmes hommes politiques depuis des lustres, les modes fonctionnent auprès des jeunes comme des vieux. Selon l’adage qui se ressemble s’assemble, l’identification à l’autre fonctionne à tous les âges de la vie. Je me vois en toi, je trouve des similitudes, tu es mon reflet mais pourtant chacun diffère de l’autre et ce sont ces « dif » qu’il faut cultiver.

  4. Héloïse

    Cet article sort d’un texte plus long que je suis en train d’écrire, le contexte est celui des croyances et programmations mentales.
    Merci à vous deux pour vos commentaires car ça m’a ouvert les yeux sur l’aspect des différences aussi, j’avais omis cet aspect là dans mon texte 🙂 Comme quoi l’échange apporte toujours!

  5. Héloïse

    Cet article sort d’un texte plus long que je suis en train d’écrire, le contexte est celui des croyances et programmations mentales.
    Merci à vous deux pour vos commentaires car ça m’a ouvert les yeux sur l’aspect des différences aussi, j’avais omis cet aspect là dans mon texte 🙂 Comme quoi l’échange apporte toujours!

  6. nini

    Merci pour cet écrit qui permet de mieux prendre des consciences…
    Très beau blog et belle énergie.

    1. purenrgy.wordpress.com

      Wow Merci Nini 🙂 As-tu un blog aussi?
      A bientôt

  7. nini

    Merci pour cet écrit qui permet de mieux prendre des consciences…
    Très beau blog et belle énergie.

    1. purenrgy.wordpress.com

      Wow Merci Nini 🙂 As-tu un blog aussi?
      A bientôt

  8. Anonyme

    Cela me fait réellement du bien de lire ton blog chère Héloïse, j’ai l’impression de me libérer au fur et à mesure de mes lectures, merci chère Héloïse! Je vais enfin (il est grand temps!!) m’octroyer le droit d’être heureuse en dépit de cette éducation judéo-chrétienne si rigide…Amicalement,
    Treske

    1. purenrgy.wordpress.com

      Thérèse, c’est le + beau compliment qu’on puisse me faire, merci!
      Surtout, dis OUI à la vie, sois heureuse et libre, la vie coule en toi comme l’eau d’une rivière qui reste vivante tant qu’elle peut circuler librement. Les croyances limitatives véhiculées par les mèmes sont comme des barrages qui limitent le mouvement. Eliminons ces barrages 🙂
      Bises, à bientôt

  9. Anonyme

    Cela me fait réellement du bien de lire ton blog chère Héloïse, j’ai l’impression de me libérer au fur et à mesure de mes lectures, merci chère Héloïse! Je vais enfin (il est grand temps!!) m’octroyer le droit d’être heureuse en dépit de cette éducation judéo-chrétienne si rigide…Amicalement,
    Treske

  10. Sebastien

    Un sujet intéressant, peu abordé à ma connaissance mais bien écrit.
    Merci de m’en avoir fait découvrir davantage sur le sujet.
    Je suivrais votre blog avec intérêt.

    A bientôt et au plaisir,
    Sébastien.

    1. purenrgy.wordpress.com

      Merci Sébastien! En effet peu abordé, le mot mème déjà ne fait pas encore officiellement partie de la langue française (vient du mot « meme » en anglais). Être conscient de nos sources de programmation et des idées véhiculées par celles-ci est essentiel à celui qui veut penser par lui-même et évoluer.

      A bientôt : )
      Héloïse

  11. Sebastien

    Un sujet intéressant, peu abordé à ma connaissance mais bien écrit.
    Merci de m’en avoir fait découvrir davantage sur le sujet.
    Je suivrais votre blog avec intérêt.

    A bientôt et au plaisir,
    Sébastien.

    1. purenrgy.wordpress.com

      Merci Sébastien! En effet peu abordé, le mot mème déjà ne fait pas encore officiellement partie de la langue française (vient du mot « meme » en anglais). Être conscient de nos sources de programmation et des idées véhiculées par celles-ci est essentiel à celui qui veut penser par lui-même et évoluer.

      A bientôt : )
      Héloïse

  1. Ces « mèmes » qu’on aime tant… | BODY SPIRIT ZEN

    […] Sahttp://purenrgy.wordpress.com/2011/06/06/ces-%c2%ab-memes-%c2%bb-qu%e2%80%99on-aime-tant%e2%80%a6/ […]

  2. Ces « mèmes » qu’on aime tant… | BODY SPIRIT ZEN

    […] Sahttp://purenrgy.wordpress.com/2011/06/06/ces-%c2%ab-memes-%c2%bb-qu%e2%80%99on-aime-tant%e2%80%a6/ […]

  3. Cultivons Notre Identité A Travers Nos Différences « Purenrgy's Blog

    […] vous rappelez des « mèmes » dont je parlais ici, ces espèces de virus mentaux  transmetteurs d’idées et de croyances, affectant ainsi […]

  4. Cultivons Notre Identité A Travers Nos Différences « Purenrgy's Blog

    […] vous rappelez des « mèmes » dont je parlais ici, ces espèces de virus mentaux  transmetteurs d’idées et de croyances, affectant ainsi […]

  5. Comment Vous Autoprogrammer Positivement : ) « Purenrgy's Blog

    […] jour nous parlions de mèmes, ces petites bêtes virales ennuyantes, et de l’importance accrue de cultiver notre identité à […]

  6. Comment Vous Autoprogrammer Positivement : ) « Purenrgy's Blog

    […] jour nous parlions de mèmes, ces petites bêtes virales ennuyantes, et de l’importance accrue de cultiver notre identité à […]

  7. Le voyage du héros • PureNrgy.com

    […] par les « mèmes » transmis par le cinéma et puis par nos croyances fondées sur l’expérience. Lorsque l’on a […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse