«

»

Fév 25

Imprimer ce Article

Quand le RêVe devient Réalité… Virtuelle

rp_vr-heloise-300x262.jpgAprès le podcast méditation, envie de redescendre les pieds sur Terre ? Peut-être pas tout à fait encore. Comme promis, je vous livre mes impressions après avoir testé la VR. La quoi ? La Virtual Reality ou Réalité Virtuelle. Cette ‘nouvelle’ technologie, qui permet de s’immerger dans un monde virtuel en 3D. Après Avatar, voici donc la réalité virtuelle. Avec des domaines d’application aussi variés que les jeux vidéo, la pornographie, la culture et les voyages, l’éducation, le sport, les réunions virtuelles… Allez, suivez-moi ; le voyage sera fun !

La réalité virtuelle, c’est quoi ?

Une « Technologie permettant une simulation interactive et en temps réel de la réalité. Technique de communication homme-machine consistant à immerger à l’aide de dispositifs d’entrée/sortie particuliers, une personne dans un univers sensoriel de synthèse recalculé en temps réel (images, son, sensations tactiles…). Elle est réalisée à l’aide d’images de synthèse, d’un environnement virtuel en 3D dans lequel on peut évoluer, donnant l’impression d’une immersion dans un monde réel. » Merci Futura-Sciences.

Je vais pouvoir aller au ski sans vraiment skier alors ?

Oui, avec comme limitation qu’il n’y a pas encore tous les trucs sensoriels intégrés à l’appareil. Vous aurez l’impression de skier, mais vous ne ressentirez pas encore la vraie sensation physique inhérente au ski. Toutefois, parce que le mental ne fait pas la différence entre ce que vous êtes ‘réellement’ en train de vivre et ce que vous imaginez, vous allez ressentir certaines sensations. J’ai d’ailleurs trouvé le roller coaster en VR assez bluffant.
La technologie étant nouvelle dans le domaine privé, la plupart des applications actuelles sont des démos réalisées à partir d’images de synthèse. Mais par exemple, certaines agences immobilières utilisent la VR pour faire visiter les biens. Et ce n’est qu’une question de temps avant que vous ne puissiez visiter votre chambre d’hôtel, destination de vacances, musée… Passer une interview à partir de votre salon, apprendre à cuisiner ‘dans’ la cuisine d’un Chef, découvrir la nouvelle BM, participer avec vos copines (chacune chez soi) à une démo de plastiques/make-up/objets divers censés vos faire monter au 7ème ciel, commander votre pizza tout en profitant de l’odeur (à moins que vous ne l’imprimiez avec votre imprimante 3D), courir le long de la plage, papoter avec votre psy, consulter un médecin…

C’est bon, j’ai compris. Mais comment ça marche ?

En fait, la VR n’est pas une nouvelle technologie, mais à défaut de machines assez rapides, de potentiel commercial… elle n’avait jamais percé la sphère ‘tout public’. Aujourd’hui, la chose est envisageable pour la VR mobile, à l’aide d’un smartphone et d’une sorte de masque adapté de lentilles que vous placez devant vos yeux. C’est un peu comme regarder dans des jumelles, sauf que vous avez l’impression d’être dans le décor !
Tellement dans le décor que l’idée est venue à une compagnie d’assurance australienne de simuler des crashs en voiture en VR, pour sensibiliser ses clients (et peut-être aussi pousser la vente de certaines assurances).

Dans cette vidéo, vous verrez comment ça marche

Du high-tech au carton

Plusieurs modèles sont déjà sur le marché. Mais le nom qui vient en premier à l’esprit est  Oculus Rift. Oculus a ouvert le marché en 2012, en finançant son projet grâce à la plateforme de crowdfunding Kickstarter. Deux prototypes ont déjà été commercialisés (DK1 et DK2). Quant à la version finale, elle arrivera en France fin 2015 et devrait coûter autour des 400 euro. Pour un hardcore gamer, ça les vaudra surement.
Mais pour quelques dizaines d’euro, vous pouvez déjà tester la VR à l’aide d’une boite en carton. Une option ‘produit blanc’ ? Pas vraiment. Une idée de génie tout simplement, exploitée par Google. Le CardBoard. Une solution en carton que vous pouvez commander en ligne chez différents fabricants ou bien monter vous-même à l’aide du plan. En version plastique et pas chère sur Amazon aussi.
Si, comme moi, vous n’êtes pas un as du DIY, surfez sur Amazon et vous trouverez des appareils à 20-30 euro (exemple:Andoer Universal 3D) Il faut juste tenir compte des dimensions de votre smartphone. Bien entendu, la qualité de l’expérience dépendra aussi du niveau graphique de votre smartphone.

Réalité Virtuelle vs IRL

Perso, j’ai bien apprécié l’expérience et je suis curieuse de voir ce que le futur nous réserve. J’ai été bluffée par le suivi à 360°. C’est génial de tourner la tête et de voir soudain une partie du paysage comme si on y était ! J’ai moins aimé la nausée après, par contre. Mais c’est un détail dû à la technique ; un léger décalage entre l’image et le mouvement du corps. Je l’ai testé assise sur ma chaise de bureau tournante, et je recommande ! Ça facilite le mouvement à 360°. La démo que j’ai préférée donnait l’impression d’être sur un lac et de voir des centaines d’oiseaux voler… ça me donne envie de m’associer pour créer des applications pour VR dans le bien-être !
Je crois que j’accrocherai aux applications sportives aussi, comme courir chez moi tout en ayant l’impression d’être au bord de l’eau. Et pour des meetings virtuels, des visites de lieux… Mais je me vois moins voyager façon VR. Pour découvrir un lieu avant de décider d’y aller, d’accord. Mais aller à Maui en restant dans mon divan, bof bof. Maintenant, lorsque tout l’aspect sensoriel sera intégré et que l’environnement sera adapté, je serai peut-être tellement conquise que je changerai d’avis.
Le ‘downside’ de la VR, c’est que les gens vont finir par ne plus sortir de chez eux. Je le vois déjà très bien avec moi. C’est tellement facile de communiquer avec le monde entier et de faire son shopping à dose de clicks, que je dois presque me faire force pour rencontrer des gens IRL – In Real Life, comme on dit aujourd’hui. En même temps, mon côté introverti et empathique ne m’incitait déjà pas à côtoyer beaucoup de monde. Mais bon, il ne faudrait pas que les agoraphobes ne se soignent plus, parce que le monde extérieur / IRL est devenu obsolète. 😉
J’imagine aussi que certains mettront en garde contre le danger de se perdre dans l’illusion. Comme ces pauvres poules à qui l’on a l’idée de faire croire qu’elles sont élevées en plein air grâce à de la VR! Qui sait, peut-être verrons-nous naitre des psychoses induites par une overdose de VR – à l’instar de certaines drogues ? Mais, à en croire les physiciens, la réalité telle que nous la percevons est déjà une illusion. Alors… Et quand je vois parfois où mes rêves m’emmènent, l’appréciation de la réalité devient élastique.
Côté santé, l’avis d’un pro serait intéressant. Je doute que trop de stimulation soit bénéfique à notre système nerveux central. Il y a déjà assez de victimes d’un stress chronique avec pour conséquence des dommages dans la production d’hormones, dans le traitement de l’information et dans la sphère émotionnelle (angoisses, burn-out…).
Je suivais hier une conférence sur la technologie des lasers et lumières froides dans le domaine de la santé, et je pensais à tout ce que l’on développe pour contrecarrer les effets de ce que l’on développe !

En conclusion, je suis enchantée de l’avènement de la réalité virtuelle et je lui vois des applications, qui vont révolutionner notre façon de vivre au cours des prochaines années. Toutefois, je favoriserai le développement d’applications visant au bien-être. Et je penserai à sortir aussi de chez moi, dans les rues de nos villes et campagnes avant qu’elles ne deviennent désertes…

 Et vous la réalité virtuelle, vous avez testé? Quel domaine d’application vous plairait-il de découvrir?

 

😉

 

Héloïse De Smet

Code Name : PureNrgy. Sa devise : libre d’être. Sa mission : épanouir le monde un coeur à la fois. Ses valeurs : liberté, responsabilité, authenticité, amour. Ses atouts (à part un charme fou) : sérénité, vision holistique, super coach & thérapeute en épanouissement personnel. Ses armes fatales : état modifié de conscience, reprogrammation mentale & énergétique. Pêché mignon : les mangues.

Lien Permanent pour cet article : http://purenrgy.com/realite-virtuelle/

(19 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Valérie@EnvieVoyages

    J’attends de voir par mes yeux ce que donneront les Google glass dont on parle tant…
    Valérie@EnvieVoyages Articles récents..Sous les ailes des moulins de KinderdijkMy Profile

    1. Heloise De Smet

      Les Google Glass? Sooo 2014 😉 LOL En fait, l’idée est chouette mais n’apporte pas assez de possibilités d’application. Google a suspendu la production en janvier…
      On revisitera probablement l’idée dans le futur avec l’avancée des technologies permettant de commander l’objet par la pensée et non plus manuellement. Le système existe mais aujourd’hui tout ça reste cher et limité à certaines applications => pas vraiment lucratif pour les entreprises.

      Les appareils de VR, par contre, s’adressent à tous les domaines. Je suis curieuse de l’évolution… 🙂

  2. Polina

    Tant que le virtuel ne prend pas le pas sur la réalité, je prends tout ce qui pourrait m’enchanter !

    1. Heloise De Smet

      C’est mon point de vue aussi. Même si d’un côté, notre définition/compréhension de « la réalité » est encore limitée. D’un point de vue quantique, réalité et virtuel sont les faces d’une même pièce…

  3. Éric G. Delfosse

    Ma foi, à défaut d’être « pour » la RV, je vais dire que je n’ai rien contre les systèmes de RV … parce que je ne les ai jamais testé … parce que je crois en leur utilité … mais s’il y a une chose qui me fait freiner des quatre fers, c’est … leur prix.
    Si, dans quelques mois (quand je devrai changer mes trois GSM/smartphones pour un seul accueillant mes trois cartes, probablement un ACER Liquid E700), on me propose une paire de « Google Glass » pour dix euros (et même pour cent euros) , je me laisserai probablement tenter. Mais en l’état actuel des choses, bof…
    D’autant plus que, si j’ai bien compris, les G-G sont en train de se faire ranger au placard (mais c’est une autre histoire)…

    1. Heloise De Smet

      En fait, si tu as un bon smartphone, tu peux déjà tester la VR avec le concept des Google cardboard (carton) ou un des liens que j’ai mis. Celui que j’ai sur la photo coute moins de 30 euro.

      Quant aux GG, en effet, Google a stoppé leur production cette année.

      Bon week-end (en réel) 😉

      1. Éric G. Delfosse

        Merci… Bon week-end à toi aussi !

      2. Éric G. Delfosse

        Et, en fait, ce qui m’intéresserait, ce serait plus un système comme les Google Glass qui me permettrait d’en savoir plus sur les lieux où je suis (voire sur les personnes en présence desquelles je me trouve), qu’un « masque de plongée » me permettant de voyager en restant chez moi.
        Avec un réel dialogue entre mon appareil et moi. Et entre mon appareil et l’environnement.
        Du genre : j’arrive dans une ville que je ne connais pas, j’ai faim, je demande « à la machine » de me trouver un restaurant ouvert pour aller grignoter un spaghetti quatre fromages, et l’itinéraire s’affiche sur mes lunettes…
        Mais ça, c’est encore (en partie) de la science-fiction, malheureusement.

        1. Héloïse

          On peut le faire à l’aide du smartphone, mais comme tu le décris, c’est encore mieux! Et ce sera tellement pratique à l’aide de la reconnaissance vocale. A la place de lunettes, j’imagine bien un « wearable » style bague, bracelet… qui projeterait un hologramme avec le plan pour aller au resto… bientôt, bientôt… : )

          1. Éric G. Delfosse

            Très bientôt ? Disons dans quelques jours quand même…

            Dis donc, en parlant d’autre chose (même si l’on reste dans la technologie), est-ce « normal » que les derniers messages reçus de ton blog se soit retrouvés dans la « boîte-à-spams » ?
            Coup de bol, j’ai survolé la liste avant de tout effacer, ce qui m’a permis de repérer (quatre ? cinq ? six ? messages de « purenergy.com »…
            Non, ce n’est pas normal ? Je l’aurais parié ! 😉
            Bin alors, il faudrait tirer les oreilles à ton « facteur »…

            1. Héloïse

              Eh bien, j’ai lancé l’idée des ‘smart bijoux’ / wearables à ce couple d’amis qui ont créé le pendule, je verrai ce qu’ils en disent. ça me plairait bien de collaborer sur un projet type!

              Hihi. Pas normal sans doute! c’est bizarre car rien changé! Mais hier j’ai eu le cas aussi. Le mail vient-il de purenrgyblog… ou de wordpress @purenrgy… Enfin, tu me diras si ça continue ou pas. Même si je ne saurais pas quoi y faire. Peut-être est-ce ta messagerie? j’ai outlook depuis février et il me met quasi tout en spam! j’ai beau changer les règles, dire que ‘non spam’ etc. chaque jour c’est rebelotte! Enfin, moi je lis mes spam donc je rate rien en général.
              Merci!

              1. Éric G. Delfosse

                Apparemment, aujourd’hui, pas de messages en « spam »… Une bonne nouvelle… 😉

  4. Koalisa

    Je me méfie énormément de ce genre de « progrès », ok pour le côté gadget qui peut être intéressant mais pour moi l’intérêt s’arrête là, du moins pour l’utilisateur lambda. Des applis médicales peut-être, pour personnes handicappées , mais à part ça, ça ne me tente pas du tout ! Bisous !
    Koalisa Articles récents..Rennes à coup de coeur, le city-guideMy Profile

    1. Héloïse

      Je te rejoins, même si en même temps nous nous serions surement dit la même chose il y a dix ans si on nous avait parlé des applications d’un smartphone et de leurs wearables.
      J’aime aussi l’idée de pouvoir visiter un lieu virtuellement sans devoir m’y rendre. J’y pense en regardant des logements à l’étranger par exemple… ça limiterait les frais de déplacements pour rien.
      Bon weekend, bisous

  5. eclectik girl

    j’aime beaucoup ton analyse, et c’est vrai que le coté  » ne plus sortir de chez soi car on a la realité virtuelle augmentéeé … ca fait flipper. On se ferait facilement prendre au piege et ce serait bien dommage …
    eclectik girl Articles récents..J’ai passé 7 jours sans manger (et ça va, je suis toujours vivante)My Profile

    1. Héloïse

      En effet! (même si je viens d’écrire ci-dessus que j’aimais l’idée de visiter une habitation sans me déplacer hihi)

  6. Jordane [Osez Briller]

    C’est super dangereux pour les ados gamers !
    Déjà qu’à notre époque les médias accusaient les jeux vidéo de tous les problèmes de violence, alors qu’on parlait d’un niveau graphisme digne d’un collage papier.
    Aujourd’hui on est dans le photo-réalisme, en plus les avatars des joueurs sont humanisés puisqu’ils jouent en ligne, et en plus l’arrivée de L’occulus rift va faire des ravages dans la confusion vie réelle/virtuelle.
    Personnellement je l’ai testé lors des blog awards, ça ma fait chauffer le cerveau !
    A voir les résultats des études sur 30 ans de réalité virtuelle !
    Jordane [Osez Briller] Articles récents..Réussir sa reconversion professionnelle : Changer de métier sans se tromper !My Profile

    1. Héloïse

      C’est vrai que de ce point de vue, ce n’est pas sans risques! Comme je ne joue pas, je n’y pense, mais tu as raison.
      Perso, j’ai bien aimé la sensation d’être dans le paysage. Mais pas plus de 5 minutes car ça m’a donné la nausée. Mais ça va s’améliorer avec le temps; c’est juste une question de décalage entre tes yeux et l’image (comme mal de voiture).

      De toute façon, c’est le futur. Dans dix ans, ce sera devenu un outil comme un autre. Comme le portable, le smartphone, etc.

  7. Martin AdOn

    Salutations nous tenons à vous féliciter pour la qualité de votre sujet. Laissez-nous vous présenter notre nouveau projet de réalité virtuelle. D’avance merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse